SHARE
Partagez avec vos amis


    L’attaque des Canadiens explose avec six buts, Montréal réduit l’écart à 3-1 dans la série

    Par Emna Achour - Correspondante LNH.com

    Partagez avec vos amis


    L’attaque des Canadiens explose avec six buts, Montréal réduit l’écart à 3-1 dans la série
    Acculés au pied du mur, les Canadiens de Montréal n’auraient pas pu choisir meilleur moment pour que leur attaque débloque.

    TAMPA – Acculés au pied du mur, les Canadiens de Montréal n’auraient pu choisir meilleur moment pour que leur attaque débloque.

    Le Tricolore a inscrit cinq buts sans réplique, jeudi soir au Amalie Arena, en route vers une victoire de 6-2 face au Lightning de Tampa Bay dans leur série de deuxième ronde de l'Association de l’Est.

    Montréal a ainsi réduit l’écart à 3-1 dans la série et luttera à nouveau pour sa vie samedi au Centre Bell (19 h (HE); TVA Sports, CBC, NBCSN) dans le cadre du match no 5.

    Max Pacioretty a amassé trois points (un but, deux aides), tandis qu’Andrei Markov, David Desharnais, Jeff Petry, Brendan Gallagher et Brandon Prust ont aussi touché la cible pour le CH. C’était la première fois depuis le 7 février contre les Devils du New Jersey que les Canadiens inscrivaient six buts au cours d’une rencontre.

    « On a été récompensés », a évoqué l’entraîneur de Montréal, Michel Therrien. « Depuis le début de la série, on a très bien joué à 5-contre-5 et on a obtenu notre lot de chances de marquer. Et on a finalement été récompensés pour nos efforts, tout simplement. »

    Carey Price a terminé la soirée avec 22 arrêts pour les Canadiens, dont la dernière victoire face au Lightning remontait au 22 avril 2014, le match no 4 de leur série de premier tour l’an dernier.

    « C’est bien, mais on sait qu’ils n’ont pas livré leur meilleure performance, a dit Pacioretty. Ils vont jouer encore plus avec l’énergie du désespoir lors de la prochaine rencontre. On a connu un très bon départ, comme on l’avait fait à nos deux ou trois derniers matchs, sauf qu’on devra faire la même chose [samedi]. »

    Nikita Kucherov et Ondrej Palat ont été les seuls à assurer la réplique pour Tampa Bay.

    « On doit tout simplement être meilleurs, a mentionné le capitaine Steven Stamkos. Je sais que c’est une réponse assez banale, mais on n’a pas été assez bons au cours des derniers matchs. On a réussi à se sauver avec la victoire lors de la dernière rencontre (mercredi), mais on savait que [les Canadiens] allaient déployer leur meilleur effort et on n’a pas été en mesure d'en faire autant. »

    Le gardien Ben Bishop a réalisé 11 arrêts sur 14 lancers avant d’être chassé du match en deuxième période. Andrei Vasilevskiy a stoppé 23 rondelles en relève.

    « On en était à un deuxième match en deux soirs », a déclaré l’entraîneur du Lightning, Jon Cooper. « En jetant un coup d’œil aux buts qu’il a accordés, on voit que Pacioretty a obtenu une échappée, et il a tout un lancer. Même sur le filet de Markov, ce n’était pas de sa faute. C’était une débandade totale dans notre zone défensive. On s’est tout simplement effondrés complètement et on leur a donné une victoire facile. Alors ce n’est pas sa faute.

    « J’ai cru que [le changement de gardien] pouvait peut-être amener une étincelle à notre équipe. Mais ce n’était assurément pas à cause de la tenue de Bishop. »

    Markov a ouvert la marque alors qu’il n’y avait que 2:44 d’écoulées à la rencontre en complétant un beau jeu de son partenaire P.K. Subban. Ce dernier a réalisé une belle feinte pour déculotter Kucherov dans le haut de l’enclave avant de remettre la rondelle à Markov, qui s’était avancé au bas du cercle gauche pour appuyer l’attaque, et le Russe a poussé le disque dans la lucarne pour inscrire son premier but des présentes séries.

    Pacioretty a doublé l’avance des siens six minutes plus tard pendant un désavantage numérique du Tricolore. Alors que le Lightning déployait son attaque massive en fond de territoire des Canadiens, Torrey Mitchell a dégagé le disque par la rampe et la rondelle a roulé jusqu’à Pacioretty, qui s’était échappé. Pacioretty a ensuite déjoué Bishop d’un tir vif à 8:43 pour faire 2-0.

    Montréal a ensuite explosé avec trois buts en l’espace de 4:46 en début de deuxième période pour s’emparer d’une convaincante avance de 5-0.

    Desharnais a d’abord décoché un lancer frappé du cercle gauche que Bishop n’a pas été en mesure de maîtriser, alors qu’il a effleuré la rondelle, mais cette dernière a tout de même terminé sa course dans le filet.

    Le but de Desharnais à 5:08 de l’engagement, son premier ce printemps, a chassé Bishop de la rencontre au profit de Vasilevskiy, qui en était à ses débuts en séries éliminatoires en carrière.

    Petry a ensuite fait 4-0 grâce à un lancer frappé en avantage numérique en complétant un beau jeu de passes de Subban et Alex Galchenyuk. Il s’agissait du premier but des Canadiens sur le jeu de puissance depuis le match no 2 face aux Sénateurs d’Ottawa en première ronde.

    Gallagher a porté le pointage à 5-0 seulement 15 secondes plus tard quand il a décampé pour gagner sa course contre Matthew Carle et décocher un tir frappé du cercle droit qui a déjoué Vasilevskiy.

    Le Lightning a réussi à réduire l’écart 5-2 grâce au but de Kucherov à 12:26 de la deuxième période et au filet rapide de Palat avec 17 secondes d’écoulées à la troisième, tous les deux sur le jeu de puissance, mais Prust en a rajouté pour le Tricolore à 4:52 de l’engagement pour faire 6-2.

    Malgré la déception de cette écrasante défaite pour le Lightning alors que l’équipe avait l’occasion de fermer les livres, Stamkos a tenu à rappeler que Tampa Bay possède tout de même encore l’avance dans la série.

    « Tu ne veux pas être trop à l’aise, peu importe la situation, mais j’aime mieux être dans notre situation que dans la leur, a-t-il indiqué. C’est la réalité; on a la chance de gagner un match et de passer au tour suivant. Mais personne n’a dit que ce serait facile. »

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook