SHARE
Partagez avec vos amis


    Ward marque dans la dernière seconde de jeu et les Capitals défont les Rangers

    Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Ward marque dans la dernière seconde de jeu et les Capitals défont les Rangers
    Joel Ward a marqué alors qu’il ne restait que 1,3 seconde à jouer en troisième période pour procurer une victoire de 2-1 aux Capitals de Washington contre les Rangers de New York, jeudi, lors du premier match de la deuxième ronde de l’Association de l’Est au Madison Square Garden.

    NEW YORK – L’ailier droit des Capitals de Washington Joel Ward souhaitait avoir la chance de se racheter, car son tir qui avait touché le poteau à mi-chemin de la troisième période jeudi commençait à le hanter.

    Ward a eu sa chance, et il e a profité de la manière la plus dramatique possible.

    Ward a marqué alors qu’il restait 1,3 seconde à écouler au troisième tiers pour procurer aux Capitals une victoire de 2-1 contre les Rangers de New York dans le premier match de leur série de deuxième ronde de l’Association de l’Est au Madison Square Garden, jeudi.

    « J’ai reçu le disque devant le filet, et je suis parvenu à toucher le poteau. J’étais un peu en colère car la rondelle était là et je savais où je voulais l’envoyer, j’ai simplement touché le poteau », a expliqué Ward en parlant de sa chance de marquer qui aurait donné les devants à Washington 2-0 avec 10:06 à faire. « Lorsqu’ils ont créé l’égalité, j’avais le sentiment que j’avais eu la chance de mettre le match hors de portée. Je voulais faire la différence, je ne cessais de me le répéter, et j’ai été chanceux derecevoir une passe d’[Alex Ovechkin] et de marquer avant le son de la sirène. »

    L’attaquant de New York Jesper Fast a nivelé la marque moins de six minutes après que Ward eut frappé le poteau, mais les Capitals ont mis en pratique ce qu’ils ont prêché toute la saison et ont continué à jouer avec acharnement et de manière physique jusqu’au coup de sifflet final.

    Ovechkin a envoyer le disque devant le filet vers Ward, laissé sans surveillance dans l’enclave, et ce dernier a été en mesure de pousser le disque entre les jambières du gardien des Rangers Henrik Lundqvist.

    Le centre de Washington Nicklas Backstrom a libéré la rondelle en appliquant une solide mise en échec au défenseur de New York Dan Boyle dans le coin de la patinoire, alors que Boyle tentait d’immobiliser le disque jusqu’à ce que la sirène n’annonce la fin de la période.

    « Je crois que tout le monde dans l’amphithéâtre et sur la glace s’attendait à ce qu’il y ait une prolongation, mais il faut se battre jusqu’au sifflet, a noté Backstrom. Ce fut un but excessivement important. »

    Boyle a chuté dans le coin et a semblé se blesser après avoir été frappé par Backstrom. L’entraîneur des Rangers Alain Vigneault a mentionné ne pas avoir de mise à jour sur Boyle.

    « Je ne l’ai pas demandé », a noté Vigneault.

    La deuxième partie aura lieu samedi au Madison Square Garden (12 h 30 (HE); TVA Sports, NBC, SN).

    « Ce sera difficile au cours des prochaines heures, puis nous allons commencer à nous concentrer sur le prochain match, a souligné Lundqvist. Ce prochain match va arriver rapidement, soit en milieu de journée samedi. C’est ce que nous recherchons en ce moment, d’avoir la chance de disputer un meilleur match et d’obtenir un meilleur résultat. »

    Les Rangers avaient perdu les deux premiers matchs de la première ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley de 2013 contre Washington, mais ils étaient revenus de l’arrière pour l’emporter en sept parties. C’est la quatrième fois en cinq saisons et la cinquième fois en sept ans que les Capitals et les Rangers s’affrontent en séries.

    Le gardien des Capitals Braden Holtby a réalisé 31 arrêts. Lundqvist en a fait 27. Il a aussi cédé sur le tir d’Ovechkin à 18:13 de la première période pour permettre aux Capitals d’ouvrir le pointage. New York a été blanchi en deux supériorités numériques et son jeu de puissance n’a compté que trois fois en 22 occasions en six matchs des séries éliminatoires.

    Les Capitals sont demeurés parfaits en désavantage numérique en ayant neutralisé les 16 jeux de puissance adverses qu’ils ont subis en huit rencontres des séries.

    Les Rangers ont créé l’égalité à 15:21 du troisième vingt grâce au premier but en séries de la carrière de Jesper Fast.

    La rondelle a dévié sur la jambe de Fast avant de déjouer Holtby. Ce but a couronné une longue présence en zone offensive pour Fast, le centre Kevin Hayes, l’ailier gauche Carl Hagelin ainsi que les défenseurs Dan Boyle et Marc Staal.

    « Une double déviation, c’est difficile de faire quoi que ce soit, a analysé Holtby. Ces buts sont réussis quand l’autre équipe se dirige au filet, et dirige des rondelles vers la cage. Sur des buts comme ceux-là, il faut simplement lever notre chapeau à l’autre équipe et passer à autre chose. »

    Les Rangers ont conservé le disque profondément dans le territoire adverse et ils ont empêché les Capitals de dégager quand ils se sont avancés. Ils ont finalement réussi à placer des joueurs devant le filet quand Hayes a décoché un tir de la ligne bleue. Le lancer a ricoché sur le centre des Capitals Jay Beagle avant de dévier sur la jambe de Fast et de battre Holtby, qui avait repoussé les 29 premiers tirs de New York.

    Les Rangers ont conservé la rondelle dans la zone offensive pendant 50 secondes avant le but de Fast.

    Les Capitals détenaient une avance de 1-0 après la deuxième période même s’ils ont été surclassés 21-17 au chapitre des lancers. C’est le but en avantage numérique d’Ovechkin à 18:13 du premier engagement qui a fait la différence.

    Ovechkin n’avait pas marqué une seule fois en supériorité numérique dans la série remportée 4-3 par Washington contre les Islanders de New York. Il a été limité à six tirs au but et à 16 tentatives de tir en 13 jeux de puissance.

    Il n’a eu besoin que d’un lancer lors du premier avantage numérique des Capitals de cette série pour s’inscrire au pointage. Et quel lancer!

    Ovechkin a reçu la rondelle du défenseur John Carlson sur le côté gauche en zone neutre, puis il s’est élancé vers Boyle, qui se repliait. Une fois dans le haut du cercle de gauche, Ovechkin a décoché un puissant tir des poignets qui a atteint le coin supérieur gauche du filet. La rondelle est immédiatement ressortie du but et seul Ovechkin semblait savoir qu’il avait compté.

    « L’espace entre lui et le défenseur aurait pu être un peu moins grand, mais ils ont effectué un bon jeu en croisé, et le tir d’Ovechkin est passé au travers de [Boyle], a expliqué Vigneault. C’est un tir difficile. »

    Pendant ce jeu de puissance, les Capitals ont profité du fait que l’entraîneur des Rangers Alain Vigneault ait envoyé les défenseurs Dan Girardi et Ryan McDonagh au début de la supériorité numérique pendant qu’Ovechkin était au banc. Girardi et McDonagh ont la tâche d’épier Ovechkin.

    Ovechkin a sauté sur la glace seulement quand Girardi et McDonagh ont laissé leur place à Boyle et Staal. C’est ainsi qu’il s’est retrouvé devant Boyle sur la gauche au lieu de Girardi. Il a marqué 15 secondes après avoir commencé sa présence.

    Ovechkin a inscrit quatre buts en avantage numérique en quatre parties contre les Rangers en saison régulière.

    Il a touché la cible lors du premier match sur son deuxième tir au but. Il a obtenu 5 des 17 lancers des Capitals et 11 de leurs 35 tentatives de tir lors des deux premiers engagements. Les Rangers ont tenté 42 lancers pendant les 40 premières minutes de jeu.

    New York a eu la chance de créer l’égalité après un peu plus de 10 minutes de jeu en deuxième période quand Holtby a cafouillé sur un long tir du défenseur des Rangers Kevin Klein. L’attaquant new-yorkais Rick Nash a poussé la rondelle libre dans l’enclave vers le centre Derick Brassard, qui n’a pas réussi à contourner la jambière droite étendue de Holtby pour glisser le disque dans le fond du filet.

    Lundqvist a empêché les Capitals de creuser l’écart en captant le tir du haut de l’enclave du centre de Washington Nicklas Backstrom lors d’une montée à trois contre deux à 14:32 du deuxième tiers.

    Les Rangers ont dominé les Capitals huit lancers contre un lors des huit premières minutes de jeu de la rencontre en misant sur leur vitesse et en faisant reculer leurs adversaires. Ils ont obtenu une supériorité numérique à 13:30 et ils ont réussi trois tirs au but, mais Holtby a été intraitable.

    Ovechkin a compté moins de trois minutes après que Washington eut neutralisé ce jeu de puissance. Il s’agissait du septième lancer du match des Capitals.

    Suivez Dan Rosen sur Twitter : @drosennhl

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook