Le plafond salarial et la profondeur au centre sont les plus grandes interrogations des Blackhawks

    mercredi 2014-08-13 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2014-15

    Par Brian Hedger - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Le plafond salarial et la profondeur au centre sont les plus grandes interrogations des Blackhawks
    Le plafond salarial et la profondeur au centre sont les plus grandes interrogations des Blackhawks

    CHICAGO – Ils sont passés à un but de participer à la finale de la Coupe Stanley pour une deuxième année consécutive, mais les objectifs des Blackhawks de Chicago demeurent inchangés.

    Ils veulent toujours mettre la main sur le titre et ils ont pris les mesures nécessaires pendant la saison morte pour y parvenir à court et à long termes. Ils ont embauché le joueur autonome Brad Richards, un centre de 34 ans, pour les aider cette saison. Puis, ils ont consenti des prolongations de contrat identiques à Jonathan Toews et à Patrick Kane, les joueurs clés de leur franchise.

    « Quand on a déjà soulevé la Coupe Stanley et qu’on voit quelqu’un d’autre le faire, ça nous motive », a déclaré l’ailier gauche Patrick Sharp. « C’est difficile de la gagner deux fois de suite, ç’a été prouvé au fil des années. Mes coéquipiers et moi, nous avons tous hâte de commencer le camp d’entraînement pour tenter de gagner à nouveau ce titre. »

    Pour atteindre leur objectif, ils devront répondre aux cinq questions suivantes :

    1. Qui ne fera pas partie de cette équation quand la prochaine saison se mettra en branle? – Le contrat de Richards est assez léger avec une valeur de deux millions de dollars pour une saison, mais il place les Blackhawks dans une situation financière difficile. Selon CapGeek.com, ils dépassent le plafond salarial de 69 millions $ de 2,2 millions $ avec leur alignement complet sous contrat.

    Cela signifie que quelqu’un sera échangé avec le match d’ouverture du 9 octobre contre les Stars de Dallas, sauf s’il devait y avoir un joueur qui se blesse. Le directeur général Stan Bowman pourrait alors passer sous le plafond salarial en le plaçant sur la liste des blessés.

    Les joueurs qui seraient les plus susceptibles de changer d’adresse sont Sharp et le défenseur Johnny Oduya. Le contrat de Sharp, dont l’agent affirme que Bowman lui aurait dit qu’il ne serait pas échangé, compte pour 5,9 millions $ sur la masse salariale de l’équipe au cours des trois prochaines saisons. Oduya, qui deviendra agent libre sans compensation le 1er juillet 2015, empochera 3,3 millions $ cette année.

    Toutefois, Chicago pourrait avoir de la difficulté à combler le départ de l’un ou l’autre de ces joueurs.

    Parmi les autres noms mentionnés, notons le défenseur de 35 ans Michal Rozsival (2,2 millions $), l’attaquant de 28 ans Kris Versteeg (2,2 millions $) et l’ailier gauche de 28 ans Bryan Bickell (4 millions $).

    2. Est-ce que Richards procure suffisamment de profondeur au centre pour concurrencer les Kings de Los Angeles? -- Les Blackhawks n’ont pas encore une ligne de centre de la même qualité que celle des Kings, mais la lutte devrait être plus serrée si ces rivaux de l’Association de l’Ouest croisent à nouveau le fer pendant les séries éliminatoires.

    L’ajout de Richards vient rééquilibrer la production offensive des quatre trios pour l’entraîneur Joel Quenneville, qui a utilisé cette profondeur pour remporter la Coupe Stanley en 2010 et en 2013. En début de saison, le capitaine Jonathan Toews pivotera le premier trio et il sera suivi dans la hiérarchie au centre par Richards, Andrew Shaw et Marcus Kruger.

    Chicago compte aussi sur Peter Regin et Ben Smith, qui peuvent évoluer au centre. Les attaquants Joakim Nordstrom et Teuvo Teravainen pourraient aussi leur donner un coup de main éventuellement, car chacun a déjà joué à cette position.

    3. Est-ce que Versteeg pourra retrouver la forme après un été complet d’entraînement? – Avant de subir une grave blessure au genou alors qu’il revêtait les couleurs des Panthers de la Floride en 2012-13, Versteeg avait atteint les plateaux des 20 buts et des 40 points dans chacune de ses quatre saisons complètes dans la LNH. Il a été blessé après dix matchs et il a raté les 38 rencontres suivantes à la suite d’une chirurgie reconstructive du genou. Pendant plusieurs mois, dont tout l’été dernier, il a dû se concentrer sur la réadaptation au lieu de son programme habituel d’entraînement et de conditionnement.

    Ainsi, Versteeg a connu la pire saison de sa carrière en 2013-14 (12 buts et 24 aides en 81 parties). Il a participé à 15 matchs pendant les séries, mais il a éprouvé beaucoup de difficultés et Quenneville a réduit son temps de jeu.

    Versteeg, qui s’est marié en juillet, affirme qu’il est impatient de voir ce qu’un été complet de conditionnement aura comme effet sur son jeu.

    4. Quel sera le rôle de Teravainen? – À moins que le 18e choix du repêchage 2012 de la LNH connaisse un camp du tonnerre, il ne devrait pas commencer l’année à Chicago. La présence de Richards permettra à Teravainen de se développer à Rockford dans la Ligue américaine de hockey à sa première saison complète en Amérique du Nord.

    Attendez-vous à ce que les Blackhawks soient très prudents, mais ce talentueux joueur de 19 ans pourrait éventuellement leur forcer la main.

    5. Que doivent faire les Blackhawks pour décrocher le titre de la section Centrale? – En résumé, ils doivent gagner plus de parties contre leurs rivaux de section. Ils ont été excellents contre les équipes de la section Pacifique en 2013-14 avec un dossier de 9-1-4 et ils ont bien fait contre les formations de l’Association de l’Est. Cependant, les Blackhawks n’ont présenté une fiche que de 13-13-3 contre leurs adversaires de la section Centrale.

    S’ils veulent profiter de l’avantage de la glace lors de la première ronde des séries éliminatoires en remportant le titre de la section Centrale, ils devront mieux jouer contre leurs principaux rivaux, notamment l’Avalanche du Colorado et les Blues de St. Louis.

    Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2015, choisissez votre série
    vs.
    Tampa Bay mène la série 2-0
    vs.
    Washington mène la série 2-1
    vs.
    Chicago mène la série 2-0
    vs.
    Anaheim mène la série 2-0
     

    La LNH sur Facebook