SHARE
Partagez avec vos amis


    McDonagh permet aux Rangers de battre les Penguins lors du premier match

    Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

    Partagez avec vos amis


    McDonagh permet aux Rangers de battre les Penguins lors du premier match
    Les Rangers de New York ont obtenu le départ qu’ils espéraient et le résultat qu’ils voulaient jeudi pour amorcer leur parcours en séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

    NEW YORK – Les Rangers de New York ont obtenu le départ qu’ils espéraient et le résultat qu’ils voulaient jeudi pour amorcer leur parcours en séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

    Les Rangers ont battu les Penguins de Pittsburgh 2-1 à leur premier match de la première ronde dans l’Association de l’Est au Madison Square Garden. Le joueur de centre Derick Brassard a lancé les Rangers vers la victoire en marquant après 28 secondes de jeu au début du match.

    Le capitaine des Rangers Ryan McDonagh a aussi marqué en première période et le gardien Henrik Lundqvist a effectué 24 arrêts pour aider New York à prendre l’avance 1-0 dans la série quatre de sept. Le deuxième match aura lieu samedi au Madison Square Garden (20 h (HE); TVA Sports, NBC, CBC).

    « Nous n’aurions pu écrire un meilleur scénario, a affirmé le défenseur des Rangers Marc Staal. Il s’agissait d’une superbe manière d’amorcer la rencontre. Nos partisans étaient bruyants, ils étaient impliqués dans la partie, et il s’agissait d’un jeu tout simple, un tir de l’aile avec un joueur qui fonce au filet pour marquer. »

    Lundqvist a maintenant alloué un total de quatre buts en quatre matchs éliminatoires consécutifs contre les Penguins depuis la saison dernière, alors que les Rangers avaient comblé un déficit de 3-1 dans leur série pour accéder à la finale de l’Association de l’Est en l’emportant en sept matchs lors de la deuxième ronde.

    Les Rangers ont remporté les trois matchs à domicile contre les Penguins cette saison, incluant les deux rencontres en saison régulière.

    « C’est toujours important de bâtir sa confiance dans une série, de commencer par une victoire afin de prendre confiance en nos moyens, a indiqué Lundqvist. Lorsque l’on gagne, on se sent évidemment bien mieux, mais il ne s’agit que d’un gain.

    « C’était assurément un bon départ. »

    L’attaquant Blake Comeau a réussi le seul but des Penguins en deuxième période et le gardien Marc-André Fleury a effectué 36 arrêts. Les Penguins ont concédé aux Rangers cinq jeux de puissance, incluant quatre en première période, ce qui a limité le capitaine Sidney Crosby à sept présences et 3:42 de temps de glace au cours de la période.

    New York a dominé Pittsburgh 38-25 au chapitre des tirs au but; les Rangers détenaient l’avantage 18-5 après les cinq premières minutes de la deuxième période.

    McDonagh a marqué en supériorité numérique à 15:16 de la première période lors du troisième jeu de puissance des Rangers. Il a effectué un tir frappé sur réception de la pointe gauche après avoir reçu la rondelle du défenseur Keith Yandle. La rondelle a ricoché contre Fleury avant de pénétrer dans le filet pour procurer une avance de 2-0 aux Rangers.

    « Le momentum, la foule, leur poussée, et ces punitions – qui étaient toutes méritées, a mentionné l’entraîneur des Penguins Mike Johnston. Cela a enlevé beaucoup d’élan à notre équipe. Des joueurs clés n’ont pu être envoyés sur la patinoire, alors ce fut certainement un facteur important au début du match. »

    Les Penguins ont réduit l’écart à 2-1 en deuxième période, la meilleure de leurs deux premières périodes considérant qu’ils ont été plus rapides et qu’ils ont évité le banc des pénalités.

    Comeau a réussi son premier but en carrière en séries éliminatoires à 6:15. Il a couronné une séquence de quatre tirs par la quatrième ligne d’attaque des Penguins, qui a appliqué de la pression et continué de pourchasser la rondelle et d'effectuer des tirs vers Lundqvist après des arrêts.

    Le premier tir a été effectué par le joueur de centre Maxim Lapierre près de la ligne des buts. Le deuxième est venu de Comeau à la suite de retour de lancer de Lapierre. Le défenseur Ben Lovejoy a effectué le troisième tir, et Comeau a marqué en s’emparant du retour de lancer pendant que Lapierre travaillait devant le filet.

    Lapierre a pris position dans l’enclave devant le défenseur des Rangers Dan Boyle, qui n’a pu se déplacer pour saisir la rondelle libre avant Comeau.

    « Nous avons commencé à mieux jouer quand nous avons évolué à 5-contre-5, ce qui est un bon signe, un signe positif, a noté Johnston. Nous devons cependant regarder l’ensemble de la rencontre, et cela inclut les punitions. »

    Les Rangers avaient l’avantage 18-6 au chapitre des tirs au but avant cette séquence de quatre tirs de Pittsburgh. Ils menaient 13-5 après la première période et ils ont obtenu les cinq premiers tirs au but en deuxième période avant que l’attaquant Beau Bennett n'effectue un tir vers Lundqvist à 5:15.

    New York a pris l’avance 1-0 avant que les partisans aient la chance de se remettre de leurs émotions après les cérémonies d’ouverture et que les réseaux de télévision qui diffusaient le match aient le temps de présenter les alignements.

    Brassard a marqué à la 28e seconde de la première période quand il a saisi le retour d’un lancer après que Fleury eut bloqué un tir frappé de l’attaquant des Rangers Rick Nash du haut du cercle gauche.

    Le défenseur Dan Girardi a effectué une longue passe à Nash depuis la zone défensive. Il a décoché rapidement un tir près du cercle et le défenseur des Penguins Paul Martin n’a pu récupérer à temps pour empêcher Brassard de s’emparer du retour pour marquer facilement.

    Girardi a quitté la rencontre à 10:31 de la troisième période après avoir été atteint du côté droit du visage par un tir dévié de l’attaquant des Penguins Chris Kunitz, et il n’est pas revenu au jeu par la suite.

    Après le but de Brassard, les Penguins ont écopé quatre pénalités. Kunitz a été pénalisé pour avoir commis de l’obstruction contre le gardien, le défenseur Taylor Chorney pour obstruction contre l’attaquant des Rangers Tanner Glass, Comeau pour rudesse à l’endroit du joueur de centre Dominic Moore et l’attaquant David Perron pour avoir cinglé l’ailier gauche Carl Hagelin.

    Pittsburgh a été l’équipe la plus pénalisée dans la LNH en saison régulière.

    Avant que McDonagh porte le pointage 2-0, les Penguins ont eu une occasion de marquer lors d’une attaque à 2-contre-1 à 9:21 de la première période. Lundqvist a étendu la jambière gauche pour stopper un tir de l’attaquant de Pittsburgh Steve Downie, qui s’était amené dans la zone des Rangers avec le joueur de centre Brandon Sutter après que le défenseur de New York Matt Hunwick eut été surpris en zone neutre.

    Suivez Dan Rosen sur Twitter : @drosennhl

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook