SHARE
Partagez avec vos amis


    Garrison et Vasilevskiy procurent la victoire au Lightning dans le match no 2

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Garrison et Vasilevskiy procurent la victoire au Lightning dans le match no 2
    Le but de Jason Garrison en avantage numérique à mi-chemin en troisième période a procuré au Lightning de Tampa Bay un gain de 4-3 contre les Blackhawks de Chicago dans le match no 2 de la Finale de la Coupe Stanley au Amalie Arena, samedi.

    TAMPA – Si le match no 1 de la Finale de la Coupe Stanley 2015 a surpris par son manque de séquences enlevantes et par la prépondérance du jeu défensif, le match no 2 a fait contrepoids.

    Le but de Jason Garrison en avantage numérique à mi-chemin en troisième période a procuré au Lightning de Tampa Bay un gain de 4-3 contre les Blackhawks de Chicago dans le match no 2 de la Finale de la Coupe Stanley au Amalie Arena, samedi.

    Cette série quatre de sept est maintenant égale 1-1 alors que la troisième rencontre aura lieu au United Center, lundi (20 h (HE); TVA Sports, NBC, CBC).

    Le tir du haut de la zone de Garrison a dévié sur le bâton de l’attaquant de Chicago Andrew Desjardins avant de pénétrer dans le filet à 8:49 du troisième tiers.

    « Le rythme était assez élevé ce soir », a noté le capitaine du Lightning Steven Stamkos. « C’est ce à quoi nous nous attendons à ce moment-ci de la saison, alors que cette équipe possède tellement de talent et de vitesse. Le jeu s’est transporté d’un bout à l’autre pendant quelques minutes. Je crois que c’est ce que bien des gens attendaient. »

    Le gardien du Lightning Andrei Vasilevskiy a remplacé le gardien partant Ben Bishop quand cet avantage numérique s’est amorcé. Bishop est revenu devant le filet au cours de la célébration du but de Garrison, mais il a retraité au banc à nouveau à 12:19.

    Vasilevskiy n’a pas touché à la rondelle au cours de sa première brève présence devant le filet, mais il a réalisé cinq arrêts au cours des dernières 7:41 pour signer la victoire. L'entraîneur du Lightning Jon Cooper n'a pas offert de mis à jour sur l'état de santé de Bishop après la rencontre.

    « Personne ne savait vraiment ce qui se passait, a indiqué Stamkos. Nous écoutions l’annonceur maison pour savoir qui se trouvait devant le filet. La profondeur a expliqué en partie notre succès tout au long de la saison. »

    Les Blackhawks ont effacé deux déficits d’un but et ont brièvement pris les devants en deuxième période, mais le Lightning a remporté le deuxième match d’une série pour la quatrième fois du présent tournoi printanier.

    « Nous voulions créer l’égalité à la toute fin du match, mais il arrive qu’une rencontre nous échappe comme ça », a évoqué le capitaine de Chicago Jonathan Toews. « Nous avons accordé des buts chaque fois que nous parvenions à niveler la marque ou à revenir dans la rencontre. Nous avons simplement manqué de temps. »

    Le défenseur de Chicago Brent Seabrook a nivelé la marque 3-3 à 3:38 de la troisième période. Jonathan Toews a remis à Seabrook au haut de la zone offensive, et son tir frappé décoché alors qu’il était fin seul a eu raison de Bishop. Le gardien s’est immédiatement plaint d’avoir été victime d’obstruction de la part de l’attaquant de Chicago Marian Hossa, mais la séquence ne pouvait faire l’objet d’une reprise vidéo.

    Le comité de compétition de la LNH a recommandé d’étendre l’utilisation de la reprise vidéo en vue de la saison 2015-16 afin qu’elle puisse comprendre des contestations de la part des entraîneurs pour les cas d’obstruction sur le gardien. Cette recommandation doit encore obtenir l’approbation du comité exécutif de l’AJLNH et du conseil des gouverneures de la LNH.

    La période médiane a donné lieu au genre de spectacle auquel les gens s’attendaient quand cette série s’est mise en branle. Les chances de marquer ont été nombreuses et quatre buts ont été inscrits.

    Chicago a marqué à deux reprises en moins de deux minutes au cours de leur victoire de 2-1 dans le match no 1, et ils ont touché la cible deux fois en un peu plus de deux minutes pour prendre les devants 2-1 dans la deuxième rencontre.

    Andrew Shaw a d’abord porté la marque 1-1 à 3:04 de la deuxième période. Shaw et son compagnon de trio Marcus Kruger tentaient de voiler la vue de Bishop sur un tir de Desjardins. Shaw détenait la position intérieure aux dépens de Garrison et il a été en mesure de pivoter sur sa droite pour marquer sur le retour après que la rondelle eut échappé à Bishop.

    La recrue Teuvo Teravainen a ensuite réussi son deuxième filet de la série à 5:20 pour placer Chicago en avant 2-1. Alors que les Blackhawks évoluaient en avantage numérique, Teravainen a reçu le disque près du haut du cercle de droite, et il l’a remis à Hossa près de la ligne des buts, et ce dernier s’est empressé de lui rendre la politesse.

    Teravainen trouvait le fond du filet pour la quatrième fois au cours des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2015, et pour la troisième fois en cinq parties.

    Il n’a pas fallu longtemps au Lightning pour riposter. Le deuxième trio de Tampa Bay a connu un match plutôt discret dans le match no 1, mais les « Triplés » ont fait vibrer les cordages deux fois pour aider le Lightning à reprendre une avance de 3-2.

    Nikita Kucherov a fait dévier un tir de la pointe gauche de Garrison derrière le gardien de Chicago Corey Crawford à 6:52. Il s’agissait d’un deuxième match consécutif où Crawford était battu par une habile déviation d’un tir qui se dirigeait à l’extérieur de la cible. Kucherov récoltait ainsi son 10e des présentes séries.

    « Nous tirons des leçons sur les séries éliminatoires de la Coupe Stanley à mesure que nous progressons, a expliqué Cooper. Je pense que ce qui nous est arrivé l’autre soir nous a servi de leçon. C’est la première fois que cela nous arrivait en séries. Alors qu’est-ce que nous allions faire à ce propos? Si nous nous retrouvions dans la même situation, qu’allions-nous faire?

    « Cette situation s’est à nouveau présentée à mi-chemin dans le match alors que nous menions 1-0. Ils ont marqué deux buts rapides pour faire 2-1. Nos joueurs n’ont pas baissé les bras. Notre banc était en feu lorsque ça s’est produit. Ce n’était pas de la panique, c’était de la [colère]. J’adore le fait que cette équipe, après un délai de 72 heures, soit revenue de la sorte, »

    L’attaquant du Lightning Tyler Johnson n’avait pas marqué à ses cinq dernières rencontres, mais le meilleur pointeur du tournoi printanier a gonflé ses statistiques à 13:58 du deuxième vingt en inscrivant son 13e des séries. Johnson a récupéré le disque le long de la ligne des buts à la droite de Crawford et s’est dirigé directement au filet. Le tir de Johnson a touché Crawford dans les côtes avant de se faufiler entre le gardien et le poteau du côté rapproché.

    Johnson, qui a maintenant amassé 22 points, a établi un record d’équipe pour le plus grand nombre de buts en un tournoi printanier.

    « Je suis compétitif. Je veux tout arrêter, a mentionné Crawford. C’est très frustrant, surtout que j’aurais pu stopper quelques-uns de ces tirs. C’est frustrant, mais il faut continuer. On ne peut baisser la tête en ce moment. Ce sont des matchs serrés, mais en tant que gardien, lorsque l’on accorde deux buts qui n’auraient peut-être pas dû être accordés à ce point-ci de la saison, c’est très frustrant. Je me sentais bien. Je voyais bien le disque. Certains jeux un peu bizarres se sont transformés en buts. Je dois simplement être meilleur. »

    Cédric Paquette s’est attiré des éloges pour son travail défensif contre le premier trio de Chicago au cours du match no 1, et il a été l’auteur du premier but du match dans la deuxième rencontre.

    Le défenseur des Blackhawks Kyle Cumiskey a été perturbé par l’échec avant de Ryan Callahan, et le disque a dévié sur le patin de Cumiskey avant de se retrouver dans l’enclave où J.T. Brown a bénéficié d’une chance de marquer. Crawford a stoppé son tir, mais n’a rien pu faire sur le lancer de Paquette depuis l’intérieur du cercle droit à 12:56 du premier tiers, après que ce dernier eut figé Brandon Saad à l’aide d’une feinte de tir. Brown a fourni un bon écran devant le filet.

    Le Lightning a été incapable de préserver une avance d’un but dans le premier match de la série, mais a été en mesure de rebondir dans le match no 2, autant dans la rencontre que dans la série, alors que celle-ci se dirige maintenant à Chicago.

    « Je ne crois pas que nous aimons changer notre façon de jouer, a admis Johnson. Je ne crois pas que nous ayons plusieurs plans de match, peu importe la manière dont la série se déroule. Pourvu que nous respections notre structure, que nous continuons à faire ce qui fonctionne, nous connaîtrons souvent des matchs comme celui de ce soir. »

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook