SHARE
Partagez avec vos amis


    Teravainen et les Blackhawks viennent à bout du Wild dans le match no 1

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Teravainen et les Blackhawks viennent à bout du Wild dans le match no 1
    Le premier but de la carrière de la recrue Teuvo Teravainen en séries éliminatoires de la Coupe Stanley tard en deuxième période a permis aux Blackhawks de Chicago de signer une victoire de 4-3 dans le match no 1 de leur série de deuxième ronde de l’Association de l’Ouest contre le Wild du Minnesota, vendredi, au United Center.

    CHICAGO – Le premier but de la carrière de la recrue Teuvo Teravainen en séries éliminatoires de la Coupe Stanley tard en deuxième période a permis aux Blackhawks de Chicago de signer une victoire de 4-3 dans le match no 1 de leur série de deuxième ronde de l’Association de l’Ouest contre le Wild du Minnesota, vendredi, au United Center.

    Les Blackhawks, qui ont remporté sept matchs de suite contre le Wild à domicile en séries au cours des trois dernières saisons, ont rapidement pris les devants 3-0 en première période, mais ont vu leur adversaire effacer ce déficit à mi-chemin de la période médiane.

    Après près de 19 minutes de jeu à sens unique en faveur du Wild au deuxième tiers, un tir du poignet en apparence anodin de Teravainen a redonné l’avance aux Blackhawks à 19:01. Le gardien du Minnesota Devan Dubnyk s’est étiré pour saisir la rondelle, mais n’a pu s’en emparer, et Chicago a retraité au vestiaire avec une priorité de 4-3.

    « Je crois qu’il ne s’agissait pas du tir le plus puissant, mais il arrive que des choses positives se produisent quand on tire au but », a noté Teravainen.

    Dubnyk, qui a réalisé 31 arrêts, a expliqué qu’il n’avait pas vu le tir de Teravainen avant qu’il ne soit trop tard.

    Quelques secondes avant le but de Teravainen, les joueurs du Wild refusaient de toucher à la rondelle en zone neutre, car cela aurait entraîné un sifflet pour une passe avec la main. Après un certain temps, le défenseur de Chicago Niklas Hjalmarsson s’est emparé du disque pour le transporter en zone du Minnesota, et la recrue finlandaise a éventuellement mis la main sur la rondelle sur la rampe du côté gauche.

    Les Blackhawks ont conservé un dossier de 25-0-0 en saison régulière lorsqu’ils menaient après 40 minutes de jeu, et ils montrent maintenant un dossier de 2-0 en pareilles circonstances depuis le début du tournoi printanier.

    Il aura fallu au Minnesota moins de la moitié du deuxième tiers pour effacer son recul de trois buts. Jason Zucker a d’abord touché la cible à 1:21 après être passé bien près de marquer quelques secondes plus tôt. Le gardien de Chicago Corey Crawford a réalisé un superbe arrêt sur un tir sur réception de Zucker, ce qui a provoqué une mise en jeu. L’attaquant du Wild n’a toutefois pas raté sa deuxième tentative sur un tir sur réception, cette fois sur une remise de Thomas Vanek depuis la rampe sur l’aile droite.

    « J’ai trouvé qu’ils ont complètement pris le contrôle du match en deuxième période, a admis Hjalmarsson. Ils étaient partout sur la glace, et on aurait dit que le match était en train de nous échapper pendant un moment, mais lorsque [Teravainen] a marqué cet important but en fin d’engagement, et que nous avons repris le momentum, nous nous sommes bien tirés d’affaire en troisième. »

    Crawford a semblé avoir la chance d’immobiliser le disque près de son demi-cercle alors que Minnesota évoluait en avantage numérique, mais il a hésité, ce qui a mené au deuxième but du Wild à 5:07. Vanek a envoyé le disque du revers vers le haut du demi-cercle, et Zach Parisé se trouvait au bon endroit pour envoyer la rondelle entre les jambières de Crawford.

    Le centre du Wild Mikael Granlund a complété la remontée à 9:30. Le défenseur des Blackhawks Duncan Keith a tenté d’effectuer une courte passe à Jonathan Toews depuis l’arrière de la ligne des buts, mais celle-ci ne s’est jamais rendue au capitaine de Chicago. C’est plutôt Granlund qui s’est interposé entre les deux joueurs des Blackhawks, et il a intercepté le disque avant de le soulever par-dessus Crawford près du poteau du côté rapproché.

    Le premier trio du Wild composé de Granlund, Parisé et Jason Pominville, qui avaient récolté six buts et 17 points pour mener le Minnesota contre les Blues de St. Louis en première ronde, a obtenu trois points vendredi.

    Crawford a été le gardien partant pour les Blackhawks pour la première fois depuis le match no 2 de la première ronde contre les Predators de Nashville. Il est venu en relève à Scott Darling dans le sixième et dernier match de la série, et l’entraîneur Joel Quenneville a décidé de se tourner vers lui à nouveau plutôt que vers Darling, une recrue qui a remporté trois victoires contre Nashville.

    Brandon Saad a ouvert la marque après 75 secondes de jeu en première période à l’aide du tout premier tir du match. Saad a été à l’origine de la séquence alors qu’il a subtilisé le disque à Granlund en zone défensive pour permettre à Marian Hossa de s’en emparer. Après avoir reçu une passe de Hossa, Saad a poussé la rondelle derrière le défenseur du Wild Ryan Suter, et a évité la tentative de mise en échec de ce dernier avant de surprendre Dubnyk d’un tir vif.

    Patrick Kane a doublé la priorité des siens à 13:11 du premier engagement sur une autre bévue d’un défenseur du Wild. Brad Richards a transporté la rondelle à la suite d’une mise en jeu remportée dans son territoire, jusqu’à la ligne bleue du Minnesota, où il a déjoué le défenseur du Wild Marco Scandella avant de remettre à Kane dont le tir sur réception de loin s’est retrouvé au fond du filet.

    Marcus Kruger a porté l’avance des siens à trois buts à 15:15 du premier vingt. Le Wild tentait de placer le disque hors de danger, mais Keith l’a harponné à une main au cercle de mise en jeu gauche vers Andrew Shaw, qui a tiré au but, et Kruger se trouvait à proximité pour saisir le retour.

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook