SHARE
Partagez avec vos amis


    Andersen et les Ducks défont les Blackhawks dans le premier match

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Andersen et les Ducks défont les Blackhawks dans le premier match
    Andersen et les Ducks défont les Blackhawks dans le premier match

    ANAHEIM – Un des points d'intrigue au moment d'amorcer la finale de l'Association de l'Ouest, c'est qu'il s'agissait d'un affrontement entre l'équipe qui a réussi le plus de remontées dans la LNH, les Ducks d'Anaheim, et la meilleure formation pour protéger une avance, les Blackhawks de Chicago.

    Les rôles ont été inversés, dimanche au Honda Center, lors de la première rencontre de la série, alors que les Ducks semblaient fort à l'aise dans le rôle d'équipe ayant pris les devants. Leur victoire de 4-1 leur a procuré une avance de 1-0 dans la série quatre de sept.

    Après avoir pris une avance de 2-0 puis cédé un but dans la dernière minute de jeu de la deuxième période, les Ducks ont su protéger leur priorité en disputant du hockey solide au troisième engagement.

    « Bien des gens considèrent qu'un but marqué dans la dernière minute d'une période peut changer le rythme d'un match de façon dramatique, mais notre niveau de confiance était encore élevé quand nous sommes revenus dans le vestiaire et nous avons fait le travail en troisième, a noté l'attaquant des Ducks Kyle Palmieri. Il va y avoir des hauts très hauts et des bas très bas au cours d'un match. [Le gardien Frederik Andersen] a connu un match phénoménal, il a fait des acrobaties. Il a réussi quelques arrêts d'une importance énorme. Mais de façon générale, je crois que défensivement, nous les avons limités à des occasions de but de la périphérie. »

    Les attaquants Nate Thompson et Jakob Silfverberg ainsi que le défenseur Hampus Lindholm ont chacun amassé deux points, tandis qu'Andersen a réalisé 32 arrêts devant le filet des Ducks.

    Le deuxième match de la série aura lieu mardi à Anaheim (21h (HE); TVA Sports, CBC, NBCSN).

    « [Les Ducks] ont affiché une belle patience, a noté l'attaquant des Blackhawks Brandon Saad. Nous avons connu un bon début de match, je trouve, et nous étions satisfaits de notre niveau de jeu. Mais au fil des deuxième et troisième périodes, ç'a décliné pour nous et ils en ont profité. »

    Thompson a donné une avance de 3-1 aux Ducks à 12:05 de la troisième. Le défenseur des Blackhawks Duncan Keith a tenté une longue passe au centre de la patinoire, mais la rondelle s'est retrouvée derrière lui.

    Après que le gardien des Blackhawks Corey Crawford eut repoussé au loin le tir d'Andrew Cogliano, que celui-ci avait décoché en s'amenant à l'aile droite, Palmieri a initialement raté le retour, mais Thompson s'est amené en soutien pour récupérer le disque et le pousser au fond du filet. Thompson a récolté son deuxième filet des séries et son deuxième point du match, pour ainsi connaître sa première sortie de plus d'un point dans ces séries.

    « Nous sommes en mesure de contribuer et d'enlever un peu de pression à des gars comme Ryan [Getzlaf], Corey [Perry], Ryan [Kesler], [Matt] Beleskey… Ces gars-là ont dirigé le navire offensivement jusqu'ici, a souligné Thompson. À chaque fois que nous pouvons contribuer et aider l'équipe, c'est assurément bon signe pour tout le monde. »

    Silfverberg a complété dans un filet désert à 18:42. Sa première tentative a frappé le poteau, mais après une bataille pour le retour, le disque s'est retrouvé dans la cage. Silfverberg en était à son quatrième but des séries. Il a 13 points, ce qui lui donne une égalité au deuxième rang dans l'équipe avec Getzlaf.

    Parmi les autres points d'intrigue de cette série, on retrouve le duel opposant Getzlaf et Perry à Jonathan Toews et Patrick Kane, et plus particulièrement le fait que Toews soit confronté à son ancien rival Kesler sur la patinoire. Mais Silfverberg constitue un bel exemple de la profondeur que les Ducks sont en mesure d'afficher. Celui-ci a eu droit à 18:31 de jeu lors du match de dimanche, soit davantage que Perry et Kesler.

    Chicago a dominé le jeu pendant de longues séquences en première période, mais Lindholm a inscrit le seul filet de l'engagement à 8:48. Celui-ci a tiré sur réception en recevant une passe de Silfverberg.

    Le tir semble avoir été mal jugé par Crawford. Beleskey a fait chuter le défenseur de Chicago David Rundblad devant Crawford juste avant que la rondelle arrive. Lindholm a deux buts et huit points jusqu'ici dans ces séries éliminatoires de la Coupe Stanley, dont sept au cours des huit plus récentes rencontres.

    Les Blackhawks ont eu l'avantage 16-7 au chapitre des tirs sur les Ducks et ils ont obtenu 27 tentatives de tir au premier engagement, comparé à 13 pour Anaheim, mais Andersen a permis aux siens de s'en tirer avec une priorité de 1-0. Son arrêt du bâton aux dépens de Kane a été le fait saillant d'une prestation étincelante du gardien au cours des 20 premières minutes de jeu.

    « Quand [Andersen] réussit des arrêts importants comme ça, les gars se calment sur le banc et ça nous permet de rebondir, a indiqué Thompson. Ça finit par aider l'équipe. »

    Anaheim a porté le score à 2-0 tôt en deuxième période. Les Ducks n'ont pas touché au disque dans la zone des Blackhawks pendant près de trois minutes et ils n'ont enregistré leur premier tir de l'engagement qu'à 3:57, mais une solide présence du quatrième trio a été suivie d'une présence dans le même ton de la part de la troisième unité, et Palmieri a permis aux siens de doubler leur avance à 4:17 de la deuxième.

    Palmieri a éliminé Rundblad du jeu et ensuite fait circuler le disque le long de la bande jusque dans le coin. Thompson a dirigé la rondelle au filet depuis le fond de la zone, et quand Crawford a utilisé son bâton pour tenter de pousser le disque hors de danger, celui-ci s'est plutôt retrouvé sur la lame du bâton de Palmieri dans le cercle de mise en jeu gauche. Palmieri a aussitôt tiré et obtenu son premier but des séries.

    Richards a réduit le déficit des Blackhawks à 2-1 dans la dernière minute de la deuxième période après que Chicago eut pourtant produit peu d'occasions de marquer après le filet des Ducks. Un jeu anodin s'est transformé en revirement quand la rondelle a sautillé par-dessus le bâton de François Beauchemin à la ligne bleue d'Anaheim. Le défenseur des Ducks a battu en retraite et repris le disque, mais quand il a tenté de dégager la rondelle vers la zone des Blackhawks, Richards l'a rabattue, a contourné Beauchemin et s'est amené seul devant Andersen. Il a battu le gardien du côté du bâton pour récolter son deuxième but des séries à 19:20.

    Les Ducks ont semblé jouer de mieux en mieux au fil du match, et les Blackhawks n'ont pas été capables de profiter de l'erre d'aller que provoque normalement un but de fin de période comme celui de Richards.

    « Il ne faut pas oublier que c'est seulement un match. Nous avons encore l'occasion de faire ce que nous visons de faire ici, c'est-à-dire de leur en voler une et de s'emparer de l'avantage de la patinoire, a noté Kane. C'est encore possible pour nous. Évidemment, le prochain match revêt une importance énorme. Nous devrons être prêts. Je crois aussi que nous devrons offrir un meilleur effort. »

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook