SHARE
Partagez avec vos amis


    Brassard et les Rangers écrasent le Lightning pour forcer un match no 7

    Par Brian Compton - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Brassard et les Rangers écrasent le Lightning pour forcer un match no 7
    Derick Brassard a inscrit trois buts et récolté deux mentions d’assistance pour aider les Rangers de New York à vaincre le Lightning de Tampa Bay 7-3, mardi, lors du match no 6 de la finale de l’Association de l’Est au Amalie Arena.

    TAMPA – Derick Brassard a inscrit trois buts et récolté deux mentions d’assistance pour aider les Rangers de New York à vaincre le Lightning de Tampa Bay 7-3, mardi, lors du match no 6 de la finale de l’Association de l’Est au Amalie Arena.

    Les Rangers, qui présentent maintenant une fiche de 15-3 à leurs 18 derniers matchs lorsqu’ils font face à l’élimination, ont ainsi égalé la série quatre de sept 3-3. Le septième et ultime match aura lieu vendredi au Madison Square Garden (20 h HE; TVA Sports, CBC, NBCSN).

    Le gardien des Rangers Henrik Lundqvist, qui a réalisé 36 arrêts, affiche un dossier de 9-1 en matchs où il risque d’être envoyé en vacances depuis le début des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014. Il possède une fiche de 6-1 avec une moyenne de buts alloués de 0,97 en situation de match no 7. Les Rangers n’ont jamais perdu un match no 7 à domicile (7-0).

    J.T Miller et Rick Nash ont marqué une fois et amassé trois aides chacun pour New York, qui pourrait atteindre la Finale de la Coupe Stanley pour une deuxième saison de suite avec une autre victoire vendredi. Keith Yandle et James Sheppard ont aussi touché la cible.

    « Honnêtement, je tente simplement de faire la différence quand je suis sur la glace, a noté Brassard. Lorsque je sens que l’équipe a besoin d’apport offensif, ou si je sens que je me dois d’élever mon jeu d’un cran, c’est ce que je tente de faire. Je ne me place pas vraiment de pression sur les épaules. Je crois que la déception d’avoir perdu l’an dernier m’est revenue après que l’on ait perdu le dernier match à domicile et que nous fassions face à l’élimination ce soir. Nous ne sommes pas loin d’une autre participation à la Finale. Je veux simplement jouer. »

    Nikita Kucherov (avec deux buts) et Ryan Callahan ont assuré la réplique pour le Lightning. Ben Bishop a cédé cinq fois sur 26 lancers avant d’être remplacé par Andrei Vasilevskiy en troisième période, lui qui a stoppé six tirs.

    New York a ouvert la marque alors qu’il n’y avait que 3:36 d’écoulées à la rencontre sur le septième but de Brassard ce printemps. Le tir frappé de Dan Boyle de la pointe ne s’est pas rendu au filet, mais Miller a récupéré la rondelle au cercle gauche et l’a remise à Brassard, qui l’a poussée du revers derrière Bishop pour faire 1-0.

    Lundqvist a empêché le Lightning de s’inscrire au pointage avec un arrêt spectaculaire devant le capitaine de Tampa Bay Steven Stamkos à 5:46 de la fin de la première période. Alors que le défenseur des Rangers Marc Staal était au cachot pour avoir retenu, Stamkos a bénéficié d’une chance en or à l’embouchure du filet, mais Lundqvist a étiré la jambière gauche pour fermer la porte.

    « Notre saison était en jeu encore une fois, et nous avons trouvé un moyen de gagner, a mentionné Lundqvist. J’ai trouvé que nous avons eu un passage à vide en deuxième période où nous avons eu de la difficulté à envoyer la rondelle en fond de territoire, et ils forment une très bonne équipe lorsque l’on ne parvient pas à placer le disque au bon endroit. En troisième période cependant, je pense que notre expérience nous a peut-être aidés puisque nous avons extrêmement bien joué, nous avons disputé une période intelligente jusqu’à ce que le match soit un peu hors de portée.

