Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Weiss est prêt à placer la dernière saison derrière lui

    mercredi 2014-08-20 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2014-15

    Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Weiss est prêt à placer la dernière saison derrière lui
    Après deux opérations, Stephen Weiss assure qu’il est parfaitement en santé

    Abordez le sujet de la saison dernière au cours d’une conversation téléphonique avec le centre des Red Wings de Detroit Stephen Weiss, et vous pourrez le sentir se crisper à l’autre bout du fil, au souvenir de la douleur qui minait son bas du corps et des multiples opérations qu’il a subies afin de, espère-t-il, corriger la situation.

    « J’essaie vraiment de ne pas penser du tout à la dernière saison, a confié Weiss à LNH.com. Je ne sais vraiment pas pourquoi c’est arrivé. J’essaie de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour m’assurer que cela ne se produise pas, et c’est très frustrant lorsque ça arrive. »

    Les Red Wings ont accordé à Weiss un contrat de cinq ans d’une valeur de 24,5 millions $ l’été dernier en croyant qu’ils venaient de trouver leur centre de deuxième trio, ce qui allait permettre à l’entraîneur Mike Babcock de jumeler Pavel Datsyuk et Henrik Zetterberg sur le premier trio.

    La saison de Weiss a cependant pris fin à la mi-décembre.

    Weiss a subi une opération pour une hernie sportive le 23 décembre. Il croyait pouvoir revenir au jeu après la pause olympique, mais il a subi un recul qui a mené à davantage de douleur, de visites chez le médecin et éventuellement à une autre opération le 21 avril afin de retirer des tissus cicatriciels.

    « Un morceau de tissu cicatriciel s’est détaché, a coincé le nerf, et chaque fois que je bougeais ma jambe, c’est comme si on me faisait un traitement de canal dans l’estomac et dans l’aine », a expliqué Weiss.

    Quatre mois après sa deuxième intervention, Weiss assure qu’il est en santé et qu’il travaille sur son coup de patin afin de récupérer son poste de deuxième centre. Si Weiss y parvient, ce sera comme si Detroit avait fait une belle acquisition sur le marché des joueurs autonomes.

    Weiss a présenté une moyenne de 53 points et 77 matchs joués par saison entre 2006 et 2012. Il a récolté quatre points en 26 matchs l’an dernier.

    « Je crois que nous avons finalement trouvé la cause exacte du problème, a souligné Weiss. Je suis de retour à la normale, je ne ressens plus de douleur, et je recommence tranquillement à redevenir explosif. C’est difficile d’être à la hauteur à ce niveau quand nous ne sommes pas à 100 pour cent. »

    Weiss a indiqué qu’il croit que la manière dont il s’était entraîné au cours de la saison morte avait été à l'origine de ses problèmes la saison dernière. Il a ajouté qu’il en avait trop fait, et que son corps en arrachait déjà au début de la campagne. Il n’en a pas parlé au début, car il souhaitait impressionner les entraîneurs et être à la hauteur de son contrat. Cela a seulement empiré les choses.

    « Parfois, lorsqu’ils arrivent dans une nouvelle équipe et qu’ils viennent de signer un nouveau contrat, les joueurs sont trop occupés à faire leurs preuves et à justifier ce contrat qu’ils ne veulent pas se trouver d’excuses, et ils ne veulent pas que quiconque croit qu’ils se défilent, a reconnu Babcock. Ce n’est pas se défiler, c’est se blesser, et lorsque vous êtes blessés, vous ne pouvez pas jouer dans cette ligue. Vous devez être soignés. Stephen ne s’est pas aidé, et il a au bout du compte souffert d’un recul. »

    Weiss a tenté de corriger cette situation cet été en étant plus prudent dans son entraînement.

    « J’ai patiné six ou sept semaines après la [deuxième] opération, a-t-il noté. Tout était correct, et j’ai chaussé les patins deux fois par semaine depuis la mi-juillet. J’en ai fait assez pour savoir que tout va bien. »

    Suffisamment bien pour lui permettre de redevenir le joueur qui amassait plus de 50 points et qui disputait plus de 70 matchs par saison en Floride?

    « Je suis confiant, a affirmé Weiss. Je sais que je peux pratiquer ce sport et que je peux être menaçant au sein d’une équipe à titre de deuxième centre avec ces deux joueurs [Datsyuk et Zetterberg] qui évoluent sur la première unité. Nous devrions être en mesure de causer des dommages si nous sommes en santé. »

    Suivez Dan Rosen sur Twitter : @drosennhl