SHARE
Partagez avec vos amis


    Blackhawks : Kane reçoit le feu vert pour prendre part au premier match

    Par Brian Hedger - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Blackhawks : Kane reçoit le feu vert pour prendre part au premier match
    L’ailier droit des Blackhawks de Chicago Patrick Kane devrait jouer à un moment ou à un autre de la première ronde des séries éliminatoires de l’Association de l’Ouest contre les Predators de Nashville.

    CHICAGO – L’ailier droit des Blackhawks de Chicago Patrick Kane a reçu le feu vert pour disputer le premier match de la série de première ronde des séries éliminatoires de l’Association de l’Ouest contre les Predators de Nashville, a annoncé l’équipe lundi.

    Kane, qui a subi une fracture de la clavicule gauche le 24 février contre les Panthers de la Floride, a reçu le feu vert pour s’entraîner avec contact pour la première fois. Il s’agissait aussi de la première fois depuis sa blessure subie le 25 février qu’il s’entraînait sans porter un chandail blanc de non-contact.

    « Patrick a travaillé avec beaucoup d’assiduité au cours de sa réadaptation, et il a récemment repris l’entraînement avec contact sans aucune difficulté », a déclaré le médecin des Blackhawks, le Dr Michael Terry, dans un communiqué. « Après avoir discuté avec Patrick et l’équipe, et après avoir examiné Patrick [lundi], nous avons collectivement pensé qu’il était approprié, avec un risque minimal, qu’il effectue un retour au jeu. »

    Kane n’a pas encaissé de véritables mises en échec, et il ne semblait pas certain de pouvoir rejoindre le reste de ses coéquipiers sur la glace lors du premier match de la série au Bridgestone Arena mercredi (20 h 30 (HE); NBCSN, TVA Sports, SN360, CSN-CH, FS-TN).

    « Je ne suis pas vraiment certain », a indiqué Kane. « Nous n’en sommes pas encore là. C’est quelque chose dont je devrai discuter avec plusieurs personnes à l’interne, et je devrai ultimement avoir le sentiment que je peux jouer et me sentir bien sur la glace. Je dois aussi me sentir en sécurité. C’est probablement l’une des choses les plus importantes en ce moment. »

    Avant sa blessure, Kane menait les Blackhawks avec 27 buts et 37 passes. Il était à égalité au premier rang des pointeurs de la ligue avec 64 points en 61 matchs, et il a tout de même terminé au deuxième rang des pointeurs des Blackhawks, deux points derrière le capitaine Jonathan Toews.

    Kane s’est entraîné à l’aile droite du deuxième trio lundi, son poste habituel, en plus de travailler avec la première vague du jeu de puissance. L’entraîneur Joel Quenneville a réuni Kane avec les attaquants qui ont le mieux fait avec lui, c’est-à-dire Kris Versteeg à l’aile gauche et Brad Richards au centre. Richards a raté les trois derniers matchs de la saison régulière en raison d’une blessure au haut du corps, mais a affirmé qu’il se sentait bien.

    Lorsqu’il a été demandé à Quenneville si Kane pouvait être de la partie mercredi à Nashville, Quenneville a offert la réponse la plus optimiste à ce jour.

    « Oui, il le pourrait », a répondu Quenneville.

    Au départ, la convalescence de Kane devait être de 12 semaines, ce qui aurait été synonyme de retour vers le début de la finale de l’Association de l’Ouest. Si Kane joue cette semaine, sept semaines se seraient écoulées depuis son opération.

    Il ne ressent aucune douleur, mais il veut tester son épaule à l’entraînement en encaissant quelques mises en échec. Kane a patiné à Chicago dimanche en compagnie de Richards et du défenseur Kimmo Timonen, mais n’a pas reçu de véritables mises en échec.

    « Il s’agissait davantage de poussées, a expliqué Kane. Aujourd’hui, je me suis présenté [à l’entraînement] en affirmant que je pouvais me passer du chandail blanc. »

    Il a reconnu avoir quelques appréhensions en ce qui concerne la première vraie mise en échec qu’il va recevoir dans un match, mais la seule façon de le tester sera de jouer.

    « Je n’ai pas vraiment demandé aux joueurs de me frapper très fort, mais j’ai tenté de reproduire certaines situations, comme encaisser des coups des deux côtés de mon corps […] ce n’était pas de dures mises en échec ou quelque chose comme ça, a indiqué Kane. Je crois que, comme pour toute autre chose, il faut être prudent au départ. J’ai parlé avec différents joueurs qui ont subi la même blessure, et ils m’ont dit que lorsqu’on reçoit le feu vert, tout va bien. Il faut simplement faire confiance au processus de guérison. »

    La semaine dernière, l’attaquant du Wild du Minnesota Jason Zucker est revenu au jeu contre les Blackhawks au United Center à la suite d’une blessure semblable. Il était revenu au jeu huit semaines après avoir été opéré. Cela prouve que c’est possible, mais Kane et les Blackhawks sont toujours prudents quand vient le temps de le formuler.

    « On ne sait jamais avec ce genre de choses, a noté Kane. C’est l’une de ces blessures où on se sent bien, mais où il faut tout de même être patient. Je ne sais pas exactement combien de temps je serai encore à l’écart, mais je me sens très bien en ce moment. J’ai tenté de bien des façons de guérir plus vite ou de me sentir mieux plus vite, peu importe comment on peut le décrire. J’ai tenté différentes choses pour tenter d’accélérer les choses. Je suis très heureux de mes progrès jusqu’ici. »

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook