SHARE
Partagez avec vos amis


    L’attaque massive du Lightning explose avec quatre buts, Tampa Bay prend les devants 2-0

    Par Emna Achour - Correspondante LNH.com

    Partagez avec vos amis


    L’attaque massive du Lightning explose avec quatre buts, Tampa Bay prend les devants 2-0
    Nikita Kucherov a inscrit deux buts et le jeu de puissance du Lightning de Tampa Bay a explosé pour lui permettre de l’emporter 6-2 au Centre Bell dimanche, et ainsi prendre les devants 2-0 dans leur série de deuxième ronde dans l’Est contre les Canadiens de Montréal.

    MONTRÉAL – Nikita Kucherov a inscrit deux des quatre buts du Lightning de Tampa Bay sur le jeu de puissance pour lui permettre de l’emporter 6-2 au Centre Bell dimanche, et ainsi prendre les devants 2-0 dans leur série de deuxième ronde dans l'Association de l’Est contre les Canadiens de Montréal.

    Valtteri Filppula et Victor Hedman ont aussi touché la cible en avantage numérique pour Tampa Bay, tandis que Steven Stamkos a mis fin à sa léthargie (en plus de participer aux deux buts de Kucherov) et que J.T. Brown a complété le pointage avec 3:55 à faire à la rencontre.

    Stamkos s’est faufilé entre les défenseurs Andrei Markov et Tom Gilbert et s’est échappé devant Carey Price, qu’il a déjoué à sa gauche après une série de belles feintes. Il s’agissait d’un premier but pour le capitaine du Lightning en ce printemps 2015, son dernier filet en séries remontant au 16 avril 2014, alors qu’il avait touché la cible deux fois lors du match no 1 de la série de première ronde de Tampa Bay contre le Tricolore l’an dernier.

    « C’était super de voir le disque pénétrer dans le filet. J’ai obtenu un bond en ma faveur, a dit Stamkos. Tu sais que si tu continues à travailler fort, les chances vont éventuellement aller de ton côté et je suis très soulagé. Mais ce n’était pas si pire puisque l’équipe réussissait à trouver des moyens de gagner. Tant qu’on gagne à ce temps-ci de l’année, je suis heureux. »

    Le gardien Ben Bishop a quant à lui stoppé 27 des 29 lancers qui ont été dirigés vers lui, ce qui lui donne une fiche de 12-1-2 en 16 matchs en carrière face au Tricolore, saison régulière et séries éliminatoires de la Coupe Stanley incluses, avec une moyenne de buts alloués de 1,49 et un pourcentage d'arrêts de ,944.

    Les défenseurs Jeff Petry et Tom Gilbert ont été les seuls à assurer la réplique pour les Canadiens, qui ont vu Price accorder six buts (sur 23 tirs) pour la première fois en 78 parties (saison régulière et séries) cette année.

    L’arrêt de Bishop aux dépens de Torrey Mitchell, qui avait réussi à s’échapper grâce à une feinte magistrale, alors que le Tricolore évoluait en infériorité numérique au premier tiers, s’est avéré être un arrêt clé puisque Filppula a touché la cible quelques instants plus tard pour créer l’égalité 1-1, 24 secondes avant la fin de l’engagement, donnant le momentum au Lightning pour le reste de la rencontre.

    « Il n’y a pas eu de but plus important que celui de Filppula », a déclaré l’entraîneur de Tampa Bay, Jon Cooper. « Les Canadiens dictaient clairement le rythme en première période et le fait qu’ils aient retraité au vestiaire [à égalité 1-1 plutôt qu'avec une avance de 1-0] a fait basculer le momentum de notre côté. Je crois qu’on a pris les commandes du match à partir de là. »

    Le Tricolore venait pourtant tout juste d’écouler avec succès les deux pénalités écopées par Brandon Prust un peu après la mi-période, lui qui avait été puni pour rudesse à l’endroit de Braydon Coburn et conduite antisportive sur le même jeu.

    Mais à force de jouer avec le feu, les Canadiens se sont brûlés. La punition d’indiscipline de P.K. Subban, qui a mené au but de Filppula, a fait renverser la vapeur du côté du Lightning.

    « Ça arrive à tout le monde d’être puni ici et là, mais on ne peut pas écoper d’autant de pénalités dans un match si important après la première période qu’on a connue, qui a été une de nos meilleures périodes depuis le début des séries, a évoqué le centre Tomas Plekanec. On avait le momentum, on patinait, on décochait des tirs, on avait des chances de marquer. On a passé la moitié du match en infériorité numérique, on a gaspillé énormément d’énergie à écouler des pénalités au lieu d’essayer de mettre fin à notre disette offensive. »

    La rencontre s’est terminée dans le tumulte, alors que Prust et Coburn en sont venus aux coups avec moins de deux minutes à écouler après que l’attaquant du Tricolore eut fait perdre pied à Bishop.

    Prust a été puni pour avoir fait trébucher, a écopé d’une pénalité majeure pour s’être battu, d’une inconduite et d’une inconduite de partie sur la séquence.

    « On a écopé de mauvaises punitions, moi inclus, a-t-il indiqué. Ç’a complètement tué le momentum. C’était des punitions stupides, dont on n’a pas réussi à se remettre. »

    Prust était en furie dans le vestiaire lorsqu’il a rencontré les journalistes après le match, en profitant pour écorcher au passage le travail de l’arbitre Brad Watson, qui est celui qui lui avait distribué les deux pénalités au premier tiers.

    « Je crois qu’ils étaient frustrés », a évoqué l’attaquant Alex Killorn, qui a terminé la rencontre avec deux aides. « Chaque fois qu’une équipe prend une aussi grosse avance dans un match et que les partisans commencent à quitter l’aréna, c’est embarrassant. On s’attend à ce qu’ils reviennent en force lors du prochain match. »

    Le Tricolore s’envolera maintenant pour Tampa Bay, où seront disputés les matchs no 3 et no 4 mercredi et jeudi.

    Les Canadiens ont eux aussi obtenu leur lot de chances en supériorité numérique dimanche, mais leurs insuccès avec un homme en plus se sont poursuivis. Ils ont été blanchis en trois jeux de puissance lors du match no 2, portant leur total à 1-en-26 depuis le début des séries 2015.

    Et c’est venu les hanter quand le Lightning en a remis sur le jeu de puissance au deuxième vingt, cette fois lors d’un 4-contre-3.

    Après qu’Alexei Emelin (obstruction) de Montréal et Vladislav Namestnikov (réaction exagérée) de Tampa Bay eurent été chassés simultanément et que Gilbert eut été envoyé au cachot pour double-échec afin de procurer un 4-contre-3 de 35 secondes au Lightning, Cooper a envoyé ses quatre meilleurs attaquants dans la mêlée, et ils n’ont pas perdu de temps avant de faire scintiller la lumière rouge, alors que Kucherov a inscrit son premier filet du match à 12:29 de la deuxième période en complétant une série de passes « tic-tac-toe » amorcée par Stamkos et Tyler Johnson.

    Tout de suite après les punitions simultanées à Emelin et Namestnikov à mi-chemin en deuxième période, l’attaquant du Lightning Cédric Paquette a retraité au vestiaire et l’équipe a annoncé en début de troisième qu’il s’était blessé et qu’il ne reviendrait pas au jeu dans la rencontre.

    « Il a effectué une présence après s’être fait mal, mais il ne se sentait pas trop bien alors on a décidé de le retirer du match par mesure préventive, a expliqué Cooper. On va réévaluer son cas prochainement. »

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook