SHARE
Partagez avec vos amis


    Les Flames défont les Canucks, et se trouvent à une victoire de la ronde suivante

    Par Aaron Vickers - Correspondant, LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Flames défont les Canucks, et se trouvent à une victoire de la ronde suivante
    Les Flames de Calgary sont sur le point d’avancer en séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois en 11 ans.

    CALGARY – Les Flames de Calgary sont sur le point d’avancer en séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois en 11 ans.

    Avec leur victoire de 3-1 remportée mardi contre les Canucks de Vancouver au Saddledome Scotiabank, les Flames ont maintenant une avance de 3-1 dans leur série quatre de sept de la première ronde de l’Association de l’Ouest et auront la chance de passer à l'étape suivante lors du match numéro 5 qui sera présenté au Rogers Arena jeudi soir (22 h (HE); TVA Sports, NBCSN, CBC).

    « J’ai pleinement confiance en nos joueurs, ils seront prêts, a affirmé l’entraîneur de Calgary Bob Hartley. On entend souvent dire que la quatrième victoire est la plus difficile à aller chercher. Ce ne sera pas différent ici. Il s’agit de deux grands marchés canadiens, deux excellentes équipes de hockey. Vivement le prochain match pour voir ce qui va arriver. »

    Calgary n’a atteint la deuxième ronde qu’une seule fois depuis que l’équipe a remporté la Coupe Stanley en 1989 et c’est survenu en 2004 alors que les Flames se sont inclinés contre le Lightning de Tampa Bay lors du match numéro 7 de la Finale de la Coupe Stanley.

    Jonas Hiller, qui a réalisé 28 arrêts, a mentionné qu’il ne regardait pas plus loin que le cinquième match.

    « Je ne pense pas si loin en avant, a-t-il affirmé. Nous devons encore remporter une victoire, et cette quatrième victoire est normalement la plus difficile à obtenir. Nous voulons manifestement y parvenir le plus rapidement possible. Nous nous soucions de remporter le prochain match, puis nous regardons plus loin. »

    Les Flames n’ont pas perdu de temps pour reprendre là où l’équipe avait laissé lors du match numéro 3, en grande partie grâce à leur jeu de puissance.

    Avec Ronalds Kenins au banc des pénalités pour avoir donné de la bande à Sam Bennett, Dennis Wideman et Jiri Hudler ont travaillé un passe-et-va derrière la ligne de but avant que Wideman n’effectue une passe transversale vers Johnny Gaudreau, qui attendait de l’autre coté. Gaudreau a inscrit son premier but en séries éliminatoires de la Coupe Stanley en battant Eddie Lack, à 3:23 du début du match.

    « J’attendais ce but, a avoué Gaudreau. Au cours des deux ou trois premiers matchs, j’avais obtenu des chances, mais je n’ai pu en profiter. Ce fut agréable de marquer ce premier but.

    « Lorsque j’ai inscrit mon premier but dans la LNH, nous perdions 4-0 et il s’agissait du dernier match de la saison (2013-14), alors que l’équipe était éliminée des séries. Maintenant, nous sommes en séries, il s’agissait du premier but du match, ce qui nous a donné les devants. Je pense que je préfère celui-là. »

    Le but a été égalé par le premier de Henrik Sedin en séries 2015, moins de cinq minutes plus tard. En avantage numérique, le tir de Sedin a touché à la jambe de Kris Russell pour passer entre les jambières de Jonas Hiller à 8:12 pour faire 1-1,

    Mais, de nouveau avec l’avantage d’un homme, Hudler a fait dévier le tir sur réception de Wideman par-dessus l’épaule de Lack, 1:08 plus tard, pour restaurer l’avance d’un but de Calgary.

    Calgary a accentué son avance avec 41,3 secondes à jouer à l’engagement. Après être sorti de la zone des Flames, TJ Brodie a alimenté Joe Colborne avant de recevoir à son tour la passe de ce dernier, pour ensuite décocher un tir qui a touché à Bennett pour se retrouver derrière Lack, pour placer Calgary en avance, 3-1.

    Les buts ont été marqués en sept lancers et Vancouver a remplacé Lack par Ryan Miller pour entamer la deuxième période.

    Miller a aidé à stabiliser les Canucks en réalisant six arrêts. Hiller n'a cependant eu qu'à en réaliser trois dans une deuxième période sans but.

    Vancouver a égalé ce nombre au cours des trois premières minutes du troisième engagement. Après leur cinquième tir, qui est survenu à 5:13, les Canucks ont passé six minutes sans obtenir un lancer, tandis que les Flames ont resserré le jeu pour protéger leur avance de deux buts.

    Le tir suivant de Vancouver est survenu avec 5:36 à écouler.

    Miller a stoppé 15 tirs en deux périodes de jeu.

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook