SHARE
Partagez avec vos amis


    Bennett et Hiller aident les Flames à vaincre les Canucks dans le troisième match

    Par Aaron Vickers - Correspondant, LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Bennett et Hiller aident les Flames à vaincre les Canucks dans le troisième match
    Bennett et Hiller aident les Flames à vaincre les Canucks dans le troisième match

    CALGARY – Les Flames de Calgary n’ont pas déçu la salle comble réunie au Saddledome Scotiabank, après une intermission de six ans entre deux matchs présentés à domicile en séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

    Le premier but dans la LNH de Sam Bennett s’est avéré le but gagnant et Jonas Hiller a réalisé 23 arrêts pour mener les Flames vers une victoire de 4-2 contre les Canucks de Vancouver, dimanche soir, lors du match no 3 de la série de première ronde dans l’Association de l’Ouest.

    « C'était incroyable. Les joueurs sont entrés dans le vestiaire avant le match et ils parlaient déjà des partisans à l'extérieur », a remarqué l'entraîneur des Flames Bob Hartley. « Nous étions dans le vestiaire et nous pouvions les entendre scander 'Go Flames Go'. C'était incroyable. Lorsque nous avons sauté sur la glace, nous avions déjà été enflammés dans le vestiaire et cet élan nous a vraiment aidés.

    « Nos partisans nous ont donné beaucoup d'énergie. »

    Calgary mène maintenant la série quatre de sept 2-1 et sera l’hôte du match no 4 qui sera présenté mardi (22h00, H.E., NBCSN, CBC, TVA Sports) avant que la série ne se transporte à nouveau à Vancouver pour le cinquième match, jeudi.

    « Quand vous ne jouez pas de votre mieux, vous allez habituellement perdre », a déclaré le défenseur des Canucks Kevin Bieksa. « Ce n'était pas un cas où nous avons joué notre meilleur match et ils nous ont battus. Nous n'avons pas du tout bien joué, et ils ont bien joué. C'est la manière dont la série se déroule. Il y aura des hauts et des bas. Nous tirons à nouveau de l'arrière, mais nous visons une série égale, donc nous rebondirons dans le prochain match. Nous avons une équipe vraiment résistante. »

    Brandon Bollig n’a pas attendu trop longtemps pour souhaiter la bienvenue à une foule qui n’avait pas goûté à un match des séries depuis un revers de 4-1 encaissé aux mains des Blackhawks de Chicago, défaite qui avait sonné l’élimination des Flames en première ronde des séries, le 27 avril 2009. Le tir de Mason Raymond en direction du filet de Vancouver a été bloqué par l’attaquant des Canucks Derek Dorsett, mais la rondelle s’est retrouvée en possession de Bollig, démarqué, qui a dirigé un tir derrière Eddie Lack pour inscrire son premier des séries à 6:35 du début du match et donner l’avance aux Flames.

    Shawn Matthias a répliqué pour les Canucks à 9:09 en inscrivant son premier but en carrière en séries éliminatoires.

    Un tir partiellement bloqué du bâton de Dan Hamhuis a frappé Hiller et, après un attroupement dans le demi-cercle, Matthias a poussé la rondelle libre de l’autre côté de la ligne de but pour niveler le pointage.

    Toutefois, TJ Brodie, avec son premier des séries, a restauré l’avance de Calgary à 15:02 avec un but qui a rappelé le but gagnant de Kris Russell lors du premier match. Après un échec avant soutenu en zone de Vancouver, l’attaquant des Canucks Radim Vrbata n’a pu déblayer sa zone en raison de la pression appliquée par Joe Colborne. Le défenseur des Flames David Schlemko a conservé le disque et l’a remis vers Brodie, dont le lancer s’est faufilé derrière Lack alors que Bennett faisait office d’écran.

    Après un arrêt survenu en fin de période sur une redirection de Mikael Backlund avec quatre secondes à écouler à l’engagement, Lack a de nouveau été brillant en début de deuxième période. Christopher Tanev a commis un revirement qui a fait en sorte que David Jones s’est retrouvé seul devant le gardien avec seulement 16 secondes d’écoulées, mais Lack a sorti la mitaine pour garder les Canucks à un but d’écart.

    Hiller a également été solide avec son gant en stoppant le défenseur des Canucks Alexander Edler, qui sortait du banc des pénalités après avoir purgé une pénalité pour obstruction pour créer un surnombre, à mi-chemin d’une période toujours sans but.

    Bennett, la première recrue des Flames à faire ses débuts au Saddledome en séries éliminatoires depuis Brennan Evans en 2004, a fait 3-1 à 2:14 du troisième engagement, marquant son premier but dans la LNH en glissant le disque derrière Lack, qui était agenouillé. À 18 ans et 303 jours, Bennett est devenu le deuxième plus jeune joueur dans l’histoire des Flames à marquer un but lors des séries éliminatoires, seul Jarome Iginla était plus jeune que lui.

    « C'est un moment auquel j'ai pensé pendant longtemps, a dit Bennett. Il est certainement super de l'accomplir. Je n'aurais pu imaginer une meilleure situation. Je suis si heureux. »

    Bennett est venu près de marquer de nouveau lors de sa présence suivante. Alors qu’une pénalité à Kevin Bieksa tirait à sa fin, Jiri Hudler a repéré Bennett à la droite de Lack pour une redirection, mais le gardien des Canucks est parvenu à étirer son bâton à temps pour garder Vancouver à deux buts d’écart.

    Mais alors que Yannick Weber servait une pénalité mineure pour obstruction envers le gardien de but et que Hamhuis était aussi au cachot pour un coup illégal à la tête porté à l’endroit de Bennett, le premier trio des Flames s’est finalement inscrit à la marque. Travaillant à la faveur d’un cinq contre trois, Sean Monahan a mis fin à un jeu de passes préparé par Russell et Johnny Gaudreau pour déjouer Lack à 14:36.

    Le but de Jannik Hansen, inscrit avec 2:19 à jouer en temps réglementaire alors que Lack avait été rappelé au banc à la faveur d’un patineur supplémentaire, a réduit l’avance des Flames à deux filets.

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook