SHARE
Partagez avec vos amis


    Lundqvist et les Rangers nivellent la série contre le Lightning

    Par Brian Compton - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Lundqvist et les Rangers nivellent la série contre le Lightning
    Henrik Lundqvist a réalisé 38 arrêts, et Rick Nash a touché la cible à deux reprises pour aider les Rangers de New York à vaincre le Lightning de Tampa Bay 5-1 dans le match no 4 de la finale de l’Association de l’Est au Amalie Arena, vendredi.

    TAMPA – Henrik Lundqvist a réalisé 38 arrêts, et Rick Nash a touché la cible à deux reprises pour aider les Rangers de New York à vaincre le Lightning de Tampa Bay 5-1 dans le match no 4 de la finale de l’Association de l’Est au Amalie Arena, vendredi.

    Martin St-Louis a mis fin à une longue disette en inscrivant son premier but des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2015, Keith Yandle a amassé un but et deux passes, Chris Kreider a récolté un but et Kevin Klein a obtenu deux mentions d’aide pour les Rangers, qui ont nivelé cette série quatre de sept 2-2.

    Le match no 5 aura lieu au Madison Square Garden dimanche (20 h (HE); TVA Sports, NBCSN, CBC).

    « Nous avons accordé cinq buts dans des matchs consécutifs; toutes les histoires parlaient des six buts accordés par New York dans des matchs consécutifs, et maintenant nous en accordons cinq », a noté le capitaine du Lightning Steven Stamkos. « C’est pourquoi nous disputons les matchs. On ne sait jamais ce qui va arriver. Au bout du compte, que le pointage soit 10-1 ou 1-0, [la série est maintenant égale] 2-2. Nous devrons maintenant remporter une victoire sur la route. »

    Lundqvist avait accordé 12 buts sur 66 tirs au cours des deux matchs précédents. Il a effectué 18 arrêts au cours de la deuxième période vendredi.

    « Après deux revers où beaucoup de buts ont été marqués, je ne me sentais évidemment pas très bien, a admis Lundqvist. Je réfléchissais beaucoup. D’avoir été en mesure de connaître un fort match, cela m’aide évidemment, mais ce qui aide aussi c’est d’être entouré de bonnes personnes qui nous soutiennent et qui nous donnent de bons conseils, sur la façon d’avancer et d’approcher un match comme celui-là.

    « D’avoir quelqu’un à qui parler et à qui demander des conseils, cela revêt beaucoup d’importance pour moi, surtout lorsque l’on est soumis à beaucoup de pression. »

    Il s’agissait de la première victoire de New York par plus d’un but au cours des présentes séries.

    Steven Stamkos a riposté pour le Lightning. Ben Bishop a éprouvé des difficultés et a conclu la rencontre avec 19 arrêts; il a maintenant accordé cinq buts lors de deux matchs consécutifs pour la première fois depuis les 1er et 5 mars 2011.

    « Ce n’est évidemment pas la manière dont on veut jouer à la maison, a indiqué Bishop. Nous avons très bien joué au cours de la première moitié du match. Ils ont profité de quelques bonds chanceux et ont marqué lorsqu’ils en ont eu la chance. En troisième période, vers la fin de la rencontre, nous nous sommes un peu écartés de notre façon de jouer, mais nous avons très bien joué dans la première portion de la rencontre. »

    Nash a placé les Rangers en avant 1-0 à l’aide de son troisième but des séries à 17:18 de la première période. Après que le défenseur du Lightning Anton Stralman eut été coincé en zone des Rangers, Nash a accepté une passe de Kevin Hayes, a contourné Cédric Paquette avant de battre Bishop d’un tir du revers. Il s’agissait du huitième but de Nash en 57 matchs de séries.

    « Je ressens toujours la pression de produire offensivement », a expliqué Nash, qui a inscrit 42 buts en saison régulière. « C’est décevant et frustrant lorsque nous ne pouvons aider l’équipe de la manière dont nous devrions le faire. »

    Le Lightning s’est finalement inscrit à la marque quand Stamkos a fait vibrer les cordages à 11:30 de la période médiane. Après que Tampa Bay eut été incapable de marquer au cours de son troisième jeu de puissance du match, Stamkos a tiré sur réception d’entre les cercles de mises en jeu sur une passe d’Alex Killorn pour tromper la vigilance de Lundqvist et porter la marque 1-1. Stamkos marquait son sixième but des séries, tous réussis au cours des neuf derniers matchs.

    Les Rangers, qui ont été dominés pendant la majeure partie du deuxième tiers, ont pris les devants 2-1 avec 4:44 à faire quand Kreider a récolté son septième filet du tournoi printanier. Bishop a stoppé le tir du poignet du cercle de gauche de Klein, mais Kreider a rapidement poussé le retour derrière la ligne des buts.

    Yandle a ensuite donné à New York une priorité de 3-1 1:48 plus tard quand son tir de la pointe a dévié sur la jambe du défenseur du Lightning Victor Hedman avant de terminer sa course derrière Bishop. Yandle faisait ainsi scintiller la lumière rouge pour la première fois des séries.

    New York a été dominé 19-6 dans la colonne des tirs en deuxième. Les Rangers montrent une fiche de 6-0 en séries lorsqu’ils mènent après deux périodes.

    « C’est difficile de disputer une période comme celle que nous avons eue au deuxième tiers », a reconnu l’entraîneur du Lightning Jon Cooper. « Neuf fois sur dix, nous serions retournés au vestiaire avec l’avance, probablement par plus d’un but. Nous avons plutôt perdu la période. Ça n’arrive pas très souvent.

    « Nous avons été des deux côtés de ce genre de situation. Nous avons déjà marqué plusieurs buts dans une période comme celle-là, et nous avons aussi été l’équipe qui, comme les Rangers ce soir, se retrouve en avant. L’important est la manière de réagir par la suite. »

    St-Louis a ensuite marqué à 5:08 du troisième tiers en supériorité numérique. Après avoir été atteint par un bâton élevé du défenseur du Lightning Nikita Nesterov, St-Louis, qui n’avait pas touché la cible depuis le 6 avril, a tiré sur réception sur une passe de Derick Brassard pour avoir raison de Bishop du cercle de droite pour porter le pointage 4-1.

    Nash a ajouté un deuxième but avec 8:27 à faire. Alors que l’attaquant du Lightning Brenden Morrow se trouvait au cachot pour avoir accroché, le tir de la pointe de Yandle a été redirigé par Hayes et stoppé par Bishop, mais Nash a envoyé le retour entre les jambières du gardien pour connaître son premier match de plus d’un but des séries.

    Le défenseur du Lightning Matthew Carle n’a pas joué en raison d’une blessure dont la nature n’a pas été divulguée. Il a été remplacé par le défenseur Mark Barberio, qui n’avait pas joué depuis le début des séries.

    Suivez Brian Compton sur Twitter : @BCompton

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook