SHARE
Partagez avec vos amis


    Deux buts sur le jeu de puissance aident les Ducks à vaincre les Flames dans le match no 4

    samedi 2015-05-09 / 0:56 / Ducks vs Flames - Finales de section 2015

    Par Aaron Vickers - Correspondant, LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Deux buts sur le jeu de puissance aident les Ducks à vaincre les Flames dans le match no 4
    Les Ducks d’Anaheim se trouvent à un gain de la finale de l’Association de l’Ouest. Matt Beleskey a inscrit le but gagnant et Frederik Andersen a réalisé 25 arrêts pour mener les Ducks à une victoire de 4-2 contre les Flames de Calgary dans le match no 4 de leur série de deuxième ronde dans l’Ouest au Scotiabank Saddledome.

    CALGARY – Les Ducks d’Anaheim se trouvent à un gain de la finale de l’Association de l’Ouest.

    Matt Beleskey a inscrit le but gagnant et Frederik Andersen a réalisé 25 arrêts pour mener les Ducks à une victoire de 4-2 contre les Flames de Calgary dans le match no 4 de leur série de deuxième ronde dans l’Ouest au Scotiabank Saddledome.

    Les Ducks mènent cette série quatre de sept 3-1. La cinquième rencontre aura lieu dimanche (22 h (HE); TVA Sports, NBCSN, SN) à Anaheim. Si l’on tient compte de la saison régulière et des séries, les Ducks ont remporté 21 matchs de suite au Honda Center contre les Flames, soit depuis le troisième match de la première ronde des séries de 2006.

    « Ce sont les séries. On ne sait jamais ce qui peut arriver, a souligné Beleskey. Nous aimons retourner à la maison. Nous aimons jouer devant nos partisans, mais je ne pense pas que cette séquence ait une quelconque importance à ce point-ci. Il s’agit du cinquième match de la série. Nous aurons besoin d’un solide effort. »

    Anaheim n’a pas atteint la finale d’association depuis que les Ducks ont remporté la Coupe Stanley en 2007.

    Beleskey a fait en sorte qu’Anaheim profite d’un avantage numérique de quatre minutes pour amorcer la troisième période alors que Joe Colborne s’est fait décerner une punition mineure double pour bâton élevé au moment où la deuxième période prenait fin. Karri Ramo a stoppé le premier tir de Jakob Silfverberg, mais le retour est allé à Beleskey, qui a eu raison du gardien des Flames pour faire 3-2 à 1:11 à l’aide de son quatrième but des présentes séries.

    « Notre jeu de puissance a travaillé fort toute la saison, a noté Beleskey. Nous avons créé du momentum tout au long du match. [Silfverberg] a dirigé un très bon tir sur les jambières du gardien alors que je tentais de me libérer dans l’enclave, et j’ai pu marquer sur le retour. Nous devons avoir une bonne exécution. Nous devons en profiter lorsqu’ils écopent d’une punition comme ça en fin de période. Il faut les faire payer, et c’est ce que nous avons fait. »

    Colborne méritait sa punition.

    « C’est ma faute, a martelé Colbourne. C’est ma faute. J’ai assurément laissé tomber les gars ce soir. C’est difficile. Cependant, nous ne sommes pas encore éliminés. Nous allons rebondir et connaître notre meilleur match de la saison dans le match no 5. »

    Beleskey a récolté un but dans chacun des quatre premiers matchs de la série, devenant le deuxième joueur de l’histoire de l’équipe après Teemu Selanne à trouver le fond du filet dans les matchs 1 à 4 d’une série. Selanne avait réussi l’exploit en première ronde de 2011 contre les Predators de Nashville.

    « C’est un bon joueur à imiter », a blagué Beleskey.

    Patrick Maroon a ajouté un but dans un filet désert avec 36,7 secondes à faire, et Andersen a repoussé les huit tirs qu’il a affrontés au troisième vingt pour signer sa septième victoire des séries.

    Silfverberg a donné les devants 1-0 aux Ducks en avantage numérique tôt au premier tiers, mais les Flames ont riposté 39 secondes plus tard.

    Après avoir transporté le disque en zone des Ducks, Johnny Gaudreau s’est faufilé entre deux joueurs d’Anaheim avant de contourner Hampus Lindholm pour s’amener devant Andersen. Le gardien des Ducks a sorti la jambière pour stopper Gaudreau, mais Sean Monahan a poussé le retour au fond du filet pour niveler la marque.

    Micheal Ferland, qui disputait un premier match depuis qu’il avait quitté la première rencontre de la série en première période en raison d’une blessure dont la nature n’a pas été divulguée, a traversé la ligne bleue d’Anaheim avant de tromper la vigilance d’Andersen du côté du bloqueur à l’aide d’un tir frappé d’une quarantaine de pieds, 67 secondes après le but de Monahan, pour placer Calgary en avant 2-1.

    L’arrêt de la mitaine d’Andersen aux dépens de Gaudreau sur un retour à 5:33 de la période médiane et celui de la jambière de Ramo sur un tir à bout portant de Maroon à 11:01 ont permis au pointage de demeurer inchangé jusqu’à ce qu’une erreur de Gaudreau ne mène au but d’Andrew Cogliano alors qu’il restait 3:18 à écouler à l’engagement.

    Après avoir récupéré une rondelle libre, Gaudreau a commencé à se diriger vers le territoire ennemi, mais s’est fait enlever le disque par Cogliano, qui a ensuite reçu la rondelle des mains de Kyle Palmieri avant de battre Ramo entre les jambières pour créer l’égalité 2-2.

    « Nous pouvons parler de Johnny. Nous pouvons parler de la punition à [Colborne] », a déclaré l’entraîneur des Flames Bob Hartley. Nous allons apprendre. Ce sont deux jeunes joueurs formidables. C’est triste puisque nous avons encaissé un but sur chacune de ces erreurs. En tant qu’entraîneur, on ne veut pas voir ces jeux, mais il faut aussi regarder quel joueur l’a commis.

    « Ce sont deux jeunes fantastiques. Ils veulent apprendre, et lorsque nous parlons d’expérience, ces situations les rendront meilleurs. Ce soir, nous avons payé le prix fort, mais d’un autre côté, ces joueurs vont être des éléments importants de notre équipe. Ils nous ont fait gagner bien plus de matchs cette année qu’ils nous en ont fait perdre. »

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook