Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Les Jets comptent sur l’amélioration de leurs jeunes joueurs

    samedi 2014-08-09 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2014-15

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Jets comptent sur l’amélioration de leurs jeunes joueurs
    Les Jets comptent sur l’amélioration de leurs jeunes joueurs

    Au cours des trois saisons depuis leur déménagement d’Atlanta, les Jets de Winnipeg ont amassé 84, 51 (soit 87 pour une saison complète) et 84 points.

    Il est juste de dire qu’il est maintenant temps d’y aller de progrès tangibles. La question est de savoir si les Jets peuvent passer à l’étape suivante au sein de ce qui semble être la plus puissante section de la LNH.

    Peu de changements ont été effectués. L’ajout de Mathieu Perreault afin de remplacer Olli Jokinen n’a peut-être pas reçu beaucoup d’attention au début du mois de juillet, mais il pourrait s’agir d’une légère amélioration. L’équipe compte sur d’intrigants espoirs qui peuvent toujours s’améliorer, et il semble que c’est cette voie que devra emprunter Winnipeg afin d’augmenter sa récolte de points, et de peut-être aspirer à une place en séries éliminatoires.

    Le plus grand problème des Jets est probablement l’identité des six autres équipes de la section Centrale. Cinq d’entre elles ont participé aux séries éliminatoires en 2014, et la sixième, les Predators de Nashville, comptera sur le retour en santé de l’un des meilleurs gardiens au monde, en plus d’avoir apporté plusieurs améliorations à leur alignement au cours de la saison morte.

    Voici l’alignement prévu des Jets en vue de la saison 2014-15 :

    ATTAQUANTS

    Andrew Ladd - Bryan Little - Michael Frolik

    Evander Kane - Mark Scheifele - Blake Wheeler

    Carl Klingberg - Mathieu Perreault - Dustin Byfuglien

    Eric Tangradi - Jim Slater - Matt Halischuk

    TJ Galiardi - Chris Thorburn

    Michael Frolik et Blake Wheeler ont tous deux passé du temps sur le premier trio de Winnipeg la saison dernière. Si l’on tient compte du passage en attaque de Dustin Byfuglien, cela donne aux Jets trois options à l’aile droite, ce qui pourrait créer une situation intéressante.

    Mark Scheifele pourrait être l’une des jeunes vedettes de la ligue à éclore en 2014-15, ce qui donnerait un sérieux coup de pouce aux Jets. Cela pourrait aussi aider Evander Kane, tout comme le ferait une hausse de son pourcentage de tirs qui s’est élevé à 7,6 pour cent la saison dernière.

    Il semble qu’un poste sur les trois premiers trios soit à l’enjeu au camp d’entraînement. Carl Klingberg représente une option intéressante. Une autre option serait le premier choix de l’équipe en 2014, Nikolaj Ehlers, qui a amassé 60 buts et 132 points en 79 matchs de saison régulière et de séries éliminatoires la saison dernière avec Halifax dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

    Les autres joueurs qui se battront pour le dernier poste sur le troisième trio, ou pour les postes sur le quatrième trio, n’ont pas provoqué grand-chose à l’attaque en 2013-14. Cela pourrait permettre à Ehlers et Patrice Cormier, qui n’a pas prouvé grand-chose au cours de ses brefs passages dans la LNH, d'être longuement considérés.

    POUR LES POOLERS



    Mésestimé : Blake Wheeler – Le premier trio des Jets formé d’Andrew Ladd, de Bryan Little et de Wheeler est l’un des plus sous-estimés de la ligue, mais Wheeler a prouvé qu’il était le membre de cette unité qui pouvait produire avec le plus de régularité. Wheeler a obtenu 174 points au cours de ses trois dernières saisons, ce qui le place au 22e rang de la LNH au cours de cette période. Ses 19 points amassés sur le jeu de puissance en 2013-14, un sommet en carrière, indiquent qu’il effectue des progrès dans cette facette du jeu. Il amasse aussi beaucoup de tirs et de mises en échec. Winnipeg aura de la difficulté à se qualifier pour les séries éliminatoires dans l’Association de l’Ouest, mais les poolers doivent tout de même repêcher Wheeler avec confiance en sixième ou septième ronde.
    Surévalué : Evander Kane – Evander Kane – Kane est un excellent contributeur dans plusieurs catégories dans les pools qui utilisent les minutes de punition, les mises en échec et les tirs au but, mais les poolers qui prévoient le repêcher dans les premières rondes doivent le faire avec prudence. Il n’a que 23 ans, et son potentiel est très élevé, mais il a été blessé la saison dernière et doit faire face à l’incertitude avec toutes ces rumeurs de transaction qui circulent. Il a démontré une belle chimie la saison dernière avec Mark Scheifele, mais il n’a jamais tiré son épingle du jeu en avantage numérique (26 points sur le jeu de puissance en 324 matchs en carrière). Il est risqué de sélectionner Kane avant la sixième ronde.
    Sous le radar : Jacob Trouba – Si Tobias Enstrom continue de s’enfoncer dans sa léthargie et que l’entraîneur des Jets Paul Maurice mute Dustin Byfuglien à l’attaque, la table sera mise pour Trouba, âgé de 20 ans, afin qu’il occupe un rôle plus important à sa deuxième saison dans la LNH. Trouba est revenu en force après une blessure au cou tôt dans la saison pour finalement dominer toutes les recrues au chapitre du temps de glace en 2013-14 avec une moyenne de 22:26 par match. Il a aussi été l’un des deux défenseurs de première année à marquer au moins 10 buts malgré le fait qu’il n’ait pris part qu’à 65 des 82 parties. Les poolers seraient avisés d’investir un choix tardif afin de faire de Trouba leur troisième ou quatrième défenseur.
    -- Suivez Pete Jensen sur Twitter : @NHLJensen

    DÉFENSEURS

    Tobias Enstrom - Zach Bogosian

    Mark Stuart - Jacob Trouba

    Adam Pardy - Paul Postma

    Grant Clitsome

    Déplacer Byfuglien à l’attaque n’a pas aidé les Jets au chapitre de la possession de rondelle, et il fait partie des préférés de la communauté des statistiques avancées depuis un bon moment déjà. Ce qui pourrait aider par contre est la progression de Jacob Trouba, qui a connu une excellente saison recrue et qui pourrait s’établir comme défenseur numéro un dans le futur.

    Grant Clitsome et Paul Postma ont tous deux raté de longues portions du calendrier l’an dernier en raison de blessures, mais ce groupe pourrait compter sur davantage de profondeur si ces deux joueurs demeurent en santé. Adam Pardy a vu un temps de glace très limité, mais il a bien joué à sa saison la plus occupée dans la LNH depuis les deux campagnes qu’il a passées avec les Flames de Calgary en 2008-09 et 2009-10.

    Si Ehlers est l’espoir à surveiller à l’attaque au cours du camp d’entraînement, Joshua Morrissey est son équivalent à la ligne bleue. Trouba a joué pour le Jets à 19 ans l’an dernier, et Morrissey a été sélectionné quatre rangs plus bas l’année suivante au repêchage.

    GARDIENS

    Ondrej Pavelec

    Michael Hutchinson

    Au cours des trois dernières saisons, 29 gardiens ont disputé au moins 100 parties. Aucun d’eux n’a présenté un pire pourcentage d’arrêts qu’Ondrej Pavelec (,904) au cours de cette période. La capacité (ou l’incapacité) de son équipe à bien jouer en défensive devant lui n’explique pas totalement cette statistique. Pavelec n’a tout simplement pas été assez bon.

    Pour que les Jets aient la chance de se qualifier pour les séries éliminatoires, ils devront compter sur de meilleures performances de leurs gardiens. Il reste encore trois saisons au contrat de Pavelec, mais quelques espoirs intrigants se trouvent dans le système des Jets. Michael Hutchinson a connu de bonnes séries éliminatoires dans la Ligue américaine de hockey, et il va probablement être l’adjoint à Pavelec pour entreprendre la saison. Eric Comrie et Connor Hellebuyck sont jeunes, mais talentueux.

    Il se pourrait qu’il s’agisse de la saison de la dernière chance pour Pavelec, qui devra prouver qu’il est au moins un gardien moyen pour les Jets. Jusqu’ici, il l’a été pendant une seule saison (2010-11) sur cinq.

    AUSSI DANS LA COURSE : AG Nikolaj Ehlers, AD Anthony Peluso, D Keaton Ellerby, D Joshua Morrissey, G Juho Olkiuora

     

    La LNH sur Facebook