SHARE
Partagez avec vos amis


    Perry permet aux Ducks de venir de l’arrière pour vaincre les Jets

    Par Curtis Zupke - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Perry permet aux Ducks de venir de l’arrière pour vaincre les Jets
    Corey Perry a marqué deux buts en troisième période pour permettre aux Ducks d’Anaheim de l’emporter 4-2 contre les Jets de Winnipeg dans le premier match de leur série de première ronde de l’Association de l’Ouest au Honda Center, jeudi.

    ANAHEIM – Lorsque les meilleurs joueurs des Ducks d’Anaheim jouent comme ils en sont capables, ils sont difficiles à arrêter. Lorsqu’en plus leur jeu de puissance fonctionne, ils peuvent arracher des victoires aussi bien que n’importe quelle équipe de la LNH.

    Corey Perry a marqué deux buts en troisième période pour permettre aux Ducks d’Anaheim de l’emporter 4-2 contre les Jets de Winnipeg dans le premier match de leur série de première ronde de l’Association de l’Ouest au Honda Center, jeudi.

    Le deuxième but de Perry s’est avéré être le but gagnant. Sur ce but, Perry a foncé au filet et a d’abord tenté de marquer du revers, mais le gardien des Jets Ondrej Pavelec a effectué l’arrêt. L’attaquant des Ducks a toutefois poussé son retour derrière la ligne rouge à 13:21. Le but n’a pas été accordé par les officiels sur la glace, mais dès l’arrêt de jeu suivant, la reprise vidéo a montré que le disque avait entièrement franchi la ligne des buts.

    « J’avais un bon pressentiment, a admis Perry. Sa jambière se trouvait de l’autre côté de la ligne. Sur mon deuxième tir, j’étais convaincu que le disque avait franchi la ligne. Selon mon angle, la rondelle était dans le but. C’est toujours agréable d’entendre les arbitres dire que le but est bon. »

    Perry a conclu la rencontre avec deux buts et deux passes. Sa deuxième mention d’aide a été amassée sur le but de Ryan Getzlaf sur le jeu de puissance alors qu’il restait 3:05 à écouler. Ce but couronnait une troisième période de trois buts pour les Ducks, qui ont dominé la LNH en saison régulière en remportant 12 parties après avoir tiré de l’arrière après 40 minutes.

    Le deuxième match de cette série quatre de sept sera présenté samedi (22 h 30 (HE); TVA Sports, NBCSN, SN, PRIME).

    « Nous l’avons fait toute l’année, a noté Perry. Nous avons joué de la même manière toute la saison. Rien ne change parce que nous sommes en séries. Il faut travailler plus fort, mais sinon, rien ne change. »

    Perry a nivelé la marque 2-2 en avantage numérique après 69 secondes de jeu au troisième tiers lorsqu’il a poussé un disque libre qui s’est dirigé vers lui alors qu’il se trouvait à l’embouchure du filet. Ryan Kesler avait permis aux siens d’évoluer avec un homme en plus alors qu’il a poussé Mark Scheifele à écoper d’une punition pour rudesse après le sifflet tard en deuxième. Le but de Perry a mis fin à une séquence de 1-en-23 d’Anaheim en supériorité numérique.

    Le défenseur Tyler Myers a reconnu que les Jets en avaient eu plein les mains avec Getzlaf et Perry.

    « Ces deux joueurs sont des éléments clés, et nous devons nous assurer de savoir quand ils se trouvent sur la patinoire », a admis Myers.

    Il s’agissait d’un premier match éliminatoire pour l’organisation de Winnipeg depuis 2007, alors que l’équipe s’appelait les Thrashers d’Atlanta. Les deux équipes ont distribué un total de plus de 80 mises en échec, alors que cette série devrait être l’une des plus physiques des présentes séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

    « Cette équipe a terminé au premier rang de l’Ouest pour une raison, et nous savons que ce sera une série longue et difficile, a mentionné le capitaine de Winnipeg Andrew Ladd. Nous allons être meilleurs au prochain match. »

    Les Ducks ont profité du bon travail de leur gardien Frederik Andersen tôt au deuxième vingt, alors que ce dernier a effectué un bel arrêt aux dépens de Chris Thorburn avant qu’Anaheim ne revienne en force.

    Winnipeg a néanmoins pris les devants 2-1 sur un tir du poignet de Drew Stafford sur une descente à 3-contre-2 à 5:00 de la période médiane. Il s’agissait de l’une des nombreuses chances de marquer des Jets en début de deuxième période, mais ces derniers n’ont pas pu profiter davantage d’une autre mauvaise période médiane d’Anaheim.

    Le défenseur des Ducks Sami Vatanen a ouvert la marque à 1:57 du premier engagement, battant Pavelec d’un tir de la pointe alors qu’Emerson Etem se trouvait devant le filet. Getzlaf a été à l’origine de cette possession de rondelle alors qu’il a enlevé le disque à Andrew Ladd avant de le remettre à Perry, qui a mis la table pour Vatanen.

    Winnipeg a répliqué rapidement lorsque Adam Lowry a tiré sur réception sur une passe de Mark Stuart pour déjouer Andersen à 2:46. Les Jets ont rapidement traversé la zone neutre, et Andersen a semblé hors position.

    Perry a devancé Teemu Selanne au deuxième rang de tous les temps d’Anaheim pour les mentions d’aide en séries éliminatoires (35). Selanne, qui a entrepris sa carrière dans la LNH à Winnipeg, se trouvait dans la foule, et celle-ci a applaudi le Finlandais lorsqu’il a été présenté à l’écran géant.

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook