SHARE
Partagez avec vos amis


    Les Blackhawks viennent de l’arrière pour vaincre les Predators et remporter la série

    Par Brian Hedger - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Blackhawks viennent de l’arrière pour vaincre les Predators et remporter la série
    Le gardien Corey Crawford a réalisé 13 arrêts après être venu en relève au gardien Scott Darling en première période, et le défenseur Duncan Keith a inscrit le but décisif avec 3:48 à faire en troisième période pour procurer aux Blackhawks de Chicago une victoire de 4-3 après être venus de l’arrière contre les Predators de Nashville au United Center, samedi, ce qui leur permet de remporter leur série de première ronde de l’Association de l’Ouest en six parties.

    CHICAGO – Le gardien Corey Crawford a réalisé 13 arrêts après être venu en relève au gardien Scott Darling en première période, et le défenseur Duncan Keith a inscrit le but décisif avec 3:48 à faire en troisième période pour procurer aux Blackhawks de Chicago une victoire de 4-3 après être venus de l’arrière contre les Predators de Nashville au United Center, samedi, ce qui leur permet de remporter leur série de première ronde de l’Association de l’Ouest en six parties.

    « Si on souhaite aller loin à ce niveau, je crois que nos meilleurs joueurs doivent être les meilleurs sur la glace », a souligné le capitaine des Blackhawks Jonathan Toews, qui a récolté un but et deux passes. « Ces joueurs doivent être les meneurs, et je crois qu’ils veulent y arriver plus que tout. C’est l’un des principales raisons qui expliquent pourquoi cette équipe a connu du succès au cours des dernières années. »

    Les Blackhawks ont tiré de l’arrière 2-0 et 3-1 en première période, mais ont égalé la marque avant la fin de l’engagement grâce à des buts de Toews et de l’ailier droit Patrick Kane, qui a touché la cible avec six secondes à écouler à la période pour faire 3-3. Aucune des deux équipes n’est parvenue à faire vibrer les cordages à nouveau jusqu’au but de Keith marqué d’un tir de la pointe gauche qui s’est frayé un chemin dans la circulation devant le gardien des Predators Pekka Rinne jusqu’au fond du filet à 16:12.

    « C’était vers la fin d’une présence, et nous avions eu quelques chances auparavant, alors ils étaient tous un peu fatigués, a expliqué Keith. Je voulais faire la différence.

    « Ce fut frustrant [de tirer de l’arrière], mais ils ont marqué sur deux jeux rapides, et je ne crois pas qu’ils ont eu à travailler fort pour trouver le fond du filet, a noté Keith. Nous savions qu’il nous restait beaucoup de temps, et nous avions confiance à la force de frappe à l’attaque de notre équipe. Nous en avons fait la preuve. »

    Crawford, qui n’a pas amorcé un match depuis la deuxième rencontre à Nashville, s’est bien repris après un début de série chancelant, mais il n’a fait face qu’à deux tirs au premier vingt, et quatre en troisième période.

    Toews a récolté trois points, tandis que Kane et l’attaquant Patrick Sharp ont tous deux obtenu un but et une passe pour les Blackhawks, qui montrent un dossier de 21-3 lorsqu’ils remportent trois des cinq premiers matchs d’une ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

    Rinne a réalisé 28 arrêts, l’attaquant James Neal a inscrit deux buts et l’attaquant Matt Cullen a réussi le troisième filet des Predators, qui s’étaient aussi inclinés devant les Blackhawks en première ronde des séries éliminatoires en 2010.

    Chaque équipe a touché la cible à trois reprises dans une première période endiablée où un total de 25 tirs ont été décochés par les deux formations. Deux buts ont été inscrits en avantage numérique, et les Blackhawks ont procédé à un changement de gardien, alors que Crawford est venu en relève à Darling après que celui-ci eut accordé trois buts sur 12 lancers.

    Darling avait effectué 42 arrêts en relève de Crawford dans une situation presque identique dans un gain de 4-3 en deuxième période de prolongation dans le premier match de la série au Bridgestone Arena.

    Neal a été celui qui a posé le plus de problèmes à Darling. Il a marqué le premier but du match d’un tir du revers à 1:10 du premier tiers avant de porter la marque 2-0 à 8:09 en avantage numérique. Le deuxième filet de Neal était son quatrième à ses trois dernières rencontres, lui qui n’avait pas amassé de point au cours des trois premières parties de la série.

    Les Predators ont dominé les 10 premières minutes de jeu. Ils ont dominé Chicago 10-4 au chapitre des lancers, ont forcé plusieurs revirements et ont été l’équipe la plus rapide dans chaque zone. Le but de Sharp à 10:37 a réduit l’écart à 2-1 et a permis de faire tourner le vent en faveur des Blackhawks.

    Cullen a toutefois répliqué 39 secondes plus tard pour procurer à Nashville une avance de 3-1, et ainsi poursuivre la tendance des Predators à répondre rapidement aux buts des Blackhawks dans cette série. Il a fait mouche d’un tir du poignet dans la partie supérieure gauche, ce qui a poussé les Blackhawks à remplacer Darling par Crawford.

    Chicago a ensuite complété sa remontée à l’aide des buts de Toews et Kane. Toews a d’abord fait 3-2 sur le jeu de puissance à 12:14 quand un tir de Sharp a touché son patin avant de se retrouver derrière Rinne. Kane a ensuite nivelé la marque alors qu’il restait six secondes à faire à l’engagement. Le centre des Blackhawks Brad Richards a remporté une mise en jeu à la faveur de Keith, qui a glissé le disque vers Kane dont le tir sur réception du cercle de gauche a terminé son chemin dans le coin supérieur gauche du filet défendu par Rinne.

    « C’est difficile pour nos joueurs en ce moment, a admis l’entraîneur de Nashville Peter Laviolette. Nous avions l’intention de venir ici pour remporter ce match, alors c’est difficile quand nous n’atteignons pas notre objectif, mais nos jeunes joueurs ont bien fait en l’absence de [Mike Fisher] pendant une partie de la série et de Shea [Weber] à la ligne bleue. Ce sont deux éléments importants de notre formation. »

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook