SHARE
Partagez avec vos amis


    Les Ducks sonnent les Jets grâce à un but de Slifverberg dans la dernière minute

    Par Curtis Zupke - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Ducks sonnent les Jets grâce à un but de Slifverberg dans la dernière minute
    Jakob Silfverberg a marqué alors qu’il restait 21 secondes à faire en troisième période pour procurer aux Ducks d’Anaheim une victoire de 2-1 contre les Jets de Winnipeg dans le deuxième match de leur série de première ronde de l’Association de l’Ouest au Honda Center, samedi.

    ANAHEIM – Jakob Silfverberg a marqué alors qu’il restait 21 secondes à faire en troisième période pour procurer aux Ducks d’Anaheim une victoire de 2-1 contre les Jets de Winnipeg dans le deuxième match de leur série de première ronde de l’Association de l’Ouest au Honda Center, samedi.

    Les Ducks mènent maintenant cette série quatre de sept 2-0, alors que le troisième match sera présenté lundi (21 h (HE); TVA SPORTS, NHLN-US, NBCSN, SN, PRIME) au MTS Centre.

    Silfverberg s’est emparé de la rondelle derrière la ligne des buts alors qu’il était surveillé par Bryan Little, avant de se déplacer vers le bas du cercle de gauche et battre le gardien des Jets Ondrej Pavelec du côté rapproché d’un tir du poignet.

    Il s’agissait d’une deuxième victoire consécutive après une remontée en troisième période pour Anaheim. Les Ducks l’ont emporté 4-2 dans le match no 1 après avoir tiré de l’arrière 2-1 après 40 minutes de jeu.

    « Nous avons fait cela toute l’année, et c’est incroyable pour nous d’être en mesure de le faire, a affirmé Patrick Maroon. Nous étions très calmes dans le vestiaire après la deuxième période, à l’aube du troisième tiers. Nous savons simplement que nous pouvons le faire, et je pense que nous y sommes parvenus encore ce soir. Je crois qu’il s’agissait d’un bel effort dans la première, la deuxième et la troisième [période]. »

    « Nous sommes parvenus à le faire plusieurs fois cette saison, mais comme nous l’avons déjà dit par le passé, ce n’est pas une chose à laquelle on souhaite s’habituer, a noté Silfverberg. On ne peut toujours accuser un retard en troisième période. Cela va nous rattraper à un moment ou à un autre, mais pour l’instant, ça fonctionne pour nous. »

    Patrick Maroon a nivelé la marque 1-1 lorsque le tir de Cam Fowler en avantage numérique a dévié sur lui avant de se retrouver au fond du filet à 10:43 du troisième tiers. Le capitaine des Jets Andrew Ladd se trouvait au cachot pour avoir atteint le capitaine des Ducks Ryan Getzlaf avec un bâton élevé en zone neutre.

    « Il est le cœur et l’âme de notre équipe, et il y a des matchs où il nous a menés à la victoire en plaçant l’équipe sur son dos, a affirmé Adam Lowry en parlant de Ladd. Nous savons qu’il est de toute évidence déçu d’avoir écopé de cette punition. C’était difficile pour lui de devoir s’asseoir au cachot et de regarder. C’est malheureux que l’on n’ait pas été en mesure de lui venir en aide dans cette situation. »

    Pavelec a réalisé 37 arrêts et est parvenu à empêcher Anaheim de s’inscrire à la marque pendant 49 minutes. Il a stoppé Maroon et Matt Beleskey sur des échappées partielles, en plus d’effectuer un arrêt de la jambière gauche aux dépens d’Andrew Cogliano au troisième vingt.

    Le défenseur Adam Pardy avait placé les Jets en avant 1-0 grâce au premier but de sa carrière en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, et de son premier dans la LNH depuis le 26 janvier 2011.

    Pardy, qui a été inséré dans l’alignement à la place de Ben Chiarot, a contourné l’ailier droit des Ducks Kyle Palmieri sur l’aile gauche avant de faire le tour du filet et d’envoyer le disque sur le patin de son coéquipier Lee Stempniak à 15:43 de la période médiane. Le centre d’Anaheim Ryan Kesler avait poussé Stempniak dans le filet alors que le gardien des Ducks Frederik Andersen se trouvait sur la ligne des buts.

    Les arbitres se sont consultés, et la décision a été maintenue en vertu du règlement 69.1, qui prévoit que : « Si un joueur à l’attaque est poussé, bousculé ou frappé par un joueur adverse de manière à ce qu’il entre en contact avec le gardien, ce contact ne sera pas considéré comme étant initié par le joueur à l’attaque aux fins du présent règlement, à condition que le joueur en attaque ait fait un effort raisonnable afin d’éviter le contact. »

    Le centre d’Anaheim Chris Wagner a quitté la rencontre au premier vingt en raison d’une blessure au haut du corps, selon ce qu’a rapporté l’équipe. L’attaquant de Winnipeg Mathieu Perreault a quant à lui effectué un retour au jeu après avoir raté le match numéro un en raison d’une blessure au bas du corps.

    Anaheim n’a pu profiter d’un avantage numérique de deux hommes de 23 secondes tôt au premier tiers après deux punitions pour bâton élevé décernées à Pardy et Tyler Myers. Les Ducks ont eu l’avantage 14-3 au chapitre des tirs pour amorcer la rencontre, et 17-9 après la première période.

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook