Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Les Sharks espèrent que le retour de Burns en défense se fera en douceur

    vendredi 2014-08-29 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2014-15

    Par Eric Gilmore - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Sharks espèrent que le retour de Burns en défense se fera en douceur
    Les Sharks espèrent que le retour de Burns en défense se fera en douceur

    Lorsque les Sharks de San Jose ont muté Brent Burns de la défensive à l’aile droite à mi-chemin de la saison 2012-13, il a immédiatement contribué à l’attaque et la transition a semblé facile.

    À l’aube de la campagne 2014-15, la question est de savoir si Burns peut effectuer une transition aussi efficace en retournant à sa position de défenseur, après une saison et demie passée loin de la ligne bleue.

    « Lorsque nous l’avons acquis dans une transaction, c’était pour qu’il devienne un excellent défenseur », a indiqué le directeur général des Sharks Doug Wilson. « Ce ne devrait pas être un problème pour un joueur de son gabarit qui possède son lancer et son coup de patin, qui a de plus participé au Match des étoiles en tant que défenseur, surtout qu’il pourra travailler avec [l’entraîneur associé] Larry Robinson et [l’entraîneur adjoint] Jim Johnson.

    « Il s’agit aussi d’une transition que Brent souhaitait vraiment effectuer. Au cours de la conversation que j’ai eue avec lui, il m’a dit qu’il se considérait comme un défenseur. Nous croyons qu’il sera très utile pour notre équipe de compter à la ligne bleue sur un joueur aussi imposant et créatif, doté d’un lancer comme le sien. »

    San Jose a fait l’acquisition de Burns, qui fait 6 pieds 5 pouces et 230 livres, le 24 juin 2011 du Wild du Minnesota en retour des attaquants Devin Setoguchi et Charlie Coyle et d’un choix de première ronde au repêchage 2011 de la LNH. Burns a récolté 17 buts et 29 passes, deux sommets en carrière, à sa dernière saison au Minnesota, et il a participé au Match des étoiles pour la seule fois de sa carrière cette saison-là.

    Wilson a annoncé que Burns allait retourner à la ligne bleue le 14 mai, soit le même jour où il a révélé que l’équipe n’allait pas accorder de contrat au vétéran défenseur Dan Boyle. Boyle avait été la principale menace offensive des Sharks en défensive, ainsi que l’arrière le plus apte à transporter la rondelle.

    Les Sharks avaient besoin de trouver un joueur capable de combler la perte de cette production offensive à la ligne bleue, et qui serait en mesure de s’imposer des deux côtés de la patinoire. Les défenseurs possédant le gabarit et les habiletés de Burns sont très rares, selon Wilson.

    « On n’en trouve pas beaucoup. Des joueurs comme [Drew] Doughty, [P.K.] Subban, créent de l’offensive depuis la ligne bleue, et en plus de posséder ce genre d’habileté, [Burns] possède un gabarit imposant, a souligné Wilson. Dans l’Ouest, nous devons affronter de grands et gros joueurs, et nous sommes très heureux de le revoir à la ligne bleue, lui qui est capable de contenir des attaquants comme [Ryan] Getzlaf, [Corey] Perry, [Anze] Kopitar et d’autres joueurs comme eux. »

    L’attaquant Logan Couture a déclaré que l’équipe allait s’ennuyer de l’apport offensif de Burns, mais qu’il avait hâte de voir le genre de production que pourra afficher Burns à son retour à la ligne bleue.

    « C’est étrange lorsqu’on considère à quel point Brent Burns était doué comme attaquant à la suite de sa transition, a souligné Couture. Puis, on se souvient qu’il a déjà participé au Match des étoiles en tant que défenseur, et il a déjà marqué près de 20 buts à cette position. J’ai hâte de le voir évoluer comme arrière. Il est toujours divertissant lorsqu’il saute sur la glace.

    « Il est une véritable force sur la patinoire. Il est imposant et il est fort. Il défend bien son territoire et il possède un excellent lancer. Il est l’un des rares joueurs qui peuvent évoluer à l’attaque et à la défense. Il est tellement polyvalent. J’ai bien hâte de voir ce qu’il sera capable de faire à partir de la ligne bleue cette saison. »

    Le défenseur Jason Demers en est un autre qui accueillera à bras ouverts le retour de Burns à la ligne bleue.

    « Je crois qu’il s’agit d’une bonne chose, a admis Demers. Il est un athlète remarquable. Il est de toute évidence un spécimen unique physiquement. Je me suis entraîné avec lui cet été et j’ai tenté de le suivre. C’est un véritable animal. Il comprend suffisamment le jeu pour effectuer cette transition avec succès. »

     

    La LNH sur Facebook