SHARE
Partagez avec vos amis


    Tyler Johnson marque à 1,1 seconde de la fin du match pour donner le gain au Lightning

    Par Emna Achour - Correspondante LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Tyler Johnson marque à 1,1 seconde de la fin du match pour donner le gain au Lightning
    Tyler Johnson a marqué avec 1,1 seconde à faire en temps réglementaire et le Lightning de Tampa Bay l’a emporté 2-1, mercredi soir au Amalie Arena, pour prendre une convaincante avance de 3-0 dans leur série de deuxième ronde de l'Association de l’Est face aux Canadiens de Montréal.

    TAMPA – Alors que les journalistes et les joueurs quittaient le vestiaire des Canadiens de Montréal un à un mercredi soir, Max Pacioretty était quant à lui toujours assis à son casier, son équipement à moitié retiré, son regard fixant le vide devant lui.

    Il avait encore peine à croire, comme le reste de son équipe d’ailleurs, à ce qu’il venait de voir.

    Tyler Johnson a marqué avec 1,1 seconde à faire en temps réglementaire pour briser une égalité de 1-1, mercredi soir au Amalie Arena, et le Lightning de Tampa Bay l’a emporté 2-1 pour prendre une convaincante avance de 3-0 dans leur série de deuxième ronde de l'Association de l’Est face aux Canadiens.

    Johnson a accepté une passe de Victor Hedman à l’embouchure du filet et a lancé sur réception pour inscrire son huitième but des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2015. Il s’agissait également pour Johnson d’un 11e point en 10 rencontres ce printemps.

    « Je n’avais aucune idée qu’il restait aussi peu de temps, a déclaré Johnson. Je savais en sautant sur la glace que ce serait probablement la dernière présence de la période, mais quand j’étais devant le but, je ne savais pas que c’était si serré. C’est assez cool d’avoir pu marquer. »

    Comme Pacioretty, le défenseur P.K. Subban se trouvait lui aussi sur la patinoire lors du but de Johnson, et il avait encore du mal à s’expliquer comment le tout s’était déroulé.

    « C’est arrivé tellement vite, a déclaré Subban. Ce n’était pas évident. J’avais l’impression qu’ils étaient sept sur la patinoire pour être honnête. Juste en regardant tout autour, il y avait des gars partout. Mais c’est ça, les séries. Tout se décide sur un bond et tout ce dont tu as besoin, c’est d’une seconde pour gagner un match de hockey. »

    Brendan Gallagher avait permis au Tricolore de créer l’égalité à 9:57 de la fin de la troisième période et le match semblait se diriger vers une prolongation, mais Johnson en a décidé autrement.

    Les Canadiens avaient pourtant obtenu leur lot de chances de marquer, atteignant même le poteau à trois reprises au cours de la rencontre, mais ils n’ont pas été en mesure d’en faire assez pour remporter le match et ils se trouvent maintenant acculés au pied du mur.

    « Une seconde. On doit trouver un moyen d’écouler la dernière seconde, a mentionné Gallagher. Sauf qu’en tant que groupe, on ne peut pas blâmer le manque d’effort, le manque d’intensité. On va continuer de se battre, on va continuer de tout donner pour essayer de mériter simplement un autre match, et on verra à partir de ce moment-là. »

    Ben Bishop a été bombardé de 31 lancers mercredi, ne cédant qu’une seule fois. Alex Killorn a été l’autre marqueur pour Tampa Bay, qui aura l’occasion de balayer les Canadiens dès jeudi soir (19 h (HE); TVA Sports, CBC, NBCSN) lors du match no 4.

    « Ce qu’il y a de bon, c’est qu’on n’a pas trop de temps pour y penser, a évoqué Subban. Alors on devra arriver préparés demain pour garder notre saison en vie. »

    Le Lightning n’a décoché que 19 lancers vers Carey Price dans la rencontre, dont seulement trois en deuxième période, et le gardien des Canadiens a terminé la soirée avec 17 arrêts.

    Killorn avait permis aux siens d’ouvrir la marque à 12:00 de la première période grâce à un tir des poignets précis du cercle droit après avoir capté une passe arrière parfaite du revers de Steven Stamkos.

    Après avoir amassé quatre points à ses huit premiers matchs des présentes séries, le capitaine du Lightning en a récolté quatre à ses deux plus récentes sorties.

    Gallagher avait redonné vie au Tricolore à mi-chemin au troisième tiers lorsqu’il a finalement été récompensé pour son travail acharné devant le filet. Le petit attaquant des Canadiens a remporté sa bataille avec Brian Boyle et ses 6 pieds 7 pouces devant la cage de Bishop, et a permis à Montréal de créer l’égalité en récupérant un retour de lancer du défenseur Tom Gilbert.

    Le CH a été blanchi en deux jeux de puissance mercredi, portant sa fiche à 1-en-28 depuis le début des séries.

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook