Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Les Blues heureux que Lehtera s’amène enfin dans la LNH

    jeudi 2014-08-14 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2014-15

    Par Louie Korac - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Blues heureux que Lehtera s’amène enfin dans la LNH
    Les Blues heureux que Lehtera s’amène enfin dans la LNH

    Quand les Blues de St. Louis ont sélectionné Jori Lehtera avec leur choix de troisième ronde en 2008, un élément inconnu suivait le joueur de centre finlandais, un élément qui n’avait rien à voir avec ses habiletés sur la patinoire.

    La question imminente était : Les Blues convaincront-ils Lehtera d’aller en Amérique du Nord?

    Lehtera, âgé de 26 ans, a fait des pas impressionnants au niveau international tout en évoluant pour le Lokomotiv de Yaroslavl et le Sibir Novosibirsk dans la KHL. En fin de compte, il s’est avéré être la signature de joueur autonome que personne à St. Louis n’a vue venir.

    Quand le directeur général des Blues Doug Armstrong a tenté sans succès d’amener Lehtera dans la LNH avant la saison 2013-14, cela a été perçu comme possiblement le dernier essai afin de le faire venir à St. Louis.

    Qui aurait cru qu’une simple conversation aux Jeux olympiques de Sotchi 2014 allait changer la donne?

    « J’ai eu une bonne discussion avec lui, bien honnêtement, aux Jeux olympiques dans la salle à manger », a déclaré Armstrong à propos de Lehtera, qui a signé un contrat de deux ans et 5,5 millions $ le 1er juillet. « Je lui ai dit que nous étions déçus de ne pas avoir réussi à en venir à une entente, et il a dit qu’il sentait qu’il avait commis une erreur, ce qui était la première étape pour qu’on puisse lui dire : ‘Si tu réussis à rectifier cette erreur, si tu réussis à te défaire de ton contrat, on adorerait t’avoir parmi nous’. […] C’était notre dernière et seule occasion pour discuter avec lui sans avoir de compétition extérieure. Jusque là, on avait dû faire avec la compétition de la KHL, et la KHL gagnait sur toute la ligne jusqu’à cette année.

    « Il y a très peu de doute quant au fait qu’il soit prêt à s’amener et contribuer dans la LNH. Il travaille là-dessus depuis longtemps, dès le moment où il a dit qu’il se sortirait de son contrat, mais on a tenté de demeurer discret pour ne pas créer de faux espoirs. Il devait d’abord travailler de son côté pour se défaire de son contrat avant qu’on puisse faire quoi que ce soit. »

    Selon des sources, Lehtera aurait payé de sa propre poche pour annuler son contrat avec la KHL. C’est dire à quel point il voulait rectifier ce qu’il avait qualifié d’erreur de jugement. Et Lehtera comble un besoin des Blues, qui étaient à la recherche de fabricants de jeux à l’attaque pour évoluer sur le deuxième trio, lui qui jouera probablement entre Vladimir Tarasenko – son coéquipier avec le Sibir Novosibirsk – et Jaden Schwartz.

    « C’est clair que [Lehtera] est un autre gros attaquant qui pourrait vraiment nous aider, a évoqué le défenseur des Blues Kevin Shattenkirk. Il a beaucoup de vitesse et de bonnes habiletés. »

    Lehtera a inscrit 55 buts et récolté 100 aides en quatre saisons dans la KHL, incluant 12 buts et 44 points en 48 rencontres en 2013-14. Il a marqué un but et ajouté quatre mentions d’aide pour l’équipe finlandaise médaillée de bronze à Sotchi, avant d’inscrire trois filets et d’amasser neuf aides en 10 matchs au Championnat du monde.

    « J’ai discuté avec deux des entraîneurs lors des Jeux olympiques pour leur demander comment était [Lehtera] et ce genre de choses », a indiqué l’entraîneur des Blues Ken Hitchcock, un adjoint pour le Canada à Sotchi. « Ils l’ont vraiment aimé. Tout le monde parlait constamment de son sens du hockey. »

    Hitchcock en a vu suffisamment pour savoir que Lehtera aura un impact.

    « Je ne sais pas où on va le placer, a dit Hitchcock. Tout ce que je sais, c’est que ça va fonctionner. Pour moi, je ne sais pas dans quelle position il serait mieux de le placer, mais avec ce genre de courage et ce sens du hockey, je sais qu’il va trouver une place pour y jouer. »