SHARE
Partagez avec vos amis


    Dubnyk rebondit et aide le Wild à vaincre les Blues

    Par Louie Korac - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Dubnyk rebondit et aide le Wild à vaincre les Blues
    Le Wild du Minnesota a poursuivi la tendance à alterner les victoires avec les Blues de St. Louis en première ronde des séries dans l’Association de l’Ouest.

    ST. LOUIS – Le Wild du Minnesota a poursuivi la tendance à alterner les victoires avec les Blues de St. Louis en première ronde des séries dans l’Association de l’Ouest.

    Nino Niederreiter et Mikko Koivu ont marqué à l’aide de deux tirs consécutifs en l’espace de 1:26 en fin de deuxième période et le Wild a signé une victoire de 4-1 lors du match numéro 5, vendredi soir au Scottrade Center.

    « Ce fut un bon défi pour les deux équipes, a mentionné l’entraîneur du Wild Mike Yeo. Ils ont connu un bon départ ce soir, et ce fut évidemment difficile de donner le premier but, alors que notre gardien nous donnait une chance de rester dans le match. Ce fut une très bonne journée. Notre groupe est très content pour lui. »

    Le Wild mène maintenant la série quatre de sept 3-2 et pourrait mettre un terme au parcours en séries des Blues lors du match numéro 6, à domicile, dimanche (15 h (HE), TVA Sports, NBC, SN). Minnesota a remporté les matchs 1, 3 et 5, tandis que St. Louis a remporté les matchs 2 et 4.

    C’était la première fois dans cette série que l’équipe qui marquait le premier but ne l’emportait pas.

    Marco Scandella et Charlie Coyle ont également marqué pour le Wild, qui a bénéficié d’une bonne performance du gardien Devan Dubnyk, qui a su rebondir. Il a réalisé 36 arrêts après avoir accordé six buts sur 17 tirs dans un revers de 6-1 lors du match numéro 4.

    « Il a été fantastique », a affirmé le centre du Wild Charlie Coyle en parlant de Dubnyk. « Nous savions qu’il allait rebondir. Il a toujours bien rebondi après chaque défaite depuis qu’il est arrivé avec nous. Il possède toujours cette attitude positive qui est si importante et qui découle un peu sur nous. Elle nous permet d’avoir confiance en lui, et nous savions qu’il allait bien jouer ce soir. »

    Les Blues ont vu Vladimir Tarasenko marquer un filet et Jake Allen a réalisé 15 arrêts, mais ce dernier a alloué plus de deux buts pour la première fois à ses 12 derniers départs.

    C’est la troisième saison de suite où les Blues s’inclinent à domicile lors du match numéro 5 au cours de la première ronde, alors qu’une série est égale, 2-2.

    Le deuxième but de la série de Niederreiter a placé Minnesota en avance 2-1 avec 5:04 à jouer au deuxième engagement, après que l’ancien des Blues Chris Stewart eut battu le défenseur Zbynek Michalek pour sortir du coin de la patinoire avec le disque. Il a alimenté Niederreiter et ce dernier a battu Allen avec un tir sur réception depuis l’enclave.

    « Nous avons fait une erreur sur le deuxième but alors que nous n’avons pas placé le disque en fond de territoire, a analysé l’entraîneur des Blues Ken Hitchcock. Ils ont pu profiter d’une mise en jeu et notre défenseur a perdu son bâton. Jake n’a pu stopper le lancer. Ce fut un peu le point tournant de la rencontre. »

    Le but de Koivu en avantage numérique inscrit avec 3:38 à jouer au deuxième tiers est survenu quand il a tenté de centrer une passe vers Stewart. Plutôt que de réussir sa passe, la rondelle a bondi sur le patin du défenseur des Blues, Jay Bouwmeester, avant de toucher à la jambière d’Allen pour ensuite pénétrer dans le filet. Le troisième but du Wild est survenu sur leur 12e lancer. C’était le quatrième but en 11 occasions d’avantage numérique pour le Wild, après avoir terminé au 27e rang dans la ligue en saison régulière.

    Les Blues ont dominé la première période et ont eu le dessus sur le Wild 12-3 au chapitre des lancers, mais ils ont dû se contenter d’une égalité de 1-1 après 20 minutes de jeu.

    « Ils ont été opportunistes, a souligné Hitchcock. En première période, jusqu’à ce qu’ils marquent leur but, nous avons joué notre meilleur hockey des séries. Nous avons été excellents. Nous nous sommes un peu écrasés après qu’ils eurent marqué, puis quand ils ont eu toutes ces chances en deuxième. »

    Les Blues ont frappé en premier quand Tarasenko a marqué son sixième des séries, un sommet dans la LNH, à l’aide de son neuvième tir de la série. Alors que St. Louis se trouvait en situation de supériorité numérique, Tarasenko est sorti du coin gauche, a saisi une passe à travers le demi-cercle de la part de son coéquipier Alexander Steen, et il a battu Dubnyk à 8:04.

    Mais Minnesota a offert la réplique avec le but égalisateur sur le premier tir de l’équipe dans le match, quand le tir frappé de Scandella depuis le cercle gauche a déjoué Allen du côté de la mitaine pour ensuite entrer dans le filet à 11:06.

    Coyle a placé le match hors de portée en marquant sur le troisième tir du Wild dans la période, alors qu'il a battu Allen à travers la circulation avec 5:10 à jouer.

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook