SHARE
Partagez avec vos amis


    L'attaquant du Lightning Ryan Callahan rate le match no 6 face aux Canadiens

    Par Emna Achour - Correspondante LNH.com

    Partagez avec vos amis


    L'attaquant du Lightning Ryan Callahan rate le match no 6 face aux Canadiens
    Après avoir subi une appendicectomie d’urgence la veille, il serait très surprenant que Ryan Callahan soit en mesure de disputer le match no 6 du Lightning de Tampa Bay, mardi soir, alors que la troupe de Jon Cooper tentera pour une troisième fois d’éliminer les Canadiens de Montréal dans leur série de deuxième ronde dans l’Est.

    TAMPA – Après avoir subi une appendicectomie d’urgence la veille, l'attaquant Ryan Callahan n'est pas en mesure de disputer le match no 6 du Lightning de Tampa Bay, mardi soir, alors que la troupe de Jon Cooper tente pour une troisième fois d’éliminer les Canadiens de Montréal dans leur série de deuxième ronde de l'Association de l’Est.

    Callahan a obtenu son congé de l’hôpital mardi en matinée, mais Cooper a indiqué à la suite de l’entraînement optionnel des siens que son cas était « extrêmement douteux » pour la rencontre prévue en soirée (19 h 30 (HE); TVA Sports, CBC, NBCSN). Il croit cependant que, connaissant Callahan, son rétablissement devrait se faire plus tôt que tard.

    En 12 matchs des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2015, l’ancien des Rangers de New York a amassé trois aides. Mais depuis le début de sa carrière, Callahan a récolté 14 buts et 27 points en 75 rencontres au printemps, de l’expérience inestimable qui manquera au jeune Lightning.

    « Tu ne peux pas combler le vide laissé par un Ryan Callahan, a mentionné Cooper. C’est un leader au sein de notre équipe, un joueur très important. Il joue avec passion et courage, caractère et grâce. Toutes des choses qui t’aident à gagner. C’est avec des gars comme Ryan Callahan que tu gagnes. […] Alors s’il n’est pas en mesure de jouer ce soir, c’est évidemment une lourde perte pour nous. Sauf qu’un joueur ne fait pas une équipe. C’est dans ces moments-là où tu as besoin de ta profondeur et où d’autres joueurs doivent élever leur jeu. Ryan Callahan dispute entre 15 et 20 minutes par match, alors quelqu’un va devoir gober ces minutes. »

    Marchessault en relève

    Le Québécois Jonathan Marchessault pourrait être l’heureux élu pour remplacer Callahan, lui qui n’a que quatre matchs d’expérience dans la Ligue nationale.

    L’athlète de 24 ans s’entraîne avec le Lightning depuis que son club-école dans la Ligue américaine de hockey, le Crunch de Syracuse, a été éliminé des séries éliminatoires de la LAH à la fin du mois d’avril.

    « L’entraîneur m’a dit d’arriver prêt pour jouer, a évoqué le natif de Cap-Rouge. Je vais participer à la période d’échauffement et il me dira ensuite si je joue ou non. »

    Une des quatre rencontres qu’il a disputées dans la LNH a été le dernier match du calendrier régulier cette année, alors que Tampa Bay affrontait les Bruins de Boston. Avec son but, son différentiel de plus-2 et ses trois mises en échec, il avait été nommé première étoile de la rencontre.

    « Si j’ai la chance de jouer, je veux pouvoir démontrer ce dont je suis capable, a déclaré Marchessault mardi matin. Je crois que lors du dernier match de la campagne, j’ai livré une bonne performance. Alors j’espère simplement poursuivre dans la même voie, jouer avec intensité et être prêt à disputer un match des séries. »

    Le centre des Canadiens Lars Eller est d’avis que prendre un Lightning privé de Callahan à la légère serait loin d’être la bonne chose à faire, considérant la qualité de la profondeur de l’équipe.

    « Disons ceci; si on s’amène dans le match en pensant que ce sera un peu plus facile ce soir puisque Callahan est sur la touche, ce serait une grave erreur, a-t-il dit. On ne peut pas voir la situation de cette manière. On a aussi eu des blessures de notre côté et d’autres joueurs ont élevé leur jeu. Si l’on regarde le portrait global, je ne crois pas que ça va changer grand-chose pour Tampa Bay. »

    Les Canadiens comptent d’ailleurs user de l’expérience qu’ils ont acquise en séries au cours des dernières années pour non seulement avoir la bonne approche concernant l’absence de Callahan, mais aussi la mentalité adéquate pour leur troisième match sans lendemain de la série, eux qui tirent actuellement de l’arrière 3-2.

    « Je crois que [toute cette expérience] a été très précieuse, a indiqué Eller. Les victoires et les défaites bâtissent cette expérience, bâtissent du caractère et beaucoup d’autres bonnes choses dans ce vestiaire. Gagner des séries, perdre des séries de différentes manières, tout entre en ligne de compte. Et on aura besoin de toute cette expérience ce soir. L’expérience, c’est être familier avec ce genre de situation, et nous le sommes. On sait ce qu’il faut faire pour gagner. Nous affrontons une bonne équipe, ce ne sera pas évident, mais nous avons confiance en nos moyens. »

    Voici les formations prévues pour les Canadiens et le Lightning :

    LIGHTNING

    Alex Killorn - Valtteri Filppula - Steven Stamkos

    Nikita Kucherov - Tyler Johnson - Ondrej Palat

    Brenden Morrow - Brian Boyle - J.T. Brown

    Cedric Paquette - Jonathan Marchessault

    Anton Stralman - Victor Hedman

    Jason Garrison - Braydon Coburn

    Matthew Carle - Andrej Sustr

    Nikita Nesterov

    Ben Bishop

    Andrei Vasilevskiy

    Rayés : Jonathan Drouin, Mark Barberio

    Blessé : Ryan Callahan (appendicectomie)

    CANADIENS

    Max Pacioretty - Tomas Plekanec - Brendan Gallagher

    Alex Galchenyuk - David Desharnais - Dale Weise

    Brandon Prust - Lars Eller - Pierre-Alexandre Parenteau

    Jacob De La Rose - Torrey Mitchell - Devante Smith-Pelly

    Andrei Markov - P.K. Subban

    Alexei Emelin - Jeff Petry

    Nathan Beaulieu - Tom Gilbert

    Carey Price

    Dustin Tokarski

    Rayés : Manny Malhotra, Brian Flynn, Mike Weaver, Sergei Gonchar, Greg Pateryn, Mike Condon

    Blessés : Aucun

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook