Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Teuvo Teravainen est le meilleur espoir des Blackhawks

    mercredi 2014-08-13 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2014-15

    Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Teuvo Teravainen est le meilleur espoir des Blackhawks
    Teuvo Teravainen est le meilleur espoir des Blackhawks

    Les Blackhawks de Chicago ont relevé la barre quant à ce qu’une organisation doit faire pour se reconstruire par l’entremise du repêchage.

    Les Blackhawks ont remporté leur deuxième Coupe Stanley en quatre ans en juin 2013 grâce à 11 joueurs formés dans leur organisation au sein de leur alignement régulier. Cette liste comprend les défenseurs Duncan Keith (repêché en 2002), Brent Seabrook (2003) et Niklas Hjalmarsson (2005) ainsi que le gardien de but Corey Crawford (2003). Les attaquants Dave Bolland (2004), Bryan Bickell (2004), Ben Smith (2008), Marcus Kruger (2009), Brandon Saad (2011) et Andrew Shaw (2011) ont, quant à eux, suivi les pas du capitaine Jonathan Toews (2006) et du joueur étoile Patrick Kane (2007).

    « Tout le monde est un espoir à un moment ou à un autre et ils connaissent tous leur part d’épreuves », a raconté le directeur général des Blackhawks Stan Bowman au Chicago Sun-Times. « Ils doivent progresser et ça prend du temps. Nous sommes chanceux, car nous n’avons pas besoin de placer des joueurs dans des situations auxquelles ils ne sont pas préparés. Mais chaque année, on a un ou deux jeunes joueurs qui percent l’alignement. »

    La patience a toujours été la clé quand vient le temps de décider si un espoir est prêt à faire le saut dans la LNH. Ce n’est pas une science exacte, mais la production et la confiance font partie des facteurs à évaluer. Chicago commencera son camp d’entraînement en septembre avec quelques jeunes joueurs qui tenteront justement de faire valoir ces qualités dans le but de gagner un poste avec l’équipe.

    « Au repêchage, nous ciblons des joueurs qui correspondent aux critères que nous recherchons », a expliqué Mark Kelley, le directeur du dépistage amateur des Blackhawks, à LNH.com. « Pendant nos réunions, on parle d’une seule voix. Que ce soit Stan ou moi, c’est toujours le même message. L’élément clé, c’est que nous sommes très patients. Nos joueurs se développent à notre façon, mais on leur permet de le faire à leur rythme. Les joueurs ont parfois de la difficulté à savoir quel est leur rythme et c’est justement là qu’intervient notre équipe du développement pour les guider en cours de route. »

    Voici un aperçu des 10 meilleurs espoirs des Blackhawks selon LNH.com :

    1. Teuvo Teravainen, C

    Comment a-t-il été acquis : 1re ronde (18e au total), repêchage 2012

    Saison dernière : 49 matchs, 9-35-44, Jokerit, Liiga; 5 matchs, 2-0-2, Rockford, LAH; 3 matchs, 0-0-0, Chicago, LNH

    Résumé : L’arrivée de Brad Richards le 1er juillet n’a pas seulement permis à l’équipe de se doter d’un centre expérimenté pour son deuxième trio, elle facilitera aussi l’intégration du surdoué Teravainen (5 pieds 11 pouces, 176 livres) dans l’alignement. Une grande partie de la planète hockey a eu un aperçu du talent de cet espoir de 19 ans au Championnat mondial junior 2014 de l’IIHF. Le capitaine de la formation finlandaise a alors inscrit deux buts et 13 assistances en sept parties pour aider son pays à remporter la médaille d’or. L’organisation devra déterminer à quel point Teravainen s’est amélioré depuis la saison dernière et s’il est prêt à disputer une campagne complète de 82 matchs.

    « Aux Mondiaux Juniors, Teuvo s’est démarqué par sa capacité de faire des jeux au moment opportun, a déclaré Kelley. Teuvo est un meneur silencieux. Il a pris les rênes de cette équipe et il a entraîné ses coéquipiers avec lui. Il a aussi démontré qu’il pouvait bien gérer la pression. Il semble si à l’aise avec la rondelle. »

    Arrivée prévue dans la LNH : 2014-15

    2. Adam Clendening, D

    Comment a-t-il été acquis : 2e ronde (36e au total), repêchage 2011

    Saison dernière : 74 matchs, 12-47-59, Rockford, LAH

    Résumé : Après avoir passé deux saisons fructueuses à l’Université de Boston, où il a amassé 9 buts et 59 points en 77 rencontres, Clendening (6 pieds, 194 livres) s’est avéré être tout aussi efficace avec les IceHogs de Rockford dans la Ligue américaine de hockey. Cet arrière à caractère offensif est très créatif et il excelle en supériorité numérique. En deux saisons chez les professionnels, il a accumulé 21 buts et 105 points en 147 matchs dans la LAH. Il n’y a aucun doute que ce défenseur de 21 ans, originaire de Niagara Falls dans l’État de New York, luttera pour un poste à la ligne bleue au camp d’entraînement en septembre.

    « Il est droitier. C’est un peu comme trouver un releveur gaucher au baseball; les défenseurs droitiers se font rares, a expliqué Kelley. Il est très à l’aise avec le disque. Il peut agir comme le quart-arrière en avantage numérique et il peut faire de bonnes relances avec ses passes. On adore les défenseurs qui peuvent faire des passes précises en sortie de zone et Adam est un de ceux-là. »

    Arrivée prévue dans la LNH : 2014-15

    3. Mark McNeill, AD

    Comment a-t-il été acquis : 1re ronde (18e au total), repêchage 2011

    Saison dernière : 76 matchs, 18-19-37, Rockford, LAH

    Résumé : La transition de McNeill (21 ans) de la position de centre à l’aile droite a semblé facile à sa première année chez les professionnels à Rockford. Il est prêt à bloquer des tirs et à jouer en désavantage numérique. Il est prêt à tout pour gagner et pour devenir un joueur complet. Ce genre d’attitude a attiré l’attention des dépisteurs et des entraîneurs. Ses patrons aimeraient qu’il utilise un peu plus son gabarit de 6 pieds 2 pouces et 218 livres en attaquant davantage le filet. Il évoluait sur les deux premiers trios de Rockford la saison dernière et il jouera vraisemblablement un rôle similaire cette année.

    « Je crois qu’il a commencé à s’épanouir au cours de la dernière campagne, a ajouté Kelley. Je pense que Mark sait ce qu’il doit faire pour se tailler une place à Chicago. Il doit seulement réaliser qu’il est fort et qu’il a un bon gabarit. »

    Arrivée prévue dans la LNH : 2015-16

    4. Stephen Johns, D

    Comment a-t-il été acquis : 2e ronde (60e au total), repêchage 2010

    Saison dernière : 40 matchs, 8-12-20, Université Notre Dame, Hockey East; 8 matchs, 1-4-5, Rockford, LAH

    Résumé : Johns (22 ans) a eu un aperçu de la vie de hockeyeur professionnel après avoir terminé sa dernière campagne avec le Fighting Irish. Avec son physique de 6 pieds 3 pouces et 215 livres et son style de jeu agressif, il constitue probablement l’espoir le plus robuste de toute l’organisation. Il a récolté 15 buts, 57 points et 300 minutes de punition en 162 parties à Notre Dame. Il a resserré son jeu en 2013-14 et il est devenu un leader. En tant qu’adjoint au capitaine, il a établi des marques personnelles pour les buts et les points.

    « Il se démarque par son gabarit, son coup de patin, son caractère et sa compétitivité, a affirmé Kelley. Ce n’est pas une surprise de voir qu’il a été l’un des adjoints du capitaine à Notre Dame. On a beaucoup aimé ce qu’on a vu de lui à Rockford et je crois qu’il pourra s’établir comme défenseur droitier. Il devrait devenir un de nos quatre meilleurs arrières éventuellement. »

    Arrivée prévue dans la LNH : 2015-16

    5. Kevin Hayes, AD

    Comment a-t-il été acquis : 1re ronde (24e au total), repêchage 2010

    Saison dernière : 40 matchs, 27-38-65, Boston College, Hockey East

    Résumé : Chicago a jusqu’à vendredi (15 août) pour faire signer un contrat à Hayes, qui a été finaliste au trophée Hobey-Baker à sa dernière saison universitaire l’an passé. L’ailier de 22 ans a terminé au deuxième rang national avec 65 points et il a pris le cinquième rang avec 27 buts. Il formait un trio avec les espoirs des Flames de Calgary Bill Arnold et Johnny Gaudreau, qui a mis la main sur le trophée Hobey-Baker remis au joueur universitaire le plus utile à son équipe. Hayes peut jouer au centre ou à l’aile. Il possède un bon gabarit (6 pieds 3 pouces, 205 livres) et il préconise un style très rapide. Il a récolté 44 buts, 132 points et un différentiel de plus 37 en 142 parties avec les Eagles. Si les Blackhawks ne parviennent pas à s’entendre avec Hayes ou à échanger ses droits, ils recevront un choix compensatoire de deuxième ronde au repêchage de 2015.

    « Il n’a toujours pas signé de contrat, mais notre position demeure la même : on estime grandement Kevin, a révélé Kelley. On l’estimait tout autant après sa blessure à sa troisième année d’université [alors qu’il a subi une chirurgie au quadriceps qui a mis fin à sa saison]. On a été patients avec lui et il a travaillé fort pour revenir au jeu et avoir une bonne dernière année. Kevin cadre bien dans notre philosophie. »

    Arrivée prévue dans la LNH : 2015-16

    6. Joakim Nordstrom, C

    Comment a-t-il été acquis : 3e ronde ( 90e au total), repêchage 2010

    Saison dernière : 58 matchs, 17-16-33, Rockford, LAH; 16 matchs, 1-2-3, Chicago, LNH

    Résumé : Nordstrom (6 pieds 2 pouces, 192 livres), qui deviendra joueur autonome avec compensation à la fin de la saison 2014-15, a été un ajout-surprise à la formation des Blackhawks à la fin du dernier camp d’entraînement. Il a même disputé sept rencontres pendant les séries éliminatoires. Le personnel d’entraîneur a aimé son jeu défensif; il a été sur la glace pour 144 lancers des siens contre 142 de l’adversaire à forces égales. Ce Suédois de 22 ans a aussi connu une séquence de neuf matchs avec au moins un point avec les IceHogs du 20 décembre au 8 janvier (4 buts et 12 points pendant cette série). Il peut jouer à l’aile et au centre et il excelle en infériorité numérique.

    « L’an passé, il a prouvé qu’il était très près d’obtenir un poste régulier avec nous, a affirmé Kelley. Il est acharné, enthousiaste et très rapide. Et il est assez intelligent pour bien utiliser sa vitesse. Parfois, un joueur va trop vite et il n’arrive pas à coordonner ses pieds avec sa tête, Joakim peut combiner les deux et il peut remplir plusieurs rôles différents au sein de notre formation. »

    Arrivée prévue dans la LNH : 2014-15

    7. Phillip Danault, C

    Comment a-t-il été acquis : 1re ronde (26e au total), repêchage 2011

    Saison dernière : 72 matchs, 6-20-26, Rockford, LAH

    Résumé : Danault (6 pieds, 190 livres) a terminé sa première saison complète à Rockford et il s’est établi en tant que centre du troisième trio et en infériorité numérique. Les entraîneurs ont apprécié son attention au détail et sa fiabilité dans les deux sens de la patinoire. Il peut s’adapter à tous les styles de jeu, ce qui est fait un élément très polyvalent. Le personnel d’entraîneurs aimerait que ce joueur de 21 ans prenne comme modèle le centre de quatrième trio des Blackhawks Marcus Kruger, qui excelle en désavantage numérique.

    « Les entraîneurs sont attirés par les joueurs comme Phillip parce qu’il est intelligent, compétitif et il fait tout ce qu’il faut pour faire gagner son équipe, a confié Kelley. Il n’est pas très spectaculaire, mais son jeu est très bien rodé. Il peut évoluer sur le troisième ou le quatrième trio, mais il est assez doué et intelligent pour être jumelé à des joueurs plus offensifs aussi. »

    Arrivée prévue dans la LNH : 2016-17

    8. Ryan Hartman, AD

    Comment a-t-il été acquis : 1re ronde (30e au total), repêchage 2013

    Saison dernière : 52 matchs, 25-28-53, Plymouth, OHL; 9 matchs, 3-4-7, Rockford, LAH

    Résumé : Hartman (5 pieds 11 pouces, 190 livres) s’est consacré au conditionnement physique cet été avec l’intention d’augmenter sa masse musculaire et de devenir plus fort. C’est exactement ce qu’il doit faire s’il veut se tailler une place à l’aile au sein d’une formation qui possède beaucoup de profondeur à cette position. Cet espoir de 19 ans se distingue par le fait qu’il peut évoluer aux trois positions à l’avant, même s’il a surtout joué au centre avec les Whalers de Plymouth lors des deux dernières saisons.

    C’est un joueur agressif capable de donner de solides coups d’épaule et de prendre la défense de ses coéquipiers au besoin. Il a représenté les États-Unis au Championnat mondial junior en 2013 (médaille d’or) et en 2014 (cinquième position).

    « Ryan est sur la bonne voie. Il continue de travailler fort et on le remarque toujours, que ce soit sur la feuille de pointage ou simplement par sa ténacité sur la glace, a déclaré Kelley. C’est un joueur de caractère et il se donne à fond dans tout ce qu’il fait. »

    Arrivée prévue dans la LNH : 2016-17

    9. Nick Schmaltz, C

    Comment a-t-il été acquis : 1re ronde (20e au total), repêchage 2014

    Saison dernière : 57 matchs, 18-45-63, Green Bay/Programme de développement de l’équipe nationale des États-Unis, USHL

    Résumé : Schmaltz (6 pieds, 172 livres) a mené les Gamblers de la United States Hockey League au chapitre des points et des assistances et il a pris le troisième rang ex aequo pour les buts. Il a d’ailleurs compté 11 fois en avantage numérique. Schmaltz (18 ans) poursuivra sa carrière avec l’Université du Dakota du Nord, où il rejoindra son frère Jordan Schmaltz (repêché par les Blues de St. Louis au 25e rang en 2012) en septembre. Nick Schmaltz a inscrit 37 buts et 119 points en 130 parties en trois saisons dans la USHL. Il a gagné la médaille d’argent pour les États-Unis au tournoi Ivan-Hlinka pour les moins de 18 ans en 2013. Il avait alors compté cinq buts et huit points en cinq rencontres. Il a aussi mené les Américains à la médaille d’or au Défi mondial junior A de 2013. Il avait dominé le tournoi avec 12 points (quatre buts) en quatre parties et il a été nommé le joueur le plus utile de la compétition.

    « Ce qui retient l’attention chez Nick, c’est son habileté, la rapidité de ses mains et sa capacité de faire des passes et de compter, a ajouté Kelley. On le considère comme un joueur de centre même si je sais qu’il a déjà joué à l’aile et qu’il pourrait poursuivre dans cette veine à l’université. Il s’est démarqué grâce à son talent au camp de développement. Nick profitera beaucoup de son passage au Dakota du Nord; comme Jonathan Toews l’a fait avant lui. »

    Arrivée prévue dans la LNH : 2017-18

    10. Klas Dahlbeck, D

    Comment a-t-il été acquis : 3e ronde (79e au total), repêchage 2011

    Saison dernière : 75 matchs, 10-25-35, Rockford, LAH

    Résumé : Dahlbeck (6 pieds 2 pouces, 194 livres) a beaucoup impressionné pendant ses deux saisons dans la LAH et il semble avoir un bel avenir avec l'organisation. Il est le meilleur de l’histoire des IceHogs avec un différentiel de plus 32 en 145 parties. Selon Kelley, ce Suédois de 23 ans pourrait se battre pour un poste dans la LNH au camp d’entraînement de cette année.

    « On croit qu’il est capable de jouer [dans la LNH] dès maintenant comme réserviste, a avancé Kelley. Il est fiable et efficace. Il est un excellent exemple d’arrière à caractère défensif, car il est capable de neutraliser un adversaire. Il demeure tout de même confortable avec la rondelle. Il fait de bonnes passes et il est capable d’appuyer l’attaque. »

    Arrivée prévue dans la LNH : 2015-16

     

    La LNH sur Facebook