SHARE
Partagez avec vos amis


    Nikita Kucherov marque en deuxième prolongation pour donner le gain au Lightning

    Par Emna Achour - Correspondante LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Nikita Kucherov marque en deuxième prolongation pour donner le gain au Lightning
    Nikita Kucherov a dû s’y prendre à deux fois, mais il a finalement donné la victoire au Lightning de Tampa Bay en deuxième période de prolongation vendredi soir.

    MONTRÉAL – Nikita Kucherov a dû s’y prendre à deux fois, mais il a finalement donné la victoire au Lightning de Tampa Bay en deuxième période de prolongation vendredi soir.

    Après que ce qu’il crût être le but gagnant en début de première période de surtemps eut été refusé, Kucherov a touché la cible à 2:06 de la deuxième grâce à un tir des poignets parfait de l’enclave pour permettre au Lightning de l’emporter 2-1 lors du match no 1 de leur série de deuxième ronde de l'Association de l’Est face aux Canadiens de Montréal au Centre Bell.

    « C’est amusant, les partisans étaient frustrés, a déclaré le Russe de 21 ans. C’était plaisant de voir les partisans rentrer à la maison malheureux. C’est super. »

    Kucherov était pourtant certain d’avoir inscrit le filet victorieux à son premier essai, alors qu'il avait réussi à s'échapper devant Carey Price, mais les officiels ont jugé que la jambière du gardien du Tricolore avait été poussée dans le filet sur la séquence, et le but a donc été refusé.

    « Je ne peux pas contredire cette décision », a évoqué l’entraîneur du Lightning, Jon Cooper. « C’est difficile sur le coup quand tu regardes le jeu, ça va vite. Mais [les officiels] ont l’œil averti. Quand j’ai regardé la reprise, on voit qu’il pousse sa jambière dans le filet. Ça n’a pas vraiment donné une chance à Price de faire le deuxième arrêt, donc c’était probablement la bonne décision à prendre. »

    Mais l’entraîneur des Canadiens, Michel Therrien, a plutôt voulu remettre en question une autre décision des officiels, survenue exactement 12 secondes avant le filet décisif de Kucherov. D’après Therrien, sur la séquence qui a mené au but, il y avait hors-jeu puisque Valtteri Filppula a pénétré en territoire de Montréal avant la rondelle.

    « C’est vraiment frustrant de perdre un match à cause d’un hors-jeu, a-t-il déploré. Ce genre de choses ne devrait pas survenir. J’ai trouvé que nos joueurs avaient livré un très bel effort ce soir, on n’aurait pu demander mieux. Mais de perdre un match à cause d’un hors-jeu… Ce n’est pas comme une pénalité, qui est plutôt une question de jugement, un jugement qu’on peut remettre en question. Un hors-jeu, c’est noir ou blanc. Et c’était manifestement un hors-jeu. »

    Tyler Johnson a été l’autre marqueur du Lightning, lui qui a inscrit son septième but des présentes séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

    À 2:34 de la deuxième période en temps réglementaire, alors qu’il était bien posté devant la cage du Tricolore, Johnson a redirigé le tir frappé du défenseur Matthew Carle derrière Carey Price pour ouvrir la marque.

    Max Pacioretty avait créé l’égalité 1-1 avec 5:13 à écouler au troisième tiers en profitant d’une rare largesse de Ben Bishop pour forcer la tenue de la prolongation.

    Le gardien du Lightning croyait avoir le disque bien emprisonné dans sa mitaine à la suite du tir des poignets de Pacioretty, mais il a tout simplement échappé la rondelle, qui s’est retrouvée dans le fond de son filet.

    Mais l’attaquant Brian Boyle assure qu’aucun de ses coéquipiers n’a perdu foi en Bishop à ce moment-là.

    « Eh bien, il nous avait sauvé la peau assez souvent un peu plus tôt, a-t-il mentionné. […] Il a été exceptionnel pour nous. Après ce but, je suis allé le voir et je lui ai dit, "Oublie ça". Il hochait de la tête, alors on savait qu’il était correct. C’est impressionnant. Il a été notre meilleur joueur et on avait besoin de lui. »

    Price a terminé le match avec 33 arrêts, alors que Bishop a été tout simplement fumant vendredi, stoppant 43 des 44 lancers qui ont été dirigés vers lui.

    Bishop a également pu compter sur le précieux soutien de ses poteaux, qui lui ont notamment sauvé la peau à deux reprises en première période aux dépens de Pacioretty et David Desharnais.

    Après le poteau touché par Pacioretty, Bishop a d’ailleurs dû se signaler en se jetant à sa gauche pour stopper Brendan Gallagher sur le retour.

    Le gardien de 6 pieds 7 pouces a réalisé un de ses arrêts les plus spectaculaires de la rencontre lorsqu’il a fait sa plus belle imitation de Martin Brodeur pour fermer la porte devant Tomas Plekanec sur un 2-contre-1 avec Pacioretty alors que le Lightning se trouvait en avantage numérique en fin de deuxième tiers.

    Bishop a sorti la mitaine et effectué une roulade en collant ses jambières pour empêcher les Canadiens de profiter du surnombre.

    « On a lancé tout ce qu’on pouvait vers lui, et on a atteint des poteaux. Ainsi va la vie parfois, a évoqué Pacioretty. On a connu un excellent match. On a eu exactement le départ qu’on souhaitait, on a impliqué les partisans. Mais on n’a pas réussi à marquer en première période. On doit continuer de travailler fort dans le but de s’améliorer. »

    Malgré le « changement d’épices » sur le jeu de puissance tel que mentionné par Therrien en matinée, le Tricolore a poursuivi ses insuccès avec un homme en plus, étant blanchi en trois occasions vendredi.

    C’est à croire qu’il aurait préféré évoluer plus souvent en infériorité numérique, circonstances dans lesquelles les Canadiens ont obtenu de meilleures chances de marquer au cours de la rencontre.

    En plus de Plekanec, Pacioretty avait aussi connu toute une présence en désavantage numérique au début du deuxième vingt alors qu’il avait réussi à se faufiler entre deux joueurs du Lightning en territoire de Tampa Bay pour s’échapper devant Bishop, qui a cependant fait l’arrêt facilement.

    Alex Galchenyuk n’a pas connu son meilleur match vendredi, écopant notamment de trois punitions en plus d’avoir été laissé de côté de la deuxième vague du jeu de puissance au profit de Lars Eller.

    « Ç’a été une soirée difficile », a commenté Therrien.

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook