Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Les Blues procèdent à une métamorphose, à la recherche de succès en séries

    jeudi 2014-08-14 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2014-15

    Par Louie Korac - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Blues procèdent à une métamorphose, à la recherche de succès en séries
    Les Blues procèdent à une métamorphose, à la recherche de succès en séries

    LNH.com poursuit son aperçu de la saison 2014-15, et analysera en profondeur les 30 équipes de la ligue tout au long du mois d’août.

    Parler du comment et du pourquoi de leur élimination en séries éliminatoires 2013 était déjà assez difficile pour les Blues de St. Louis. Malheureusement pour eux, ils devront se pencher sur les mêmes questions après leur élimination un an plus tard.

    C’est de ce genre de choses dont les Blues doivent traiter depuis leur défaite en première ronde face aux Blackhawks de Chicago en avril. Leur élimination en six matchs contre les Blackhawks a suivi le même scénario qu’en 2013, alors que les Blues avaient perdu aux mains des Kings de Los Angeles en six rencontres après avoir pris les devants 2-0 dans la série.

    Au milieu de ce qui semblait être une myriade de problèmes, un obstacle a toujours eu l’air d’être le talon d’Achille de l’équipe; son incapacité à marquer le but qui fait la différence.

    Les Blues, qui ont terminé avec une fiche de 52-23-7 (111 points, deuxième rang dans la section Centrale), étaient inébranlables en saison régulière. On les voyait comme de potentiels remplaçants pour les Blackhawks et les Kings en tant que meilleure équipe dans l’Ouest. Mais les Kings (deux fois) et les Blackhawks ont mis les Blues K.-O. et leur ont montré qu’ils n’avaient pas encore leur place dans l'élite de la ligue.

    Les Blues ont même approché la date limite des transactions avec une mentalité « tout ou rien » en faisant l’acquisition du gardien Ryan Miller des Sabres de Buffalo. Il n’a pas fait la différence.

    « On fait certaines choses de la bonne façon, mais nous n’en faisons pas assez pour gagner en avril, mai et juin », a déclaré le directeur général des Blues, Doug Armstrong. « Honnêtement, je dois arrêter de me soucier du mois de mai. On doit commencer par passer le mois d’avril d’abord, et en ce moment on n’y arrive pas. Ma responsabilité est de voir si on est capable d’atteindre le prochain niveau avec ce groupe ou s’il faut qu’on apporte les changements nécessaires pour y parvenir. »

    Avec tant de chances ratées, des changements semblaient inévitables. Armstrong a comblé quelques besoins criants, a tourné la page, remodelé sa formation et l’a placée dans ce qu’il croit être une meilleure position pour faire du chemin en séries.

    Les Blues ont réussi à s’entendre avec le joueur autonome le plus convoité, le joueur de centre Paul Stastny, un fabricant de jeux qui remplira immédiatement le rôle de centre no 1. Ils ont également offert des contrats à Jori Lehtera, choix de troisième ronde en 2008, Joakim Lindstrom et Peter Mueller, qui rejoignent au centre David Backes, Patrik Berglund, Steve Ott et Maxim Lapierre. Vladimir Sobotka a quant à lui choisi de poursuivre sa carrière dans la KHL.

    Le changement majeur à la ligne bleue a été l’échange de Roman Polak aux Maple Leafs de Toronto en retour de Carl Gunnarsson, une transaction faite pour donner plus de temps de glace à Ian Cole. Chris Butler et Nate Prosser ont quant à eux obtenu des contrats pour des questions de profondeur.

    RETOUR SUR LA SAISON MORTE



    Fiche en 2013-14 : 52-23-7, 111 points; 2e dans la section Centrale, 3e dans l'Association de l’Ouest

    Séries éliminatoires 2014 : Éliminés en six matchs face aux Blackhawks de Chicago en première ronde

    Ajouts : C Paul Stastny, C Jori Lehtera, C Joakim Lindstrom, D Carl Gunnarsson, D Chris Butler, D Nate Prosser, C Peter Mueller, AG John McCarthy, C Philip McRae, AD Benn Ferriero, C Jeremy Welsh

    Soustractions : G Ryan Miller, D Roman Polak, AG Vladimir Sobotka, AG Brenden Morrow, C Derek Roy, AD Adam Cracknell

    Joueurs autonomes : AG Jaden Schwartz (avec compensation), D Carlo Colaiacovo (sans compensation)

    Candidats à une promotion : G Jake Allen, AG Dmitrij Jaskin, AD Ty Rattie

    Premiers choix au repêchage 2014 de la LNH : C Robert Fabbri (21e au total), C Ivan Barbashev (33e au total), C Maxim Letunov (52e au total)

    « Nous possédons plus de profondeur maintenant et c’est ce qu’il fallait », a évoqué l’entraîneur des Blues, Ken Hitchcock, lorsque interrogé quant à sa formation. « Nous n’avons d’autre choix que de garder le rythme dans l’Ouest. Il y a d’autres équipes qui se sont grandement améliorées aussi. Chicago s’est amélioré, L.A. s’est amélioré parce qu’ils ont de jeunes joueurs qui vont obtenir des postes à temps plein. Anaheim s’est amélioré, Dallas s’est amélioré, Nashville s’est amélioré, le Colorado est une très bonne équipe. Il faut maintenir le rythme.

    « On a fait de bonnes choses pour s’aider, mais nous ne sommes pas les seuls. Ce n’était que pour s’assurer de garder le cap parce que nous savons à quel point les équipes sont fortes dans l’Ouest en ce moment. »

    Les entraîneurs adjoints Gary Agnew et Corey Hirsch ont été remplacés par l’ancien entraîneur des Hurricanes de la Caroline, Kirk Muller, et par Jim Corsi, qui a passé les 16 dernières campagnes avec les Sabres de Buffalo comme entraîneur des gardiens.

    Le plus gros point d’interrogation de l’équipe à l’aube de la saison 2014-15 se trouve devant le filet.

    Les Blues ont permis à Miller de quitter comme joueur autonome sans compensation et ont opté pour garder Brian Elliott. Le gardien de 29 ans, qui a signé une prolongation de contrat de trois ans et 7,5 millions $, devrait faire équipe avec Jake Allen, qui a présenté une fiche de 9-4-0 avec une moyenne de buts alloués de 2,46 et un pourcentage d’arrêts de ,905 avec les Blues en 2012-13, avant de passer la dernière saison avec les Wolves de Chicago dans la Ligue américaine de hockey.

    « Je vois ça comme une occasion méritée pour Brian », a dit Hitchcock à propos d’Elliott, qui a conservé un dossier de 55-24-7 avec une moyenne de 1,86 et un pourcentage d'arrêts de ,932 en trois saisons avec les Blues. « Il a fait ce qu'il fallait, il a mérité sa place.

    « Avec Jake, on doit simplement continuer à bâtir sur les choses qu’il a bien faites dans la Ligue américaine. […] Il a fait du très bon boulot pour nous montrer qu’il était prêt à jouer dans la Ligue nationale de hockey. Je pense qu’on se trouve dans une bonne situation. »