Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Le capitaine et les gardiens sont visés par les cinq questions des Sharks

    vendredi 2014-08-29 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2014-15

    Par Eric Gilmore - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Le capitaine et les gardiens sont visés par les cinq questions des Sharks
    Le capitaine et les gardiens sont visés par les cinq questions des Sharks

    Après une saison morte difficile qui a suivi leur effondrement historique en première ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley contre les Kings de Los Angeles, les Sharks de San Jose vont tenter de se regrouper en 2014-15.

    Les Sharks, qui sont toujours à la recherche d’une première conquête de la Coupe Stanley, ne sont pas étrangers aux déceptions. Cependant, ils ne s’étaient jamais effondrés comme ils l’ont fait contre les Kings le printemps dernier, alors qu’ils ont perdu quatre matchs de suite après avoir pris une avance de 3-0 dans la série. Il s’agissait d’une défaite historique, et celle-ci a envoyé une onde de choc au sein de l’organisation.

    Voici les cinq questions auxquelles devront répondre les Sharks cette saison :

    1. Qui sera le capitaine? – Le règne de quatre ans de Joe Thornton en tant que capitaine est pour ainsi dire officiellement terminé, tout comme celui de Patrick Marleau en tant qu’adjoint au capitaine. Les Sharks amorceront le camp d’entraînement sans capitaine ni adjoints, et l’entraîneur Todd McLellan a indiqué qu’il allait accorder ces titres selon le rendement et le mérite. Selon McLellan, le titre de capitaine n’a pas été « retiré » à Thornton, et ce dernier pourrait retrouver son titre, mais il semble plus vraisemblable que les Sharks se tourneront vers leurs jeunes joueurs afin de combler les postes liés au leadership.

    L’attaquant Joe Pavelski, qui vient de connaître la meilleure saison de sa carrière, semble être un excellent candidat pour porter le « C ». Il a mené l’équipe au chapitre des buts (41) et des points (79) en plus d’occuper le deuxième rang pour les mentions d’aide (38). Il est un joueur pragmatique et très respecté qui possède un sens du jeu hors normes.

    Le centre Logan Couture et le défenseur Marc-Edouard Vlasic sont deux autres candidats potentiels.

    « Nous comptons sur plusieurs joueurs qui arrivent à l’apogée de leur carrière, et qui possèdent beaucoup d’expérience, a confié le directeur général Doug Wilson. Ils sont prêts à prendre davantage de responsabilités au sein de l’équipe, autant sur la glace que hors de celle-ci. Ils ont hâte de le faire. Ils devront vouloir s’imposer, et parvenir à le faire. Cela rendra simplement l’équipe meilleure s’ils le font tous. »

    2. Y aura-t-il un nouveau gardien numéro un?Antti Niemi occupe le poste de partant depuis quatre saisons, mais son auxiliaire Alex Stalock lui offrira une grande compétition, lui qui a présenté des statistiques supérieures à celles de Niemi en 2013-14. Stalock a conservé un dossier de 12-5-2 ainsi qu’une moyenne de buts alloués de 1,87 et un pourcentage d’arrêts de ,932. De son côté, Niemi a présenté une fiche de 39-17-7 avec une moyenne de buts alloués de 2,39 et un pourcentage d’arrêts de ,913.

    Niemi a mené les Blackhawks de Chicago à la conquête de la Coupe Stanley en 2010, mais Stalock a fortement impressionné la saison dernière, et il a été récompensé par un contrat de deux ans, lui qui allait devenir joueur autonome. Niemi écoule cette saison la dernière année de son contrat.

    « Alex a progressé au sein de notre système, et il a combattu l’adversité. Nous savons de quoi il est fait. Il veut se battre pour être devant le filet, a souligné Wilson. Antti Niemi a remporté une Coupe Stanley, et il a été un très bon gardien dans cette ligue. Cette compétition sera très saine. »

    3. Est-ce que Logan Couture peut rebondir après une saison minée par les blessures? – Une blessure à une main qui a requis une opération au début du mois de janvier a ruiné les espoirs de Couture de connaître une véritable éclosion la saison dernière et d’être sélectionné par l’équipe canadienne en vue des Jeux olympiques 2014 de Sotchi. Il a inscrit 23 buts en 65 matchs, deux de plus que lors de la saison 2012-13, écourtée à 48 matchs en raison du lockout.

    Wilson s’attend à ce que Couture rebondisse.

    « Les gens qui ont la bonne attitude réagissent de la bonne manière, et je crois que Logan connaîtra une excellente saison avec nous », a affirmé Wilson.

    4. Est-ce que Tomas Hertl pourra bâtir sur sa prometteuse saison recrue? – Hertl a inscrit six buts à ses trois premiers matchs dans la LNH. Il a touché la cible à quatre reprises contre les Rangers de New York, mettant un point final à sa soirée de rêve en marquant d’un tir entre les jambes. Il a récolté 17 buts et 11 aides en 39 matchs avant de subir une blessure au genou droit le 19 décembre à la suite d’une collision avec l’attaquant des Kings Dustin Brown. Hertl a subi une opération afin de réparer deux ligaments, et il n’est revenu au jeu que lorsqu’il restait deux matchs à disputer en saison régulière.

    « Je m’attends à le voir reprendre là où il a laissé, a avoué Wilson. Il est un joueur talentueux, doté d’un excellent sens du jeu, et qui aime pratiquer ce sport. Il est un élément très important de cette équipe. »

    5. Comment les Sharks vont-ils réagir après leur retentissante défaite en première ronde? – Les Sharks ont été humiliés après avoir perdu quatre matchs de suite contre les Kings. Ils utiliseront vraisemblablement cet effondrement en tant que motivation.

    « La manière dont notre saison s’est terminée a été décevante, c’est le moins que l’on puisse dire. Toutefois, nous devrons nous regarder dans le miroir, chacun d’entre nous, et ensuite pousser dans la même direction », a noté le défenseur Jason Demers.

    « Je pense toujours que notre équipe peut aller jusqu’au bout. »

     

    La LNH sur Facebook