SHARE
Partagez avec vos amis


    Le Wild tient bon pour remporter le premier match contre les Blues

    Par Louie Korac - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Le Wild tient bon pour remporter le premier match contre les Blues
    Le Wild du Minnesota a pris l’avantage de la glace en défaisant les Blues 4-2 à St. Louis, jeudi, dans le premier match de leur série de premier tour de l’Association de l’Ouest.

    ST. LOUIS – Le Wild du Minnesota a pris l’avantage de la glace en défaisant les Blues 4-2 à St. Louis, jeudi, dans le premier match de leur série de premier tour de l’Association de l’Ouest.

    Le gardien du Wild Devan Dubnyk a effectué 19 arrêts à ses débuts dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

    C’était la première victoire du Wild dans le match initial d’une série à leurs huit dernières tentatives. C’était seulement le deuxième gain du Wild sur les patinoires adverses dans les séries à leurs 13 dernières rencontres. Ils avaient présenté une fiche de 1-9 au cours des deux dernières années.

    « C’est un bon départ pour nous, a admis l’entraîneur du Wild Mike Yeo. Je crois qu’il faut s’assurer d’utiliser ce match, de regarder les vidéos, afin de nous améliorer. Cependant, nous pouvons assurément retirer beaucoup de positif de cette rencontre. »

    Le deuxième match sera présenté samedi au Scottrade Center (15 h (HE); TVA Sports 2, NBC, SN).

    Jason Zucker, Matt Dumba, Mikael Granlund et Jason Pominville, les deux derniers dans un filet désert, ont marqué les buts du Wild.

    Jaden Schwartz et Alexander Steen ont répliqué pour les Blues, dont le gardien Jake Allen, qui en était lui aussi à son premier match dans les séries, a effectué 25 arrêts.

    « Ils nous ont dominés en deuxième période, a reconnu l’entraîneur de St. Louis Ken Hitchcock. Nous les avons dominés au premier tiers et pendant une partie du troisième vingt, mais ils ont eu le dessus en deuxième. Ils ont été plus rapides sur la rondelle, plus rapide en entrée de zone. Nous avons écopé de punitions qui leur ont donné un certain momentum, de même qu’une chance de se reposer. Nous n’avons pas bâti sur une bonne première période.

    « [...] Je ne sais pas si on peut parler d’instinct du tueur, mais nous n’avons pas bien joué après de longs repos cette saison. C’en était un autre exemple. Cependant, nous venons de disputer un match, et nous allons devoir être meilleurs. L’instinct du tueur peut se manifester de plusieurs manières. L’une de ces manières est de simplifier son jeu en séries éliminatoires. Je pense que nous n’avons pas réussi à atteindre suffisamment le filet avec nos lancers en début de match, nous avons commencé à jouer de manière très compliquée, ce qui a eu pour effet de nous faire paraître lents. Nous voulions faire une jeu de plus au lieu de tirer vers le gardien. »

    Hitchcock a mentionné qu’il avait encore l’intention de confier le filet à Allen pour le match no 2.

    Zucker a procuré une avance de 1-0 au Wild au début de la première période. L’attaquant du Wild a débordé le défenseur Zbynek Michalek avant de tirer au filet. Zucker s’est emparé de son propre retour et a contourné la cage pour surprendre Allen hors position à 2:47 du premier vingt.

    « Ce gars-là est un démon de la vitesse, a mentionné Allen en parlant de Zucker. C’était un bon jeu de sa part. J’aurais aimé contrôler le retour un peu mieux, mais ce fut un beau jeu de sa part. »

    Les Blues ont passé davantage de temps en territoire ennemi au premier engagement, mais le Wild, qui a terminé la rencontre avec 19 tirs bloqués, en ont bloqué 12 en première.

    Dumba a doublé l’avance du Wild en avantage numérique à 4:10 de la deuxième période pendant une punition mineure à Paul Stastny.

    Le défenseur des Blues Barret Jackman a eu la chance de dégager son territoire, mais sa tentative a été bloquée. Dumba a capté la passe de Jared Spurgeon et a battu Allen dans la partie supérieure gauche au-dessus de sa mitaine avec un puissant tir frappé de la ligne bleue. Dumba en était à son premier but dans les séries éliminatoires de la LNH.

    Les Blues ont réduit l’écart à un but à 7:12 de la troisième quand Schwartz, bien placé devant le filet de Dubnyk, a dévié le tir des poignets de la ligne bleue du défenseur Kevin Shattenkirk.

    Les Blues ont continué à appliquer de la pression, mais ils n’ont pu créer l’égalité.

    Granlund a porté la marque 3-1 en marquant dans un filet désert à 18:47.

    Mais Steen a marqué en désavantage numérique durant une pénalité à son capitaine David Backes avec 58,7 secondes à jouer pour encore une fois réduire la priorité du Wild.

    Pominville a assuré la victoire des visiteurs en tirant du centre de la patinoire dans un filet désert à 19:40, toujours pendant la pénalité à Backes.

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook