SHARE
Partagez avec vos amis


    Les Canucks défont les Flames pour égaler la série

    Par Kevin Woodley - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Canucks défont les Flames pour égaler la série
    Cette fois-ci, les Canucks de Vancouver ont ajouté à leur avance plutôt que de tenter de la préserver contre les Flames de Calgary.

    VANCOUVER – Cette fois-ci, les Canucks de Vancouver ont ajouté à leur avance plutôt que de tenter de la préserver contre les Flames de Calgary.

    Daniel Sedin et Chris Higgins ont mis fin à de longues disettes en séries marquant en première période, et Eddie Lack a réalisé 22 arrêts pour mener les Canucks à une victoire de 4-1 contre les Flames dans le deuxième match de leur série de première ronde de l’Association de l’Ouest au Rogers Arena, vendredi.

    « Nous avons encore connu un excellent départ, comme au dernier match », a souligné le capitaine Henrik Sedin, qui a amassé une passe. « Nous avons encore disputé un bon match. La seule différence est que nous avons marqué plus de buts. C’est pourquoi nous avons gagné. »

    La recrue Ronalds Kenins a inscrit son premier but en séries éliminatoires de la Coupe Stanley tôt au troisième tiers, Radim Vrbata a ajouté un but dans un filet désert avec 2:01 à faire et Alexandre Burrows a récolté deux mentions d’aide pour les Canucks, qui ont égalé la série quatre de sept une victoire de chaque côté.

    Le défenseur de Calgary Kris Russell, qui avait marqué le but gagnant avec 30 secondes à écouler au premier match, a mis fin aux espoirs de jeu blanc de Lack en touchant la cible d’un tir de la pointe sur le jeu de puissance alors que le gardien avait la vue voilée avec 3:34 à faire au troisième engagement.

    Jonas Hiller a effectué 26 arrêts pour les Flames avant d’être remplacé par Karri Ramo avec 5:52 à écouler au troisième vingt. Ramo a stoppé deux tirs.

    Calgary sera le théâtre du match no 3 dimanche (22 h (HE); TVA Sports, NBCSN, CBC), de même que de la quatrième partie dimanche. Si l’on se fie à la fin du match no 2, la vieille rivalité Canucks-Flames est en train de se raviver.

    Les arbitres Dan O'Halloran et Brad Meier ont décerné 132 minutes de punitions après que les cinq joueurs de chaque équipe eurent échangé des coups profondément en zone des Canucks alors qu’il restait 1:17 à écouler au temps réglementaire. Le total de punition comprenait trois inconduites de partie au défenseur de Calgary Deryk Engelland, de même que des inconduites de partie aux joueurs des Canucks Derek Dorsett, Dan Hamhuis et Brad Richardson.

    « C’était très intense. Le jeu rude, ce qui s’est passé à la fin de la rencontre, on aurait dit du hockey à l’ancienne, a noté Bo Horvat. C’était un match physique, personne ne se retenait, nous nous attendons à la même chose pour le troisième match, et nous serons préparés. »

    Ce gain a mis fin à une séquence de sept revers consécutifs à domicile en séries éliminatoires pour les Canucks, qui n’avaient pas gagné au Rogers Arena depuis le cinquième match de la Finale de la Coupe Stanley 2011. Il s’agissait aussi d’une deuxième victoire en 13 matchs de séries pour Vancouver depuis cette Finale de 2011.

    Daniel Sedin a ouvert la marque à 2:56 de la première période, puis Higgins a doublé l’avance des siens en avantage numérique quatre minutes plus tard.

    Le défenseur des Flames Deryk Engelland a chuté sur la glace alors que les Canucks attaquaient, ce qui a permis à Henrik Sedin de le contourner sur l’aile gauche avant de remettre à son frère Daniel à l’aide d’une passe transversale. Daniel a accepté cette passe avant de battre Hiller par-dessus la mitaine du côté éloigné d’un tir du poignet ascendant pour inscrire son premier but en 13 rencontres éliminatoires, soit depuis le deuxième match de la Finale de 2011.

    Contrairement au match no 1, alors qu’ils avaient perdu une avance de 1-0 en troisième période, les Canucks ont rapidement creusé l’écart en avantage numérique.

    Le défenseur de Calgary Dennis Wideman a été puni pour avoir envoyé un retour de lancer par-dessus la baie vitrée après que Hiller eut arrêté un bon tir de la recrue Bo Horvat avec son épaule, et la deuxième vague du jeu de puissance de Vancouver a fait vibrer les cordages.

    Le défenseur Christopher Tanev a effectué un beau jeu pour conserver le disque à l’intérieur de la ligne bleue, et Burrows a tiré au filet, ce qui a provoqué une mêlée. Higgins a envoyé le retour entre les jambes de Hiller depuis le haut du demi-cercle pour obtenir son premier but depuis la deuxième rencontre de la deuxième ronde de l’Association de l’Ouest en 2011, une disette de 21 matchs.

    Les Flames ont semblé trouver leurs jambes tard en première période, passant plus de temps en zone adverse grâce à leur échec avant, mais ils ont été dominés 13-3 au chapitre des tirs après 20 minutes.

    Lack n’a pas été occupé, mais il est entré dans le match après avoir réalisé son cinquième arrêt de la partie sur un tir de la pointe à 7:27 de la période médiane. Le retour est demeuré libre pendant une seconde, et alors que Lack s’est déplacé à sa droite, l’attaquant de Calgary Brandon Bollig s’est retrouvé par-dessus le gardien des Canucks, et une mêlée s’est ensuivie. Bollig est demeuré sur le gardien alors que d’autres joueurs tentaient de le déplacer. Lack, furieux et ayant perdu son masque, s’est relevé et a donné plusieurs coups de bloqueur dans le dos de l’imposant attaquant des Flames.

    « Ça m’a permis de m’impliquer dans le match pour être honnête, a affirmé Lack. Je me suis bien senti après cela. »

    Calgary a continué à bâtir son momemtum au deuxième engagement, ayant le dessus sur les Canucks 10-8 dans la colonne des tirs. Cependant, les Flames n’ont pu tromper la vigilance de Lack, qui était bien placé pour stopper le tir sur réception de l’enclave de Bollig tard dans la période.

    Le défenseur des Canucks Yannick Weber a touché le poteau avec 5:45 à faire au deuxième vingt, ce qui a permis aux Flames d’entreprendre le troisième tiers avec un pointage serré.

    Calgary avait signé 11 victoires après avoir tiré de l’arrière après deux périodes cette saison, dont une au cours du premier match de la série, mais Kenins a mis fin à leurs espoirs d’effectuer une deuxième remontée consécutive en séries éliminatoires tôt en troisième. Horvat s’est amené sur l’aile gauche et a remis à Kenins dans le cercle de droite, et le tir sur réception du Letton a battu Hiller du côté du gant.

    Lack a réservé son meilleur arrêt à Johnny Gaudreau quatre minutes plus tard, alors qu’il a sorti la jambière droite pour voler un but à la recrue des Flames, qui s’était emparé d’un retour avant de se diriger au sommet du demi-cercle.

    « Eddie a été fantastique pour nous », a assuré Dan Hamhuis.

    L’attaquant de Calgary Sam Bennett, une recrue de 18 ans qui avait été le meilleur attaquant des Flames dans le match no 1, a quitté la rencontre avec 5:39 à faire en deuxième période, mais est revenu au jeu après cinq minutes en troisième période. Bennett a encaissé une dure mise en échec du défenseur Alexander Edler tôt au deuxième engagement alors que l’animosité entre les deux rivaux de longue date a grimpé d’un cran.

    « Il va bien. Il a été frappé durement, a indiqué Hartley en parlant de Bennett. Il n’y avait aucune raison pour que je l’expose en fin de match. »

    L’attaquant de Calgary Michael Ferland a été chassé pour assaut alors qu’il a frappé Tanev, puis Sean Monahan et Gaudreau ont eu maille à partir avec Hamhuis avec 4:14 à faire. Cela a mené à une punition à Hamhuis, au cours de laquelle Russell a marqué.

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook