SHARE
Partagez avec vos amis


    Burakovsky et les Capitals poussent les Rangers au bord du gouffre

    mercredi 2015-05-06 / 23:07 / Rangers vs Capitals - Finales de section 2015

    Par Shawn Roarke - Directeur de rédaction senior à NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Burakovsky et les Capitals poussent les Rangers au bord du gouffre
    L’attaquant Andre Burakovsky a connu une soirée de rêve pour les Capitals de Washington, alors que les Rangers de New York préféreront vite l’oublier.

    WASHINGTON – L’attaquant Andre Burakovsky a connu une soirée de rêve pour les Capitals de Washington, alors que les Rangers de New York préféreront vite l’oublier.

    Burakovsky, une recrue, a compté ses deux premiers buts en carrière en séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour procurer un gain de 2-1 aux Capitals dans le quatrième match de la deuxième ronde de l’Association de l’Est, mercredi, au Verizon Center.

    « J’ai eu de la difficulté à décocher des tirs, et je crois que je dois lancer plus souvent. Les gars ne cessent de me dire de tirer dès que j’en ai la chance, a expliqué Burakovsky. Aujourd’hui, je pense que certains de mes tirs ont plutôt bien fonctionné. »

    Les Rangers ont perdu trois parties consécutives pour la première fois des présentes séries. New York, qui a remporté le trophée des Présidents, fait maintenant face à l’élimination en tirant de l’arrière 3-1 dans cette série quatre de sept.

    Le cinquième match aura lieu vendredi au Madison Square Garden (19 h (HE); TVA Sports, NBCSN, CBC).

    Les neuf parties des séries éliminatoires des Rangers se sont décidées par la marge d’un but et l’inefficacité de l’attaque, habituellement menaçante, de la formation new-yorkaise est l’élément qui définit cette séquence. Ils n’ont inscrit que deux buts lors de leurs trois défaites au cours de cette ronde après avoir éliminé les Penguins de Pittsburgh au premier tour.

    Le gardien des Capitals Braden Holtby a réalisé 28 arrêts et il a stoppé le lancer de punition de Carl Hagelin avec sa mitaine à 8:01 de la troisième période pour protéger l’avance d’un but des siens.

    « Nous savions que nous allions avoir besoin d’être meilleurs défensivement », a noté Holtby, qui a stoppé 121 des 126 tirs qu’il a affrontés dans cette série. « Les séries éliminatoires sont comme ça. Certains jours, il est difficile d’obtenir des buts. L’équipe qui joue le mieux dans ces situations serrées va l’emporter. »

    Burakovsky a été inséré dans l’alignement après que l’attaquant Eric Fehr eut subi une blessure lors de la troisième partie de la série de sept matchs contre les Islanders de New York au premier tour de l’Association de l’Est. Ce soir, il a récompensé l’entraîneur Barry Trotz pour la confiance qu’il lui a témoignée.

    Le trio qu’il complétait avec Jay Beagle et Troy Brouwer a été agressif pendant toute la rencontre et cela a permis à Burakovsky de déterminer l’issue du match avec deux jeux brillants.

    Il a d'abord égalé le pointage 1-1 avec 3:31 à jouer en deuxième période. L’ailier gauche a exercé un échec avant intensif, comme l’ont fait les Capitals depuis le début de cette série et immédiatement après que Derick Brassard eut donné les devants aux Rangers un peu plus de dix minutes plus tôt.

    Burakovsky a soutiré la rondelle à Chris Kreider le long de la bande alors que New York préparait une relance. Le centre des Rangers Derek Stepan est tombé dans son repli et Burakovsky a coupé vers le centre pour trouver une ligne de tir. Son lancer a heurté l’épaule du gardien Henrik Lundqvist avant de passer sous la barre horizontale.

    Un revirement de Ryan McDonagh en zone neutre a été à l’origine du deuxième filet de Burakovsky. Brouwer a bloqué la remise de McDonagh et le disque a ricoché jusqu’à Burakovsky, qui s’est échappé en territoire offensif devant McDonagh. Burakovsky a coupé dans l’enclave et a battu Lundqvist du revers du côté de la mitaine.

    « Je ne pense pas que nous leur ayons donné grand-chose, a souligné Hagelin. Leurs deux buts ont été inscrits sur des revirements, et c’est ce que l’on doit retenir. »

    Burakovsky avait récolté son premier point en séries dans la LNH lundi avec une passe sur le but de Beagle qui avait procuré une victoire de 1-0 à Washington lors du troisième match.

    Brassard a interrompu la séquence de blanchissage de Holtby, qui s’est stoppée à 100:05, avec son cinquième filet des séries.

    Rick Nash a amorcé le jeu avec une relance en zone défensive et effectué une belle passe à Martin St-Louis en zone centrale. Brassard a battu de vitesse Alex Ovechkin dans son repli et il s’est démarqué pour capter une passe en plein mouvement. Puis, il a logé la rondelle sous la barre transversale avec un tir des poignets vifs pour donner l’avance aux Rangers pour la première fois depuis la troisième période de leur gain de 3-2 dans le deuxième match.

    Brassard avait marqué le dernier but des siens contre Holtby à 6:07 du troisième vingt du deuxième affrontement. Holtby a réalisé 52 arrêts entre les deux filets de Brassard.

    Brassard a marqué 5 des 16 buts des Rangers pendant les séries d’après-saison.

    Lundqvist, qui a accordé sept buts en quatre parties, a effectué un 100e départ de suite en séries pour les Rangers. Seulement deux autres gardiens ont obtenu plus de départs consécutifs pour une seule équipe en séries dans l’histoire de la LNH : Martin Brodeur avec les Devils du New Jersey (194) et Patrick Roy avec l’Avalanche du Colorado (133).

    New York tirait de l’arrière 3-1 contre Pittsburgh l’an dernier avant de faire une remontée et de gagner sa série de deuxième ronde.

    « Ce sont des moments difficiles. Nous devons nous serre les coudes, a confié l’attaquant des Rangers Rick Nash. Nous avons besoin de remporter le prochain match, c’est tout. Nous allons nous soucier de la prochaine partie à domicile devant nos partisans. »

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook