Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Chris Stewart espère pouvoir afficher une meilleure constance à sa dernière année de contrat

    samedi 2014-08-16 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2014-15

    Par Jon Lane - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Chris Stewart espère pouvoir afficher une meilleure constance à sa dernière année de contrat
    Chris Stewart espère pouvoir afficher une meilleure constance à sa dernière année de contrat

    Chris Stewart ne se préoccupe pas des prophéties qui prédisent que les Sabres de Buffalo vont probablement avoir de bonnes chances de repêcher l’un des espoirs de premier plan Connor McDavid ou Jack Eichel au premier rang au total du repêchage 2015 de la LNH. Il ose même dire que les séries éliminatoires représentent un « objectif réaliste » pour l’équipe qui a terminé la saison 2013-14 au dernier rang du classement général, ce qui montre qu’il a surmonté ce qui a été une saison décevante, autant pour l’équipe que pour l’attaquant de 26 ans.

    Après avoir inscrit 15 buts et 26 points en 58 matchs, ses plus bas totaux depuis sa saison recrue en 2008-09, Stewart approche la prochaine saison avec confiance. Les grands changements apportés par Buffalo pourraient permettre à Stewart, qui a été acquis dans la transaction qui a fait passer le gardien Ryan Miller aux Blues de St. Louis en février, de bien rebondir cette saison.

    « J’ai assurément quelque chose à prouver », a indiqué Stewart, qui a subi une blessure à la cheville droite qui l’a limité à cinq parties dans l’uniforme des Sabres. « Je n’étais pas satisfait de ma saison l’an dernier moi non plus. J’ai le sentiment que je dois prouver beaucoup de choses, et il faut maintenant que je saute sur la glace et que je le fasse. Je vais me présenter et être constant. Je crois que c’est un reproche qui m’a déjà été fait. J’ai été en mesure de connaître de bonnes séquences avant de tomber en panne, mais l’entraîneur Ted Nolan semble croire en moi. Je pense que ce sera difficile pour moi de ne pas connaître ma meilleure saison en carrière jusqu’ici.

    « Je n’avais jamais terminé une saison sur la liste des blessés auparavant, alors ce fut une longue saison morte pour moi. Je suis certainement prêt à jouer au hockey. »

    Stewart, qui deviendra joueur autonome sans compensation au terme de la campagne, a déjà connu deux saisons de 28 buts, et Nolan compte sur lui pour qu’il retrouve sa touche de marqueur. L’entraîneur des Sabres pense qu’il n’est pas impossible qu’il atteigne ou surpasse le plateau des 30 buts au sein d’une équipe qui a un besoin criant d’offensive.

    « Je crois qu’il va faire une énorme différence, a confié Nolan. Je suis le genre d’entraîneur parfait pour le genre de joueur qu’est Chris Stewart, et j’aime employer ce type de joueur. Il est imposant, il est agressif, il joue avec une certaine passion, il possède un très bon sens du hockey, il est doté d’un bon gabarit et il est robuste. De plus, il s’agit de sa dernière année de contrat. Je suis convaincu qu’il va retrouver la forme. S’il s’améliore, l’équipe s’améliore. »

    Les choses ne peuvent que s’améliorer à Buffalo après une saison où les Sabres ont affiché le plus bas total de victoires de la ligue avec 21 et de points avec 52, en plus d’établir un record d’équipe peu enviable avec 157 buts marqués. Pour que l’équipe progresse, Stewart doit être en santé et être un élément important d’une équipe qui a ajouté l’attaquant Brian Gionta et les défenseurs Josh Gorges, Andrej Meszaros et Andre Benoit, en plus d’avoir ramené les attaquants Matt Moulson, Cody McCormick, Marcus Foligno et Tyler Ennis.

    Au cours de son bref séjour avec les Sabres, Stewart a développé une belle chimie avec Foligno et Cody Hodgson. Si Stewart est plus productif, cela pourrait aider ses compagnons de trio à élever leur niveau de jeu, ce qui pourrait avoir un effet d’entraînement sur le reste de la formation.

    « Je crois que moi et [Foligno] sur les ailes sommes des joueurs qui pratiquent un jeu nord-sud, et qui apportent de la robustesse chaque soir, a analysé Stewart. Et Hodgson, lorsqu’il s’empare de la rondelle, est excessivement doué. Son sens du hockey est comparable à certains des meilleurs joueurs de la ligue. Si nous nous retrouvons sur le même trio, je serais très heureux d’évoluer avec ces deux joueurs. »

    Suivez Jon Lane sur Twitter : @JonLaneNHL