Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
 

    Les Jets cherchent des réponses afin de finalement participer aux séries

    samedi 2014-08-09 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2014-15

    Par Patrick Williams - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Jets cherchent des réponses afin de finalement participer aux séries
    Les Jets cherchent des réponses afin de finalement participer aux séries

    Les Jets de Winnipeg devront trouver des réponses à l’interne s’ils souhaitent participer aux séries éliminatoires pour la première fois depuis 2007, alors que l’organisation évoluait à Atlanta.

    Le directeur général Kevin Cheveldayoff a effectué peu de changements, optant pour ramener tous les joueurs, sauf quatre, de l’équipe qui a terminé au dernier rang de la section Centrale, ratant ainsi les séries éliminatoires pour une troisième saison consécutive depuis que les Jets l’ont embauché en 2011.

    « Nous avons encore quelques lignes à l’eau », a indiqué Cheveldayoff aux médias de Winnipeg le 1er juillet, quelques heures après avoir accordé un contrat au centre et joueur autonome Mathieu Perreault.

    « Nous sommes dans la course pour certains joueurs, mais pas pour d’autres. »

    Finalement, rien ne s’est matérialisé pour Cheveldayoff.

    Alors que les six rivaux des Jets dans la section Centrale ont renforcé leur alignement cet été, les Jets sont demeurés tranquilles. Cheveldayoff a ajouté Perreault, qui a joué avec les Ducks d’Anaheim la saison dernière, pour remplacer le vétéran Olli Jokinen. Perreault a inscrit 18 buts avec les Ducks en 2013-14.

    Cheveldayoff a ensuite amené des renforts pour les deux derniers trios tard au mois de juillet en embauchant TJ Galiardi, qui a amassé quatre buts et 17 points en 62 matchs avec les Flames de Calgary la saison dernière.

    Les principales nouvelles concernant les Jets au cours de la saison morte portaient sur un joueur qui n’a pas quitté l’organisation. L’ailier gauche Evander Kane a fait l’objet de rumeurs d’échange tout l’été, mais il est fort probable qu’il entreprenne la saison à Winnipeg.

    Kane est un candidat potentiel pour évoluer sur le deuxième trio avec le centre Mark Scheifele et l’ailier droit Blake Wheeler, qui a mené l’équipe avec 28 buts et 69 points l’an dernier. Le capitaine Andrew Ladd va probablement se retrouver à l’aile gauche de Bryan Little sur le premier trio en compagnie de Michael Frolik, à qui les jets ont accordé un contrat d’un an. Perreault devrait être le centre de Dustin Byfuglien et d’un autre attaquant sur la troisième ligne d’attaque.

    Plutôt que d’amener des renforts en provenance de l’extérieur de l’organisation, Cheveldayoff espère qu’une saison complète de Paul Maurice derrière le banc sera suffisante, lui qui met l’accent sur l’amélioration de la condition physique des joueurs. Les Jets ont accordé à Maurice un contrat de quatre ans au terme de la dernière campagne. Ils ont aussi embauché Craig Slaunwhite, qui a passé les cinq dernières saisons avec les Panthers de la Floride, à titre de responsable de la condition physique.

    Plutôt que de miser sur un important remaniement de l’alignement, les Jets compteront principalement sur la présence de Maurice et sa capacité à remodeler l’équipe. Après avoir remplacé Claude Noel le 12 janvier, Maurice a mené les Jets à la victoire dans neuf de ses 11 premiers matchs, et a replacé les Jets dans la course aux séries avant qu’une avalanche de blessures au mois de mars ne vienne anéantir les espoirs de l’équipe de se qualifier pour le tournoi printanier.

    « Nous tentons de devenir une équipe de milieu de peloton, en vue d’éventuellement pouvoir nous battre dans les séries éliminatoires », a confié Maurice après avoir signé son nouveau contrat.

    RETOUR SUR LA SAISON MORTE



    Fiche en 2013-14 : 37-35-10, 84 points; 7e dans la section Centrale, 11e dans l’Association de l’Ouest

    Séries éliminatoires 2014 : Pas qualifiés

    Ajouts : C Mathieu Perreault, AG TJ Galiardi

    Soustractions : C Olli Jokinen, G Al Montoya, D Zach Redmond

    Joueurs autonomes : AD Devin Setoguchi (sans compensation), C James Wright (sans compensation)

    Candidats à une promotion : C Patrice Cormier, G Michael Hutchinson, AG Carl Klingberg

    Premiers choix au repêchage 2014 de la LNH : AG Nikolaj Ehlers (9e au total)

    Maurice s’est assuré que les joueurs partent de Winnipeg en avril avec son message concernant la condition physique bien ancré dans leur esprit, en les soumettant à une séance de patinage de 90 minutes au cours de la dernière semaine de la saison. Il a indiqué qu’il s’agissait d'un aperçu de ce qui attendait les joueurs au camp d’entraînement en septembre.

    « Les [joueurs doivent] d’abord savoir ce qui est attendu d’eux avant d’être tenus responsables de quoi que ce soit, et cela s’applique à leur rôle sur la patinoire et en dehors de celle-ci », a expliqué Maurice en avril.

    Maurice devra relever un autre important défi cette saison en plus d’améliorer la condition physique de ses joueurs, et il s’agit de diminuer le nombre de buts accordés. Lorsqu’il est arrivé aux commandes de l’équipe, les Jets allouaient en moyenne 3,00 buts par match à leurs adversaires. Avec Maurice derrière le banc, cette moyenne est passée à 2,74 buts par match pendant les 35 dernières parties de l’équipe, mais cette moyenne ne leur aurait permis que de se hisser au 19e rang de la LNH.

    Maurice a fait de l’amélioration de la défensive une priorité pour la saison à venir, mais il faudra aussi que le gardien Ondrej Pavelec hausse son jeu d’un cran. Les Jets ont conclu la dernière campagne au 17e rang de la ligue avec une moyenne de 30,1 lancers accordés par match, alors que leur moyenne de buts accordés par match de 2,89 leur a conféré la 21e place.

    Les Jets ont été discrets cet été, ce qui signifie qu’ils vont se fier à Maurice, à Pavelec et à la progression de Scheifele, du défenseur Jacob Trouba et d’un groupe d’espoirs de la Ligue américaine de hockey (LAH). L’équipe-école des Jets dans la LAH, les IceCaps de St. John's, a atteint la finale de la Coupe Calder l’an dernier.

    « L’une des choses que l’on ne doit pas ignorer, et que je ne cherche pas à ignorer, est que nos jeunes joueurs progressent au cours de l’été, et il faut voir à quel point ils auront progressé à la fin de l’été, a souligné Cheveldayoff aux journalistes de Winnipeg le 1er juillet. Si nous sommes chanceux, nos jeunes joueurs vont nous forcer à prendre des décisions difficiles au camp d’entraînement. »