    « C’est difficile, car on ne peut s’empêcher de penser au prochain match alors que la rencontre est toujours en cours. C’est difficile de ne pas le faire, alors nous avons dû nous regrouper lorsqu’ils ont inscrit leurs deux derniers buts. C’est toutefois une réaction naturelle. Il s’agit d’un moment tellement important, et d’avoir pu connaître un match comme celui-là est toujours bon pour la confiance. C’est un bon sentiment. »

    Yandle a fait vibrer les cordages à 15:30 de la première pour procurer une avance de 2-0 à New York. Après la fin de la pénalité à Staal, Yandle a décoché un tir de la pointe qui a dévié sur l’attaquant du Lightning J.T. Brown devant le filet puis derrière Bishop.

    Tampa Bay a fait 2-1 grâce au premier but de Callahan ce printemps à 17:20 de l’engagement. Après que l’attaquant des Rangers Chris Kreider eut été puni pour double-échec à l’endroit de Stamkos, Anton Stralman a effectué une passe qui a traversé la zone neutre pour envoyer Callahan en échappée. Ce dernier a déjoué Lundqvist avec un lancer du revers.

    Il s’agissait d’un premier filet pour Callahan en séries depuis le 19 mai 2013 contre les Bruins de Boston, une disette de 24 matchs.

    Tampa Bay a dominé New York 16-7 au chapitre des tirs en première période.

    Le centre du Lightning Tyler Johnson est passé bien près de créer l’égalité alors qu’il restait 40 secondes à faire au deuxième tiers, quand il s’est amené à 2-contre-1 avec Ondrej Palat et qu’il a habilement contourné le défenseur des Rangers Ryan McDonagh, mais Lundqvist a fermé la porte devant le lancer des poignets de Johnson pour permettre à New York de préserver son avance.

    Miller a donné les devants aux Rangers 3-1 avec son premier but des séries à 3:02 du troisième vingt. Nash a amorcé la descente en surnombre en zone neutre et a remis à Miller, qui a décoché un lancer du cercle gauche qui a été stoppé par Bishop. Brassard a sauté sur le retour, mais Bishop a réussi à garder la rondelle hors du filet alors qu’il était allongé sur son dos.

    Mais Brassard a ensuite récupéré le disque derrière le filet et l’a envoyé vers Miller, qui a facilement poussé la rondelle derrière Bishop.

    Sheppard a porté le pointage à 4-1 pour les Rangers à 6:00 avec son premier filet du printemps. Dominic Moore s’est emparé de la rondelle dans l’enclave et son tir des poignets a été repoussé par Bishop, mais Tanner Glass a empêché le gardien de demeurer en contrôle du disque et Sheppard l’a poussé dans le filet.

    Brassard a inscrit son deuxième du match à 7:14. Nash a laissé la rondelle derrière lui pour Miller, qui a ensuite effectué une passe transversale vers Brassard au cercle droit pour un lancer frappé. L’entraîneur du Lightning Jon Cooper a ensuite rappelé Bishop au banc, qui a été remplacé par Vasilevskiy.

    Kucherov a réduit l’écart à 5-2 pour le Lightning 36 secondes plus tard grâce à un tir des poignets de l’enclave.

    Nash a cependant redonné une avance de quatre buts à New York sur le jeu de puissance à 10:21 en s’y prenant à trois fois avant d’envoyer son propre retour derrière Vasilevskiy.

    Kucherov a fait 6-3 avec son deuxième but du match à 13:21 quand il a capté une passe transversale de Johnson avant de soulever la rondelle au-dessus de Lundqvist.

    Brassard a complété son tour du chapeau en marquant dans un filet désert à 18:19.

    Le Lightning a joué sans les services de Cédric Paquette, qui s’était blessé lors de la victoire de 2-0 de Tampa Bay lors du match no 5 dimanche. Il a été remplacé par le centre Vladislav Namestnikov.

    Suivez Brian Compton sur Twitter : @BComptonNHL

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook