Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Les Predators espèrent que les récents changements les mèneront en séries

    dimanche 2014-08-10 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2014-15

    Par John Manasso - correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Predators espèrent que les récents changements les mèneront en séries
    Les Predators espèrent que les récents changements les mèneront en séries

    En temps ordinaire, les Predators de Nashville auraient déjà une bonne idée de ce que la saison 2014-15 leur réserve après avoir raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley par seulement trois points en dépit du fait que leur gardien de but numéro un Pekka Rinne ait manqué 53 parties.

    Cependant, les choses ont changé depuis la fin de la dernière campagne.

    Pour la première fois en 16 ans d’existence, les Predators auront un nouvel entraîneur-chef et, par conséquent, une nouvelle philosophie. De plus, avec l’addition de six nouveaux attaquants, il est difficile de prédire comment réagiront les Predators.

    L’entraîneur Barry Trotz a été remercié et il a été remplacé par Peter Laviolette. Le seul survivant au sein du personnel d’entraîneurs est l’entraîneur adjoint Phil Housley. Les gardiens de but et la brigade défensive demeurent inchangés, à l’exception du départ de Michael Del Zotto et de l’arrivée d’Anton Volchenkov.

    La grande différence, outre les nouveaux visages à l’avant, sera une nouvelle philosophie, qui misera davantage sur l’attaque. La saison dernière, les Predators ont compté sur quatre marqueurs de 20 buts pour la deuxième fois seulement depuis 2007-08, mais ils ont pris le 18e rang de la LNH au chapitre des buts marqués par partie (2,61). Quatre joueurs ont atteint le plateau des 30 buts en une saison dans l’histoire de l'équipe et le record du plus grand nombre de buts en une campagne à Nashville a été établi par Jason Arnott en 2008-09 avec 33 filets.

    « Je crois que ce sera excitant et très intéressant », a déclaré le directeur général David Poile. « Tout ce qu’on sait, c’est que ce sera différent parce qu’on a fait plusieurs changements, surtout à l’attaque et chez les entraîneurs. Ceux-ci apporteront une philosophie de jeu quelque peu différente. Le retour de Pekka est un autre élément positif. Toutes ces nouvelles possibilités m’enchantent. »

    Bien que certaines équipes aient préféré se tourner vers la jeunesse, les Predators ont choisi l’opposé, jusqu’à un certain point. Lorsque le centre Mike Fisher reviendra au jeu après s’être remis de sa rupture du tendon d’Achille (retour prévu entre novembre et janvier), les Predators pourraient avoir huit attaquants âgés de 31 ans ou plus dans leur alignement.

    En juillet, ils ont embauché, entre autres, Volchenkov (32 ans) ainsi que les centres Mike Ribeiro (34 ans), Olli Jokinen (35 ans), qui pourrait être muté à l’aile, et Derek Roy (31 ans). Le message est clair. Les Predators évoluent peut-être dans la section la plus compétitive du circuit, mais leur objectif est de participer aux séries éliminatoires.

    « Faire les séries est notre seul objectif, a affirmé Poile. Ça fait deux ans qu’on en est exclus, ce n’est pas une position qui nous convient. Notre association est extrêmement compétitive. Paul Stastny est demeuré dans notre section en passant de l’Avalanche du Colorado aux Blues de St. Louis, alors ça ne facilite rien. Ce sera difficile, mais c’est notre unique objectif. »

    L’autre changement important effectué par les Predators a été la transaction qui a envoyé les attaquants Patric Hornqvist, un des leaders de la formation, et Nick Spaling aux Penguins de Pittsburgh en retour de l’attaquant James Neal, qui a inscrit 88 buts en 179 matchs au cours des trois dernières saisons (0,49 but par partie). Poile s’attend à ce que Neal joue aux côtés de Ribeiro puisque les deux ont déjà été compagnons de trio avec les Stars de Dallas. Poile a évoqué la possibilité que Neal, qui a été nommé sur la première équipe d’étoiles de la LNH en 2011-12 en tant qu’ailier droit, puisse être muté à l’aile gauche. Cela permettrait à Craig Smith (24 ans), qui s’est épanoui en 2013-14 en menant les siens avec 24 buts, de compléter le premier trio à l’aile droite.

    RETOUR SUR LA SAISON MORTE



    Fiche en 2013-14 : 38-32-12, 88 points. 6e dans la section Centrale, 10e dans l’Association de l’Ouest

    Séries éliminatoires 2014 : Pas qualifiés

    Ajouts : AG James Neal, C Olli Jokinen, C Mike Ribeiro, C Derek Roy, D Anton Volchenkov

    Soustractions : AD Patric Hornqvist, C Nick Spaling, AD Patrick Eaves, C Simon Moser, D Michael Del Zotto

    Joueurs autonomes : D Ryan Ellis (avec compensation)

    Candidats à une promotion : C Filip Forsberg, C Colton Sissons, C Austin Watson

    Premiers choix au repêchage 2014 de la LNH : C Kevin Fiala (11e au total), AG Vladislav Kamenev (42e au total)

    À la ligne bleue, Roman Josi et le capitaine Shea Weber, trois fois finaliste au trophée Norris, constituent les fondations de cette brigade. Weber vient d’ailleurs de connaître sa meilleure campagne avec 23 buts, 33 aides et 56 points, ces deux dernières statistiques représentant des sommets d’équipe. Ces deux piliers ont pris respectivement les cinquième et quatrième rangs de la ligue au chapitre du temps de jeu par partie la saison passée. Rinne, deux fois candidat au trophée Vézina, sera de retour devant le filet, tout comme le gardien auxiliaire Carter Hutton, qui a remporté 20 victoires l’an dernier.

    Nashville a choisi de ne pas soumettre d’offre qualificative à Del Zotto. Son remplaçant, Volchenkov, est un arrière plus défensif capable de bloquer des tirs. Poile veut que Volchenkov soulage quelque peu Weber et Josi en assumant plus de responsabilités défensives, comme en infériorité numérique, afin que ceux-ci puissent se concentrer davantage sur l’attaque.

    Avec ses 6 pieds 1 pouce et 220 livres, Volchenkov constitue également un partenaire plus robuste pour Ryan Ellis (5 pieds 10 pouces, 175 livres). L’autre duo sera probablement formé de Mattias Ekholm (24 ans), qui a excellé à sa première saison complète dans la LNH, et de Seth Jones, le quatrième choix du repêchage de 2013.

    Poile espère que Jones « reprendra là où il a laissé » l’année dernière.

    « Je ne sais pas trop ce que l’on peut exiger d’un jeune de 19 ans, mais il a accompli beaucoup de belles choses, a admis Poile. Je sais qu’il a éprouvé quelques difficultés en chemin. On aimerait qu’il améliore son différentiel de moins-23, mais il a participé au Championnat du monde [2014 de la FIHG] et il a très bien joué. Il a été le meilleur défenseur du tournoi. Il s’est entraîné pendant tout l’été, alors je m’attends à de très bonnes choses de sa part. Il devrait s’être amélioré dans tous les aspects. »

    Si les Predators font la même chose, ils devraient se qualifier pour les séries éliminatoires, peu importe la qualité de leurs opposants.

     

    La LNH sur Facebook