Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Les Red Wings comptent sur leurs jeunes pour se qualifier à nouveau pour les séries

    mercredi 2014-08-20 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2014-15

    Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Les Red Wings comptent sur leurs jeunes pour se qualifier à nouveau pour les séries
    Les jeunes joueurs des Red Wings auront un rôle clé afin d’aider l’équipe à poursuivre sa séquence de présences consécutives en séries

    Les Red Wings de Detroit avaient l’habitude de se fier uniquement sur leurs vedettes, toutes des vétérans, afin de les guider aux séries éliminatoires, et de parfois y aller d’un long parcours. Ils évoluaient alors dans l’Association de l’Ouest. Ces deux énoncés appartiennent maintenant au passé.

    Un vent de changement a soufflé sur Hockeytown la saison dernière, alors que les Red Wings ont déménagé dans l’Association de l’Est, et que les Red Wings se sont qualifiés pour les séries éliminatoires pour une 23e saison consécutive en grande partie grâce à leur relève, que l’entraîneur Mike Babcock qualifie toujours de « jeunes ».

    L’équipe a cependant éprouvé des difficultés au cours du tournoi printanier, et Detroit a été rapidement éliminé en cinq matchs par les Bruins de Boston en première ronde de l’Association de l’Est. Toutefois, en ce qui concerne la progression de l’équipe, la manière dont les Red Wings se sont qualifiés pour les séries éliminatoires a été aussi importante que le résultat.

    Gustav Nyquist a marqué 28 buts, dont 12 en mars. Riley Sheahan, Tomas Tatar et Tomas Jurco ont formé un trio efficace lorsqu’ils ont été réunis. Luke Glendening a démontré de belles habiletés en tant que centre d’un trio défensif. Danny DeKeyser a prouvé qu’il pouvait évoluer au moins sur la deuxième paire de défenseurs.

    « L’année précédente, ils ont remporté la Coupe Calder, et l’an dernier, ils nous ont aidés à atteindre les séries éliminatoires, a rappelé Babcock à LNH.com. Une fois en séries, nous n’avons pas livré la marchandise… mais ces jeunes sont tous de très bons joueurs de hockey et ils s’amélioreront tous au cours de l’été. »

    Bien que les Red Wings comptent toujours sur plusieurs vétérans, dont les vedettes Henrik Zetterberg, Pavel Datsyuk et Niklas Kronwall, le sort de leur séquence de participations consécutives aux séries éliminatoires se trouve à nouveau autant dans les mains des « jeunes » que dans celles des joueurs qui ont permis à cette séquence de se poursuivre pendant des années.

    « Il y a deux ans, [Joakim] Andersson nous a aidés à atteindre les séries éliminatoires et nous a donné un bon coup de main au cours de celles-ci à titre de centre du troisième trio, mais l’an dernier il n’a pas obtenu autant de temps de glace vers la fin de la saison, a souligné Babcock. Ce genre de chose ne peut arriver à nos autres jeunes ou nous allons rater les séries éliminatoires. »

    Babcock ne cherche pas à placer toute la pression sur les épaules de Nyquist, Sheahan, Tatar, Jurco et compagnie avec ses propos, car les Red Wings vont quand même se fier énormément à leurs vétérans.

    Zetterberg, Datsyuk et Kronwall vont encore une fois porter des lettres sur leur chandail et être les leaders de l’équipe.

    Il est attendu que Johan Franzen, Darren Helm et Justin Abdelkader fassent leur part au chapitre de la production, de la possession de rondelle et d'autres aspects du jeu. Jonathan Ericsson et Kyle Quincey devront encore soutenir Kronwall et être des meneurs à la ligne bleue.

    RETOUR SUR LA SAISON MORTE



    Fiche en 2013-14 : 39-28-15, 93 points; 4e dans la section Atlantique, 8e dans l’Association de l’Est

    Séries éliminatoires 2014 : Défaite en cinq matchs contre les Bruins de Boston en première ronde

    Ajouts : C Andy Miele (contrat à deux volets), C Kevin Porter (contrat à deux volets)

    Soustractions : C David Legwand, AD Patrick Eaves, AD Mikael Samuelsson, C Cory Emmerton, AD Jordin Tootoo (rachat)

    Joueurs autonomes : D Danny DeKeyser (avec compensation), AD Daniel Alfredsson (sans compensation), AD Todd Bertuzzi (sans compensation)

    Candidats à une promotion : AD Anthony Mantha, D Xavier Ouellet, D Ryan Sproul, D Alexey Marchenko, D Mattias Backman, G Petr Mrazek

    Premiers choix au repêchage 2014 de la LNH : C Dylan Larkin (15e au total), C Dominic Turgeon (63e au total)

    Les Red Wings espèrent que Stephen Weiss sera en santé et qu’il pourra amasser au moins 50 points comme il le faisait avec les Panthers de la Floride. Detroit aimerait ramener Daniel Alfredsson s’il est en santé. Les Red Wings auront besoin de performances exceptionnelles de la part de Jimmy Howard, dont le rendement a été miné par les blessures et l’inconstance la saison dernière.

    « Vous pouvez écrire une liste de souhaits au cours de l’été, et une autre au cours du camp d’entraînement, mais au bout du compte, en tant qu’entraîneurs, nous nous débrouillons avec ce que nous avons sous la main, a noté Babcock. Si vous commencez à espérer et à souhaiter en avoir davantage, vous n’êtes pas réaliste. »

    La bonne nouvelle est que Zetterberg et Datsyuk, qui ont tous deux raté environ la moitié de la dernière campagne en raison de blessures, ne se sont pas sentis aussi bien depuis des années, selon Babcock.

    Weiss a indiqué qu’il était en santé et qu’il augmentait la cadence de son entraînement sur glace pour être prêt pour le camp d’entraînement qui s’amorcera le mois prochain. Il n’a pas joué depuis le 10 décembre la saison dernière en raison d’une opération pour une hernie sportive, et d’un recul dans sa récupération qui a mené à une autre intervention.

    Detroit n’a pas connu beaucoup de succès sur le marché des joueurs autonomes cet été, mais cela ne posera pas de problème si Zetterberg, Datsyuk et Weiss peuvent demeurer en santé et être de l’alignement.

    « Si vous travaillez fort, et que vous êtes prêts à faire face à l'adversité, les choses se déroulent habituellement bien », a philosophé Babcock.

    Les Red Wings seront encore meilleurs si Alfredsson parvient à régler ses problèmes de dos et qu’il peut jouer. Il a terminé la dernière saison à égalité avec Kronwall au sommet des pointeurs de l’équipe avec 49 points, mais l’attaquant de 41 ans a souffert de problèmes de dos qui ont ruiné la fin de sa campagne.

    Alfredsson soumet présentement son dos à des tests. S’il croit qu’il peut jouer, et que Babcock et le directeur général Ken Holland se font assurer par les médecins de l’équipe que son dos est en bon état, Alfredsson recevra un nouveau contrat.

    De plus, Babcock se montre optimiste et croit que Howard, Ericsson et Helm vont rebondir cette saison. Il croit aussi qu’Abdelkader s’améliore encore à l’âge de 27 ans.

    « Il s’agit là de jeunes joueurs qui vont dans la bonne direction », a affirmé Babcock.

    Les Red Wings ont cependant besoin que « les jeunes » progressent rapidement s’ils veulent à nouveau participer aux séries éliminatoires. Babcock sait que s’il les qualifie encore de jeunes à la fin de la saison, Detroit se trouvera en difficulté.

    « Nous avions l’habitude de dire au camp d’entraînement, et je le mentionnais chaque année, "En cas d’égalité, l’avantage ira au vétéran", a évoqué Babcock. Peut-être que l’avantage va toujours au vétéran, mais nous avons montré, entre autres l’an dernier, qu’il était possible de voler le poste de ces joueurs, et que les meilleurs joueurs allaient jouer. »

    Si certains des meilleurs joueurs des Red Wings se trouvent au début ou au milieu de la vingtaine, ils auront une bonne chance de participer aux séries éliminatoires pour une 24e saison consécutive.

    Suivez Dan Rosen sur Twitter : @drosennhl