Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Le capitaine des Stars Jamie Benn au sommet du Top 14 à l’aile gauche

mercredi 2014-09-03 / 6:00 / LNH.com - Nouvelles

Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

Partagez avec vos amis


Le capitaine des Stars Jamie Benn au sommet du Top 14 à l’aile gauche
Le capitaine des Stars Jamie Benn au sommet du Top 14 à l’aile gauche
Qui sont les 14 meilleurs joueurs de la LNH à chacune des positions alors que les équipes se préparent à entreprendre la saison 2014-15? Arpon Basu, Brian Compton, Corey Masisak et Dan Rosen ont procédé à un vote, et le résultat de ce vote a donné lieu au « Top 14 pour 2014-15 » du LNH.com. Chaque vote de première place vaut 14 points, chaque vote de deuxième place vaut 13 points, et ainsi de suite jusqu’au vote de 14e place qui vaut un point. Il existe deux bris d’égalité. Tout d’abord, l’avantage va au joueur qui a vu son nom être inscrit sur le plus de bulletins de vote. Ensuite, le joueur qui a obtenu la place la plus élevée sur l’un des bulletins de vote est priorisé. Si le résultat est exactement le même pour les deux joueurs, il y a donc égalité. Est-ce que la liste du LNH.com ressemble à votre classement des meilleurs joueurs de la ligue à l’aube de la campagne 2014-15?

L’aile gauche est devenue la position de prédilection des meilleurs marqueurs de la Ligue nationale de hockey.

Il y a eu plus de marqueurs de 30 buts à l'aile gauche (34) au cours des quatre dernières saisons qu’à toute autre position, incluant neuf des 21 joueurs qui ont inscrit au moins 30 filets la saison dernière. Ce groupe ne comprend pas le capitaine des Capitals de Washington Alex Ovechkin, qui est techniquement un ailier droit, mais qui compte la majorité de ses buts du côté gauche.

La saison dernière, l’aile gauche s’est révélée être un bon refuge pour deux anciens centres. Le capitaine des Stars de Dallas Jamie Benn et Joe Pavelski des Sharks de San Jose ont tous les deux été mutés du centre à l’aile gauche, et les deux joueurs ont connu la meilleure saison de leur carrière.

Plusieurs des jeunes attaquants prolifiques de la ligue évoluent à l’aile gauche, comme Taylor Hall, Gabriel Landeskog, Jeff Skinner, Brandon Saad, James van Riemsdyk et Evander Kane.

Même parmi ceux qui pourraient appartenir à la vieille garde des ailiers gauches se trouvent plusieurs joueurs qui en sont à leurs meilleures saisons, tels que Zach Parisé, Patrick Sharp, Rick Nash, Alexander Steen, Milan Lucic, Thomas Vanek, Matt Moulson, Andrew Ladd et Brad Marchand. Max Pacioretty est âgé de 25 ans, et il arrive à son apogée.

Daniel Sedin et Patrick Marleau sont encore des menaces constantes plus de 10 ans après leur arrivée dans la LNH.

La réserve de talent est profonde, ce qui a rendu difficile la tâche de choisir les 14 meilleurs ailiers gauches de la LNH. Pas moins de 21 joueurs ont vu leur nom être inscrit sur au moins un des bulletins de vote, et trois noms différents se sont retrouvés au sommet de ces bulletins de vote.

Voici la liste des 14 meilleurs ailiers gauches de la LNH selon LNH.com :

1. Jamie Benn, Stars de Dallas, 52 points (2 votes de première place)
2013-14: 34 buts, 79 points, 81 matchs

Benn s’est amélioré à chacune de ses cinq saisons dans la LNH, mais il a été muté à l’aile gauche l’an dernier en plus d’être jumelé à un centre de premier plan, Tyler Seguin, ce qui lui a permis d’établir des sommets en carrière dans toutes les catégories, notamment avec 28 buts à forces égales, ce qui lui a conféré le troisième rang dans la ligue. Le directeur général Jim Nill a finalement bien entouré Benn afin de faire des Stars des aspirants. Benn a aussi remporté l’or avec le Canada aux Jeux olympiques 2014 de Sotchi. Il a eu 25 ans en juillet.

2. Zach Parisé, Wild du Minnesota, 49 points (1 vote de première place)
2013-14: 29 buts, 56 points, 67 matchs

Parisé est peut-être l’ailier gauche vedette le plus difficile à affronter en raison de sa poursuite acharnée de la rondelle, en particulier en échec avant, ainsi que de sa témérité devant le filet. Il a atteint le plateau des 30 buts cinq fois, notamment en 2008-09 alors qu’il a inscrit 45 filets avec les Devils du New Jersey, un sommet en carrière. Il aurait probablement atteint ce plateau l’an dernier s’il n’avait pas été blessé au pied.

3. Joe Pavelski, Sharks de San Jose, 44 points
2013-14: 41 buts, 79 points, 82 matchs

Pavelski est habituellement un centre, mais il a surtout joué à l’aile l’an dernier après la blessure au genou de Tomas Hertl en décembre. Il a été jumelé à Joe Thornton et Brent Burns et a établi des sommets en carrière au chapitre des buts, des points et des buts en avantage numérique (16). Avec le retour de Burns à la ligne bleue, Pavelski pourrait retourner au centre pour entreprendre la saison.

4. Patrick Sharp, Blackhawks de Chicago, 42 points (1 vote de première place)
2013-14: 34 buts, 78 points, 82 matchs

Les Blackhawks aiment effectuer de longues passes, ce qui convient parfaitement au jeu de Sharp. Il est souvent celui qui reçoit ces passes grâce à sa vitesse et son sens du jeu, qui lui permettent de quitter sa zone rapidement et de se démarquer derrière les défenseurs. Il a marqué à 194 reprises au cours des sept dernières saisons, le deuxième plus haut total chez les Blackhawks derrière les 195 filets du capitaine Jonathan Toews.

5. Taylor Hall, Oilers d'Edmonton, 41 points
2013-14: 27 buts, 80 points, 75 matchs

Hall a fait sa place parmi l’élite de la ligue avec une saison de 27 buts et 53 passes l’an dernier, égalant son sommet en carrière pour les buts et pulvérisant son record précédent pour les passes (34). En quatre saisons, le premier choix au total du repêchage 2010 de la LNH est devenu un leader et peut-être aussi le joueur le plus important des Oilers. Avec sa vitesse, son talent de passeur et sa capacité à se rendre au filet, il est devenu l’un des meilleurs attaquants de la LNH.

6. Gabriel Landeskog, Avalanche du Colorado, 28 points
2013-14: 26 buts, 65 points, 81 matchs

Les efforts déployés par Landeskog ont été récompensés par une production constante la saison dernière. Sa plus longue séquence de matchs sans point a été de cinq, et ce n’est arrivé qu’une fois. Il a amassé au moins un point dans 46 parties (15 matchs de plus d’un point) et il a établi des sommets en carrière pour les buts, les passes (39) et les points. Le capitaine du Colorado s’est affirmé comme l’un des meilleurs attaquants de puissance de la LNH. Il est âgé de 21 ans.

7. Max Pacioretty, Canadiens de Montréal, 28 points
2013-14: 39 buts, 60 points, 73 matchs

Pacioretty a maintenu un pourcentage de tirs de 14,4 pour cent la saison dernière, soit près de cinq points de pourcentage de plus que sa moyenne en carrière jusque-là (9,8 pour cent). Bien que la chance ait contribué à ce qu’il établisse un sommet en carrière avec 39 buts, ne vous laissez pas trop distraire par la hausse de son pourcentage de tirs, même si une régression est attendue. Pacioretty a marqué 33 buts à sa seule autre saison complète dans la LNH (79 matchs en 2011-12), et il y est parvenu en marquant sur 11,5 pour cent de ses tirs. S’il demeure en santé et qu’il continue à lancer au filet, Pacioretty pourrait encore amasser 30 buts et plus par saison.

8. Daniel Sedin, Canucks de Vancouver, 25 points
2013-14: 16 buts, 47 points, 73 matchs

Les blessures, l’inconstance, la malchance (pourcentage de tirs de 7,1 pour cent) et le fait d'être séparé de son frère jumeau Henrik Sedin expliquent la saison 2013-14 en deçà des attentes de Sedin. Ses statistiques (16 buts, 31 passes, 47 points) ont été ses pires pour une saison complète dans la LNH depuis 2002-03. Son pourcentage de tirs de 7,1 pour cent a été le pire de sa carrière. Sedin a maintenu une moyenne de 29,5 buts en huit saisons entre 2003 et 2012. S’il demeure en santé et qu’il est réuni à temps plein à son frère, et possiblement Radim Vrbata, et qu’il est un peu plus chanceux, il pourrait marquer 30 buts à nouveau.

9. Patrick Marleau, Sharks de San Jose, 21 points
2013-14: 33 buts, 70 points, 82 matchs

Marleau a fait partie des attaquants les plus productifs et les plus constants de la LNH au cours de la majeure partie des 16 dernières saisons. Cela s’explique en partie par sa santé remarquable. Il n’a raté que 31 matchs en carrière, et aucun depuis la campagne 2008-09. Marleau occupe le sixième rang parmi les joueurs actifs au chapitre des matchs joués avec 1 247. Il a inscrit entre 30 et 44 buts à chacune de ses cinq dernières saisons complètes, et au moins 25 dans 10 des 12 dernières saisons.

10. Alexander Steen, Blues de St. Louis, 17 points
2013-14: 33 buts, 62 points, 68 matchs

Steen vient de connaître sa meilleure saison en carrière au chapitre des buts, des points, des buts gagnants (9) et du pourcentage de tirs (15,6 pour cent). Ce dernier a été 5,9 points de pourcentage plus élevé que sa moyenne en carrière avant la dernière saison. Il a déjà montré des signes de régression en marquant six buts à ses 27 derniers matchs, après avoir touché la cible 27 fois à ses 41 premières parties. Cependant, Steen n’est pas un joueur unidimensionnel. Ses buts de la saison dernière s’ajoutent à son excellent rendement dans toutes les facettes du jeu. Même si sa production régresse, il sera toujours utile, lui qui vient de signer un contrat de trois ans.

11. Rick Nash, Rangers de New York, 16 points
2013-14: 26 buts, 39 points, 65 matchs

Nash a marqué 26 buts (22 à forces égales) malgré le fait qu’il ait raté 17 matchs en raison d’une commotion cérébrale tôt dans la saison, mais sa valeur pour les Rangers va au-delà de sa production. Il est devenu un des joueurs les plus importants de l’équipe en infériorité numérique et il joue souvent contre les meilleurs attaquants adverses afin de les neutraliser. On compte sur lui pour être aussi bon sans la rondelle qu’avec celle-ci. Cela dit, Nash doit produire davantage qu’il ne l’a fait en séries éliminatoires l’an dernier (trois buts, 10 points, 25 matchs).

12. Jeff Skinner, Hurricanes de la Caroline, 12 points
2013-14: 33 buts, 54 points, 71 matchs

Skinner a placé la barre très haute pour lui-même à sa saison recrue en 2010-11, alors qu’il a marqué 31 buts et amassé 63 points en 82 parties, ce qui lui a valu le trophée Calder. Il a enchaîné avec deux saisons relativement décevantes avant de rebondir l’an dernier avec 33 buts et 274 tirs, des sommets en carrière. Malgré le jeu de puissance inepte de la Caroline (28e dans la LNH à 14,6 pour cent), Skinner a été dangereux avec 11 buts en avantage numérique. L’entraîneur de la Caroline Bill Peters l’a comparé à Patrick Kane en raison de son explosivité lorsqu’il s’éloigne de la rampe. Il a 22 ans.

13. Evander Kane, Jets de Winnipeg, 12 points
2013-14: 19 buts, 41 points, 63 matchs

Kane est la cible de nombreuses critiques et l’objet de rumeurs de transactions constantes, mais il est le meilleur marqueur des Jets à 5-contre-5 lorsqu’il est en santé. Il a amassé au moins un point dans 33 de ses 63 matchs la saison dernière. Sa plus longue léthargie a été de trois rencontres, ce qui s’est produit à trois reprises. Kane n’a pas profité du jeu de puissance, alors qu’un seul de ses 19 buts a été marqué avec l’avantage d’un homme. Il aide les Jets au chapitre de la possession de rondelle et il joue dans toutes les situations.

14. Milan Lucic, Bruins de Boston, 9 points
2013-14: 24 buts, 59 points, 80 matchs

Lucic est le modèle par excellence de l’attaquant de puissance. Il est imposant (6 pieds 3 pouces, 235 livres) et vicieux, tout en étant talentueux et doté de bonnes mains. Il a maintenu une moyenne de 26,6 buts, 60,6 points, un pourcentage de tirs de 16,8 pour cent et 80 matchs disputés au cours des trois dernières saisons complètes. Il a écopé de moins de minutes de punition l’an dernier, ce qui lui a permis de passer en moyenne 17:22 par match sur la glace, un sommet en carrière.

Ont aussi reçu des votes : Thomas Vanek, Wild du Minnesota (7 points); James van Riemsdyk, Maple Leafs de Toronto (4 points); Brandon Saad, Blackhawks de Chicago (4 points); Matt Moulson, Sabres de Buffalo (3 points); Chris Kunitz, Penguins de Pittsburgh (2 points); Andrew Ladd, Jets de Winnipeg (2 points); Brad Marchand, Bruins de Boston (2 points)

14 MEILLEURS AILIERS GAUCHES (DÉTAILS DU VOTE)
Arpon Basu
Brian Compton Corey Masisak
Dan Rosen
1. Parisé 1. Sharp 1. Benn 1. Benn
2. Benn 2. Marleau 2. Pavelski 2. Parisé
3. Pavelski 3. Hall 3. Parisé 3. Hall
4. Steen 4. Benn 4. Pacioretty 4. Pavelski
5. Pacioretty 5. Parisé 5. Hall 5. Sharp
6. Sharp 6. Landeskog 6. Sharp 6. Landeskog
7. D. Sedin 7. Pavelski 7. D. Sedin 7. Nash
8. Hall 8. Pacioretty 8. Nash 8. E. Kane
9. Landeskog 9. Lucic 9. Steen 9. Skinner
10. E. Kane 10. Vanek 10. Marleau 10. D. Sedin
11. Skinner 11. D. Sedin 11. Landeskog 11. Saad
12. van Riemsdyk 12. Moulson 12. Lucic 12. Marleau
13. Vanek 13. Marchand 13. Skinner 13. Ladd
14. Nash 14. Kunitz 14. Kunitz 14. van Riemsdyk

 

La LNH sur Facebook