Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Les Flames estiment que leur reconstruction donne déjà des résultats

    lundi 2014-08-25 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2014-15

    Par Aaron Vickers - Correspondant, LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Flames estiment que leur reconstruction donne déjà des résultats
    Les Flames estiment que leur reconstruction donne déjà des résultats

    La saison dernière, les Flames de Calgary ont entamé la première étape de leur processus de reconstruction.

    La façon dont la prochaine étape sera évaluée par le nouveau directeur général Brad Treliving ne peut pas être mesurée avec les statistiques, surtout pour une équipe qui a terminé au 27e échelon du classement général dans la LNH la saison dernière.

    « Ultimement, il nous faut continuer à faire un pas en avant », a déclaré Treliving, qui a été nommé à son poste le 28 avril dernier. « La façon la plus simple est de regarder les totaux de points d'une année à l'autre. Je ne pense pas que cela fait foi de tout quand vous regardez une équipe qui grandit. Nous voulons continuer à faire un pas en avant. Nous voulons continuer à croître en tant qu'organisation.

    « Nous voulons identifier les joueurs qui, à notre avis, pourront demeurer avec nous à mesure que nous allons de l'avant à long terme. Pour moi, c'est un aspect majeur à mesure que nous progressons, un aspect très important que nous constatons, c'est que nous avons fait un pas en avant collectivement et individuellement. »

    Sean Monahan a été un élément important dans la première étape de la reconstruction à Calgary. Après avoir été sélectionné au 6e rang lors du repêchage 2013 de la LNH, il a intégré l’alignement des Flames à 18 ans et a inscrit 22 buts et enregistré 34 points en 75 matchs.

    Celui qui en sera bientôt à sa deuxième saison dans la LNH a maintenant une base pour mesurer la progression : les séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

    « Je pense que notre objectif est maintenant de nous frayer une place et d’être en mesure de batailler durant les séries éliminatoires, a déclaré Monahan. C'est quelque chose que nous nous efforçons de faire en tant qu’équipe et j’ai hâte d’y prendre part.

    « Je ne pense pas qu'il y ait quelqu'un dans la ligue qui ne veut pas jouer dans les séries éliminatoires. C'est l'objectif de tout le monde et c'est ce pour quoi nous travaillons. »

    Cela pourrait toutefois être une tâche ardue pour Monahan et les Flames.

    Mike Cammalleri (et son sommet d’équipe de 26 buts) est parti, tandis que l'ailier TJ Galiardi et le défenseur Chris Butler ont également quitté les Flames via le marché des joueurs autonomes.

    Ce trio est remplacé par l'attaquant Mason Raymond, le défenseur Deryk Engelland et le gardien Jonas Hiller, tous embauchés le jour de l’ouverture du marché des joueurs autonomes, le 1er juillet.

    Les signatures répondaient non seulement à des besoins criants au sein de l’organisation, de l’aveu de Treliving, mais elles ont offert une possibilité de renforcer une identité d'équipe qui a aidé les Flames à demeurer compétitifs, comme en témoigne le record de la LNH qu’ils ont égalé au chapitre des matchs décidés par un seul but l’an dernier, soit 49.

    « Tous les trois ont beaucoup de caractère, ce sont des vétérans, a déclaré Treliving. Avec Mason, l'un des domaines que nous voulions améliorer était la rapidité de notre équipe. C’est ce qu’apporte Mason. Notre équipe n’a pas beaucoup de profondeur en attaque, Mason vient aider à y remédier.

    « Dans le cas de Deryk, nous avons voulu ajouter un peu de poids à notre ligne bleue. Deryk ajoute du poids et de la robustesse, car nous voulions rendre l’accès à notre demi-cercle plus difficile, c’est ce qu’il fera pour nous.

    « Lorsque vous ajoutez Hiller, un vétéran qui a connu du succès dans la ligue, vous ne confiez pas le filet à n’importe qui. Je crois que nous avons créé une certaine compétition devant le filet. Nous avons ajouté un gardien qui a connu le succès dans la LNH. Nous nous sommes renforcés à cette position. »

    Calgary a également mis la main sur l’attaquant Brandon Bollig via une transaction survenue le jour du repêchage, en retour l’équipe a cédé un choix de troisième ronde aux Blackhawks de Chicago.

    En 125 matchs répartis sur trois saisons avec les Blackhawks, Bollig a inscrit sept buts, récolté 14 points et amassé par moins de 201 minutes de pénalité.

    RETOUR SUR LA SAISON MORTE



    Fiche en 2013-14 : 35-40-7, 77 points, 6e dans la section Pacifique, 13e dans l’Association de l’Ouest

    Séries éliminatoires 2014 : Pas qualifiés

    Ajouts : G Jonas Hiller, AD Devin Setoguchi, D Deryk Engelland, AG Mason Raymong, AG Brandon Bollig

    Soustractions : G Joey MacDonald, D Shane O'Brien, D Chris Butler, D Derek Smith, AG TJ Galiardi, AG Mike Cammalleri, C Blair Jones, C Ben Street

    Joueurs autonomes : C Lance Bouma (avec compensation)

    Candidats à une promotion : D Tyler Wotherspoon, D Mark Cundari, AG Johnny Gaudreau, AG David Wolf, C Markus Granlund, C Max Reinhart

    Premiers choix au repêchage 2014 de la LNH : C Sam Bennett (4e au total), G Mason McDonald (34e au total), AD Hunter Smith (54e au total)

    Treliving s’attend toutefois à davantage de la part du joueur de 6 pieds, 2 pouces et 223 livres.

    « Brandon est un gros bonhomme robuste, mais nous pensons qu'il y a plus que cela dans son jeu, dit Treliving. Nous avons regardé partout à travers la ligue. Y a-t-il des joueurs qui correspondent au profil d’athlètes recherchés, des joueurs qui nous permettraient d’ajouter un peu plus de poids à l'avant, mais qui, avec un peu plus d’opportunités, plus de responsabilités et plus de temps de glace, pourraient développer leur niveau de jeu ? Nous pensons que c’est son cas. »

    On s'attend à ce que ce nouveau quatuor de joueurs qui débarque à Calgary soit en mesure d’appuyer le noyau émergent des Flames, afin de l’aider à s’en aller dans la bonne direction.

    Mais c’est le noyau qui sera chargé de s'assurer que les Flames prennent les mesures appropriées pour devenir une formation compétitive.

    Mark Giordano a connu la meilleure saison de sa carrière à sa première campagne après avoir hérité du titre de capitaine, suite au départ de Jarome Iginla. Depuis, Mikael Backlund, Monahan et Joe Colborne ont été mis au défi par Treliving, d’aider à poursuivre cette progression.

    Comme Giordano, Backlund a enregistré ses plus hauts totaux pour les buts (18), les passes (21) et les points (39), tandis que Colborne, 24 ans, ainsi que Monahan, se sont affirmés comme étant des joueurs réguliers dans la LNH dès leur saison recrue.

    « Ça fait partie du tout. Nous avons besoin de gens qui progressent et c'est le message que j'ai lancé aux jeunes, a déclaré Treliving. Joe Colborne est un jeune homme, mais il doit faire un pas en avant. Pour Brandon Bollig, il s'agit d'une occasion, tout comme pour Monahan et Backlund. »

    Cela convient parfaitement à Monahan.

    « Évidemment, c'était ma première saison l'année dernière et je ne savais pas à quoi m'attendre, mais c'était une bonne expérience d'apprentissage pour moi, a-t-il dit. De mon point de vue, je pense que j'ai beaucoup plus à offrir encore.

    « En tant qu'équipe, c’est aussi le cas. Cette année, avec certains des joueurs que nous avons ajoutés, je pense qu'ils seront d'une grande aide et nous nous dirigeons dans la bonne direction.

    « Je pense que l'année dernière, tous les jours nous avions quelque chose à construire. Cette année, nous serons encore meilleurs. Nous sommes un groupe de travailleurs et une équipe tissée très serrée. C'est un facteur énorme pour la réussite et quelque chose qui va vraiment nous aider dans l’avenir. »

     

    La LNH sur Facebook