Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Les nouveaux visages, autant dans la formation que derrière le banc, au centre des cinq questions des Penguins

    vendredi 2014-08-08 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2014-15

    Par Wes Crosby - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les nouveaux visages, autant dans la formation que derrière le banc, au centre des cinq questions des Penguins
    Les nouveaux visages, autant dans la formation que derrière le banc, au centre des cinq questions des Penguins

    Les Penguins de Pittsburgh entreprennent la saison 2014-15 avec un visage très différent, pour le meilleur ou pour le pire.

    Après un autre résultat décevant en séries éliminatoires, Pittsburgh a remanié sa haute direction et son personnel d’entraîneurs, avant de retoucher son alignement. Les Penguins ont été l’une des équipes de la LNH les plus constantes des dernières années, mais leur insatisfaction malgré les succès qu’ils ont connus en saison régulière a poussé l’organisation à prendre une autre direction.

    Voici cinq questions auxquelles les Penguins devront répondre s’ils souhaitent demeurer l’équipe constante qu’ils formaient sous l’ancien régime :

    1. Est-ce que l’arrivée du nouvel entraîneur va rapporter dès le départ? – Pittsburgh a remplacé Dan Bylsma, qui avait mené l’équipe à la Coupe Stanley en 2009, par Mike Johnston, qui n’a jamais évolué dans la LNH, que ce soit comme entraîneur-chef ou comme joueur.

    Johnston pourrait montrer à tout le monde que son embauche était judicieuse.

    Alors qu’il dirigeait les Winterhawks de Portland de la Ligue de hockey de l’Ouest, il préconisait un style de jeu rapide qui semblait taillé sur mesure pour les Penguins. Pittsburgh possède deux des meilleurs joueurs de la LNH, alors que les attaquants Sidney Crosby et Evgeni Malkin pivotent ses deux premiers trios, ce qui pourrait faciliter la transition des Penguins au nouveau système de Johnston.

    « J’aime que l’on sorte de la zone de manière groupée, simplement parce que je crois que cela procure plus d’options au porteur de la rondelle, a affirmé Johnston. Si on tente d’étirer le jeu trop rapidement, le porteur de la rondelle se retrouve souvent isolé, et il doit alors envoyer la rondelle derrière les défenseurs ou dans le fond du territoire ennemi, et il ne bénéficie d’aucun soutien. »

    Le fait de pouvoir compter sur Crosby et Malkin à l’apogée de leur carrière pourrait s’avérer un scénario incroyable. La fenêtre des Penguins pour l’emporter avec le noyau en placer va se refermer un jour. Les attentes seront assez élevées envers Johnston alors qu’il entreprendra la campagne, ce qui exerce beaucoup de pression sur un entraîneur qui en est à ses premiers pas dans la LNH.

    2. Est-ce que le nouveau visage de l’alignement mènera à de meilleurs résultats? – Il ne s’agit pas des mêmes Penguins qui se sont inclinés en deuxième ronde des séries éliminatoire en 2014.

    L’attaquant James Neal a été échangé aux Predators de Nashville en retour des attaquants Patric Hornqvist et Nick Spaling. Les attaquants Jussi Jokinen, Joe Vitale et Tanner Glass ont aussi quitté Pittsburgh, tout comme les défenseurs Matt Niskanen, Brooks Orpik et Deryk Engelland.

    Une partie importante de l’alignement des Penguins a donc été modifiée, mais l’équipe a utilisé les derniers mois afin de combler les trous dans leur formation. Pittsburgh a embauché le défenseur Christian Ehrhoff, qui devrait rendre la perte de Niskanen et Orpik moins pénible, ainsi que les attaquants Steve Downie et Blake Comeau.

    3. À quel point le premier trio est-il en santé? – Pittsburgh possède peut-être le meilleur premier trio de la ligue lorsque tous ses membres sont en santé, en tenant pour acquis que l’équipe utilise la même combinaison que l’an dernier. Il est cependant difficile de savoir si Crosby et l’attaquant Pascal Dupuis seront prêts en octobre.

    Après avoir éprouvé des difficultés à marquer tout au long des séries éliminatoires, il a été révélé que Crosby jouait avec une blessure au poignet. Il a choisi de ne pas se faire opérer et il reste à voir si cela aura une quelconque incidence sur le dernier lauréat du trophée Hart, alors qu’il cherchera à obtenir un deuxième titre consécutif de joueur le plus utile de la ligue.

    Dupuis, qui a subi une déchirure du LCA le 23 décembre qui a mis fin à sa saison, s’attend à être parfaitement remis lorsque le camp d’entraînement se mettra en branle au mois de septembre. Cependant, même s’il est en santé, il devrait afficher un peu de rouille, lui qui a raté 43 parties l’an dernier.

    4. Est-ce que Malkin va connaître du succès avec son nouveau trio? – Malkin, Neal et Jokinen ont formé le trio le plus constant de Pittsburgh la saison dernière. Malkin devra maintenant se familiariser rapidement avec deux nouveaux compagnons de trio.

    Hornqvist devrait occuper l’un des postes aux côtés de l’ancien lauréat des trophées Hart, Art Ross et Conn Smythe, alors que Beau Bennett pourrait obtenir une autre chance d’évoluer sur l’autre aile. Malkin a la capacité de rendre les autres autour de lui meilleurs, et il devra en faire la preuve encore une fois.

    5. Est-ce que Kris Letang retrouvera la forme? – Letang a connu une saison 2013-14 difficile. Il a raté 45 matchs en raison de diverses blessures, notamment une attaque cardiaque subie vers la fin du mois de janvier.

    Cependant, après qu’il eût été jumelé au défenseur Paul Martin après quelques rencontres en séries éliminatoires, le jeu défensif de Letang s’est drastiquement amélioré, alors que ses remarquables aptitudes offensives sont demeurées intactes. Il devrait amorcer la saison aux côtés de Martin, ce qui devrait l’aider à afficher le même niveau de jeu qui lui avait permis d’être finaliste au trophée Norris en 2012-13.

     

    La LNH sur Facebook