SHARE
Partagez avec vos amis


    Le quatrième trio des Canadiens brille et le Tricolore remporte le match no 1

    Par Emna Achour - Correspondante LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Le quatrième trio des Canadiens brille et le Tricolore remporte le match no 1
    Le quatrième trio des Canadiens brille et le Tricolore remporte le match no 1 4-3 contre les Sénateurs.

    MONTRÉAL – Disputer le match no 1 des séries éliminatoires de la Coupe Stanley sans son meilleur buteur en saison régulière représente déjà tout un défi.

    Mais disputer un match no 1 des séries éliminatoires sans son as marqueur et sans son défenseur vedette pour plus de la moitié de la rencontre pourrait sembler comme une tâche insurmontable.

    Les Canadiens de Montréal ont pourtant réussi à se sauver avec une victoire, mercredi, alors que Max Pacioretty a raté la rencontre en raison d’une blessure au haut du corps et que P.K. Subban a été expulsé à mi-chemin du gain de 4-3 du Tricolore face aux Sénateurs d’Ottawa pour prendre les devants 1-0 dans sa série de première ronde dans l’Est.

    Mais cette victoire n’aurait pu être possible sans la contribution des joueurs de soutien, qui ont élevé leur jeu en l’absence des éléments clés de l’équipe.

    Brian Flynn a inscrit un but et amassé deux aides et Torrey Mitchell a marqué le filet gagnant en fin de deuxième pour boucler une soirée productive du quatrième trio des Canadiens. Brandon Prust, le troisième membre de l’unité, a aussi récolté une mention d’assistance.

    « [Pacioretty et Subban] sont deux joueurs très importants pour nous, qui ont démontré beaucoup de leadership tout au long de la saison, a déclaré l’entraîneur Michel Therrien. On ne pouvait compter sur Patch ce soir – on verra pour le prochain match – et on a perdu P.K. à mi-chemin dans la rencontre. J’ai trouvé que les gars avaient très bien réagi et que notre unité défensive avait fait du très bon travail. »

    Pacioretty, toujours incommodé par la blessure qu’il avait subie le 5 avril dernier après avoir frappé sa tête contre la rampe lors d’un match face aux Panthers en Floride, n’était pas de la formation des Canadiens mercredi puisqu’il n’a toujours pas reçu le feu vert des médecins pour renouer avec l’action.

    Le sort de Subban était quant à lui entre les mains des officiels, qui ont jugé que le coup de bâton qu’il a asséné à Mark Stone des Sénateurs à 8:23 du deuxième tiers méritait une pénalité majeure ainsi qu’une inconduite de partie.

    « Ça méritait assurément une punition pour coup de bâton, mais de notre côté, je ne crois pas que ça méritait un cinq minutes, a indiqué Therrien. Mais je laisse ça à la discrétion des arbitres. Une chose est sûre, nous avons manqué de discipline en deuxième période. Je n’ai pas aimé les deux pénalités dont on a écopé après avoir pris les devants. On devra être plus disciplinés. Ç’aurait pu nous faire mal, mais heureusement, on s’en est sorti. »

    Son homologue Dave Cameron n’était pas aussi nuancé dans ses propos.

    « C’est un coup vicieux sur une partie du corps qui n’est pas protégée et je pense que la solution est simple; soit il faut le suspendre, soit un de leurs meilleurs joueurs se fait asséner un coup de bâton et vous nous donnez seulement un cinq [minutes]. »

    Tomas Plekanec et Lars Eller ont également touché la cible pour le Tricolore, qui a vu Carey Price effectuer 30 arrêts dans le gain.

    Milan Michalek, crédité du but que le défenseur des Canadiens Andrei Markov a marqué dans son propre filet en première période, Kyle Turris et Mika Zibanejad ont assuré la réplique pour les Sénateurs. Le gardien Andrew Hammond a stoppé 35 des 39 lancers qui ont été dirigés vers lui.

    Après une première période au cours de laquelle les deux équipes ont semblé se contenter de s’étudier, Canadiens et Sénateurs ont complètement ouvert les valves en deuxième, autant en attaque qu’en termes de mêlées devant le filet après les sifflets.

    « Il y avait beaucoup d’émotion. On se bat pour notre vie à l’heure actuelle, a évoqué l’attaquant d’Ottawa Clarke MacArthur. C’est une question de les tenir en échec. Il va y avoir des coups plus vicieux par moment. Parfois, tu dois simplement encaisser et répliquer quand tu en as l’occasion. C’est du hockey plaisant à jouer. C’est juste dommage qu’on ait laissé ce match filer entre nos mains. »

    À 7:53 du deuxième engagement, Mitchell a marqué un superbe but en sautant sur un retour de lancer de la pointe de Flynn avant de contourner le filet d’Ottawa et de déjouer Hammond à sa gauche, qui n’avait pas eu le temps de compléter son déplacement.

    Mitchell, originaire de Greenfield Park au sud de Montréal, a ainsi marqué son premier but dans l’uniforme du Tricolore depuis que les Canadiens ont fait son acquisition des Sabres de Buffalo à la date limite des transactions.

    « Notre trio a vraiment bien fait ce soir, a évoqué Mitchell. On s’est nourri de l’énergie des uns et des autres, on a gardé les choses simples, utilisé notre vitesse… Et c’est certain qu’obtenir un but, en séries, pour l’équipe de ma ville natale, c’était un sentiment assez incroyable. »

    Alors qu’on n’avait pas encore fini d’annoncer le but de Mitchell, Plekanec a permis aux siens de prendre les devants 15 secondes plus tard. Il s’est amené à 2-contre-1 avec Alex Galchenyuk et au lieu de passer, le Tchèque a décidé de préserver la rondelle et d’effectuer un tir du bas du cercle gauche qui a eu le meilleur sur Hammond pour faire 2-1.

    Tout s’est ensuite déroulé très rapidement pendant le reste de l’engagement; Eller a été puni six secondes plus tard pour bâton élevé et P.K. Subban a écopé d’une pénalité majeure pour coup de bâton à l’endroit de Mark Stone et d’une inconduite de partie neuf secondes après la punition à Eller.

    Stone, qui s’est tordu de douleur sur la patinoire à la suite du coup de Subban qui l’a atteint à la main droite, a fait quelques allers et retours au vestiaire des siens et a raté plusieurs présences, mais était sur la glace lors des derniers instants du troisième tiers alors qu’Ottawa tentait de créer l’égalité.

    « Il m’avait ciblé à quelques reprises en première période lors des mises en jeu », a évoqué Stone à propos de Subban. « Je pense qu’il savait très bien ce qu’il faisait. »

    Les Canadiens se sont donc retrouvés en désavantage numérique pendant cinq minutes, accordant deux buts aux Sénateurs à 5-contre-4 et en marquant un à court d’un homme.

    Turris a d’abord touché la cible à 10:36 pour créer l’égalité 2-2 grâce à un tir des poignets vif qui est sorti du filet aussi vite qu’il y est entré, nécessitant même la reprise vidéo pour en vérifier la validité.

    Mais Eller a redonné l’avance au Tricolore un peu plus d’une minute plus tard en s’échappant lors de l’infériorité numérique à 11:42 après avoir capté une autre belle passe de Flynn, qui lui a remis la rondelle du revers à la ligne bleue alors qu’il était à genoux sur la patinoire.

    Zibanejad a ramené tout le monde à la case départ en portant le pointage à 3-3 moins d’une minute après le filet d’Eller, et Flynn a assuré la victoire aux siens en inscrivant lui aussi son premier but depuis son arrivée avec les Canadiens le même jour que Mitchell, sortant du coin de la patinoire avec la rondelle et coupant devant le filet avant de déjouer Hammond entre son patin gauche et son poteau gauche.

    Les Sénateurs ont rappelé leur gardien au banc au profit d’un sixième attaquant en fin de troisième et ont dangereusement bourdonné autour de Price, mais le Tricolore a tenu le coup.

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook