SHARE
Partagez avec vos amis


    Les Blackhawks résistent aux Ducks et avancent en Finale de la Coupe Stanley

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Blackhawks résistent aux Ducks et avancent en Finale de la Coupe Stanley
    Le capitaine Jonathan Toews a touché la cible deux fois en première période pour aider les Blackhawks de Chicago à vaincre les Ducks d’Anaheim 5-3 au Honda Center dans le match no 7 de la finale de l’Association de l’Ouest, ce qui leur permet d’avancer en Finale de la Coupe Stanley où ils affronteront le Lightning de Tampa Bay.

    ANAHEIM — Le capitaine Jonathan Toews a touché la cible deux fois en première période pour aider les Blackhawks de Chicago à vaincre les Ducks d’Anaheim 5-3 au Honda Center dans le match no 7 de la finale de l’Association de l’Ouest, ce qui leur permet d’avancer en Finale de la Coupe Stanley où ils affronteront le Lightning de Tampa Bay.

    Il y a un an, le parcours des Blackhawks en séries s’est terminé dans le silence, devant une foule sous le choc au United Center après que le défenseur des Kings de Los Angeles Alec Martinez eut marqué en prolongation dans le septième match de la finale de l’Association de l’Ouest 2014.

    « C’est bien, mais nous n’avons rien accompli encore », a souligné l’attaquant des Blackhawks Patrick Kane. « C’est une belle étape, surtout avec ce qui s’est passé la saison dernière. Nous étions dans cette position l’an dernier, et nous n’avons pas livré la marchandise. Nous avons maintenant une autre chance un an plus tard. Je crois que nous voulions tous tirer avantage de cette occasion et ne pas nous retrouver avec le même sentiment que l’an dernier. »

    En 2015, la finale d’association s’est conclue avec des milliers de partisans de Chicago qui célébraient la victoire de leur équipe en territoire ennemi.

    Le match no 1 de la Finale de la Coupe Stanley 2015 aura lieu mercredi au Amalie Arena (20 h (HE); TVA Sports, NBC) à Tampa, en Floride.

    Les Blackhawks vont participer à la Finale de la Coupe Stanley pour la troisième fois en six saisons. Ils ont soulevé le précieux trophée en 2010 et 2013, et ils se trouvaient à un but en prolongation dans le septième match de la finale de l’Association de l’Ouest la saison dernière d’une troisième participation consécutive à la Finale.

    Chicago est la première équipe à atteindre la Finale trois fois depuis que le plafond salarial a été instauré en 2005, et pourrait devenir la première équipe depuis les Red Wings de Detroit entre 1997 et 2002 à remporter le championnat trois fois en six saisons.

    « Nous n’avons jamais vraiment cessé de croire en nous-mêmes », a affirmé l’attaquant de Chicago Patrick Sharp. « Nous entendions bien des choses à propos de notre équipe en saison régulière. Il semble que nous sommes parvenus à recoller les morceaux au bon moment, et nous sommes de retour en finale avec ce groupe. Nous savons ce que nous avons dans ce vestiaire, nous croyons les uns en les autres, nous croyons en l’organisation, et nous ne nous soucions pas vraiment de ce que les autres peuvent dire. »

    Pour une troisième année de suite, les Ducks ont vu leur saison prendre fin après un match no 7 au Honda Center. Ils ont progressé chaque saison, alors qu’ils avaient perdu contre les Red Wings de Detroit en première ronde en 2013 puis contre les Kings de Los Angeles en deuxième ronde la saison dernière.

    Anaheim menait chacune de ces séries 3-2, avant de perdre le match no 6 à l’étranger puis le match no 7 à domicile.

    « On sent que l’on se rapproche de plus en plus, et nous continuons de nous améliorer, mais nous ne semblons pas être capables de nous rendre là où nous le voulons », a noté le défenseur des Ducks Cam Fowler. « Je ne sais ce qui se passe, mais il va falloir du temps pour digérer cette défaite. Il s’agit d’une chose à laquelle je vais penser pendant un bon moment. »

    Toews a placé les Blackhawks en avant 1-0 à 2:23 de la première période. Le défenseur de Chicago Niklas Hjalmarsson a bloqué deux tirs à une extrémité de la patinoire, dont un alors qu’il était assis sur la glace, avant de recevoir une passe de Patrick Kane à l’autre bout de la patinoire. Le gardien d’Anaheim Frederik Andersen a stoppé le tir de loin de Hjalmarsson, mais Toews se trouvait au sommet de son demi-cercle et a marqué sur le retour.

    L’attaquant des Ducks Jakob Silfverberg a ensuite empêché Brandon Saad d’obtenir une échappée, mais il a aussi été chassé à mi-chemin du premier tiers et Toews en a profité pour porter la marque 2-0 à 11:55. Le disque a été remis par le défenseur des Blackhawks Duncan Keith à Brad Richards, puis ce dernier a remis à Toews, dont le tir a eu raison d’Andersen alors que ce dernier avait la vue voilée par Andrew Shaw.

    Il s’agissait du neuvième but de Toews au cours des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2015, ce qui égale son sommet en carrière. Il compte également 18 points, ce qui le place à égalité au deuxième rang de l’équipe à ce chapitre, deux points derrière Kane.

    « Je pense que nous nous nourrissons de la confiance qui émane de notre équipe, a mentionné Toews. Je veux me considérer comme un joueur qui livre la marchandise. Mais cela aide beaucoup de jouer avec des gars qui possèdent les mêmes qualités intangibles.

    « Les joueurs aux côtés de qui je me trouve dans le vestiaire [Keith], [Kane], [Sharp], [Marian] Hossa, ces joueurs évoluent dans cette ligue depuis des années, et ils possèdent de l’expérience dans la dernière ligne droite et en séries éliminatoires, et nous nous poussons les uns les autres. »

    Saad a ensuite placé les Blackhawks en avant 3-0 à 1:18 de la période médiane. Il a amorcé la séquence en remportant une course pour la rondelle en échec avant. Le disque a ensuite dévié sur le défenseur de Chicago Johnny Oduya pour se retrouver sur le bâton de Kane près du cercle de gauche. Saad était prêt à recevoir sa passe, et il n’a eu qu’à pousser la rondelle dans une cage béante alors qu’Andersen s’était avancé pour contrer un tir de Kane qui n’est jamais venu.

    Le nouveau premier trio des Blackhawks n’a pas été le seul responsable des buts. Marian Hossa, qui évoluait anciennement sur le premier trio, a porté la marque 4-0 à 13:45 du deuxième tiers. Anaheim dominait le jeu à ce moment-là, alors que les Ducks cherchaient désespérément à marquer, mais Chicago a pu riposter avec des attaques en surnombre à quelques reprises.

    Andersen a repoussé un lancer de Richards, mais il a dirigé le retour directement dans la trajectoire de Hossa. Le disque a touché le patin de Hossa avant de pénétrer dans le filet, et le but a été accordé après visionnement de la reprise vidéo. Il s’agissait du quatrième but de Hossa au cours des présentes séries.

    Le centre des Ducks Ryan Kesler a inscrit les Ducks au pointage tard en deuxième période, puis Corey Perry a réduit l’écart à 4-2 à mi-chemin au troisième vingt, mais le défenseur des Blackhawks Brent Seabrook a touché la cible d’un lancer frappé en avantage numérique sur une belle passe transversale de Kane pour placer Chicago en avant 5-2 avec 6:37 à faire au troisième engagement.

    Kane amassait ainsi une troisième mention d’aide dans le match. Il a maintenant récolté 20 points en 17 parties depuis le début du tournoi printanier. Kane a subi une fracture de la clavicule vers la fin du mois de février, et le pronostic original était qu’il allait rater de 8 à 12 semaines, ce qui aurait voulu dire qu’il aurait raté la finale d’association si son absence avait été aussi longue que le pire des scénarios. Il était de l’alignement dans le premier match de la première ronde de l’Association de l’Ouest, et il est l’un des favoris au trophée Conn Smythe en compagnie de Toews et de Keith.

    L’attaquant des Ducks Matt Beleskey a fait dévier un tir de la pointe de Cam Fowler avec 41,3 secondes à faire au temps réglementaire sur le jeu de puissance pour rétrécir l’écart à 5-3, mais les partisans des Blackhawks qui se trouvaient sur place avaient déjà commencé à célébrer à ce moment.

    « Il n’y a pas eu de matchs faciles, a assuré Toews. Rien ne nous a été donné. Nous n'avons jamais profité dans cette série du fait qu’Anaheim connaissait un creux de vague pour nous sauver avec la victoire. Nous avons dû mériter chaque victoire contre cette équipe.

    « Ce fut un test incroyable pour les deux équipes. »

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook