Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    L’alignement des Rangers comporte plusieurs nouveaux visages

    jeudi 2014-08-07 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2014-15

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    L’alignement des Rangers comporte plusieurs nouveaux visages
    L’alignement des Rangers comporte plusieurs nouveaux visages

    Pour la première fois en 20 ans, une Finale de la Coupe Stanley a été présentée au Madison Square Garden.

    Les Rangers de New York se sont bien battus, mais les Kings de Los Angeles ont mis la main sur un deuxième championnat en trois saisons et ont montré aux champions de l’Association de l’Est quelles faiblesses ils devaient corriger. Avant l’avènement du plafond salarial, le directeur général Glen Sather aurait dépensé pour corriger celles-ci.

    Ce fut plutôt un été intéressant pour les Rangers. New York est devenu l’une des meilleures équipes de possession de rondelle dans l’Est à la première saison d’Alain Vigneault derrière le banc, mais deux des joueurs clés dans cette facette du jeu ont accepté d’importants contrats ailleurs.

    Les Rangers possèdent toujours un superbe groupe d’attaquants, l’un des meilleurs jeunes défenseurs de la ligue et peut-être le meilleur gardien au monde.

    Voici l’alignement prévu des Rangers pour la saison 2014-15 :

    ATTAQUANTS

    Rick Nash - Derek Stepan - Chris Kreider

    Carl Hagelin - Derick Brassard - Martin St-Louis

    Mats Zuccarello - J.T. Miller - Lee Stempniak

    Matthew Lombardi - Dominic Moore - Jesper Fast

    Tanner Glass - Chris Mueller

    Le contrat de Brad Richards a été racheté, et ce dernier a conclu une nouvelle entente avec les Blackhawks de Chicago. Derick Brassard a accepté un contrat de cinq ans d’une valeur de 25 millions $, et il est incontestablement le centre du deuxième trio. J.T. Miller aura la chance d’obtenir un poste permanent dans l’alignement, mais le nouveau venu Matthew Lombardi ou Dominic Moore pourrait être muté au centre du troisième trio si on juge que Miller n’est pas prêt.

    Brian Boyle a également quitté l’équipe, mais la perte la plus importante pourrait être celle de Benoit Pouliot, une bête de possession de rondelle pour les Rangers la saison dernière, qui a signé un contrat avec les Oilers d’Edmonton. Lombardi, Lee Stempniak et Tanner Glass ont été amenés en renfort. Stempniak a connu une bonne saison avec les Flames de Calgary et les Penguins de Pittsburgh, mais Glass a été l’un des pires joueurs réguliers de la LNH.

    POUR LES POOLERS



    Mésestimé : Rick Nash – Depuis 2012, aucun joueur n’a marqué plus de buts par 60 minutes à 5-contre-5 en saison régulière que Nash (il est suivi de Corey Perry, Max Pacioretty, Steven Stamkos, Jonathan Toews, Phil Kessel, Jamie Benn, etc., vous comprenez l’idée). Au cours de la même période, il a décoché en moyenne plus de tirs par 60 minutes que tout autre joueur de la LNH (selon Stats.HockeyAnalysis.com). Malgré les difficultés qu’il a éprouvées au cours des séries éliminatoires, Nash appartient à l’élite quand vient le temps de marquer des buts à forces égales. S’il peut débloquer en avantage numérique, il a le potentiel d’être l’un des 20 meilleurs joueurs de votre pool, toutes catégories confondues.

    Surévalué : Martin St. Louis – St-Louis a connu une solide saison avec 30 buts et 69 points alors qu’il a partagé sa saison avec le Lightning de Tampa Bay et les Rangers. Cependant, l’athlète âgé de 39 ans a amassé seulement huit points en 19 rencontres de saison régulière après s’être joint aux Rangers, alors malgré de bonnes séries éliminatoires (15 points en 25 parties), il est normal de se demander si la production de St-Louis ne va pas diminuer sans Steven Stamkos sur son trio. St-Louis devrait toujours être repêché au cours des cinq premières rondes, mais il ne faut pas s’attendre à ce qu’il affiche une moyenne d’un point par match en 2014-15.

    Sous le radar : Chris Kreider – Bien que son nom soit maintenant connu dans les pools de hockey, Kreider, qui était officiellement une recrue la saison dernière, est un bel exemple de joueur qui peut passer sous le radar après avoir suscité beaucoup de battage médiatique. L’an dernier, il a récolté 13 points en 15 matchs en séries éliminatoires, ainsi que 37 points et 72 minutes de punition en 66 parties en saison régulière. Il va vraisemblablement évoluer sur le premier trio des Rangers aux côtés de Nash et de Derek Stepan, et il devrait voir son temps d’utilisation augmenter en avantage numérique (2:10 par rencontre la saison dernière), ce qui pourrait le mener à une saison de 25 buts, 55 points et 80 minutes de pénalité.

    -- Suivez Pete Jensen sur Twitter : @NHLJensen

    New York pourra compter sur Martin St. Louis pendant une saison complète, et la chance de Rick Nash sur son pourcentage de tirs va certainement s’améliorer après un difficile parcours en séries éliminatoires.

    DÉFENSEURS

    Ryan McDonagh - Dan Girardi

    Marc Staal - Dan Boyle

    John Moore* - Kevin Klein

    Mike Kostka

    Ryan McDonagh vient de connaître une magnifique campagne, et une autre saison comparable assurerait sa place parmi les meilleurs défenseurs du circuit. Le jeu de Dan Girardi a décliné au cours des dernières saisons, et il a connu beaucoup de difficultés contre les Kings en Finale de la Coupe Stanley.

    La perte la plus colossale à la ligne bleue est celle d’Anton Stralman, qui a accepté un contrat de 22,5 millions $ avec le Lightning de Tampa Bay. Stralman était employé dans des situations difficiles par les Rangers, mais il parvenait quand même à dicter l’allure du jeu. Ses statistiques traditionnelles n’étaient pas spectaculaires, mais il a clairement été le deuxième défenseur le plus efficace de l’équipe en plus de très bien jouer en séries éliminatoires.

    Dan Boyle a été amené pour le remplacer, lui dont le salaire aura la même incidence sur la masse salariale. L’ancien défenseur des Sharks de San Jose n’est pas aussi efficace qu’auparavant, et il se pourrait qu’il ne parvienne pas à « réparer » le jeu de puissance comme certains l’ont suggéré. New York a conservé un meilleur pourcentage d’efficacité en avantage numérique que San Jose en 2013-14.

    Kevin Klein a représenté un changement bienvenu par rapport à l’instable Michael Del Zotto à la suite d’une transaction avec les Predators de Nashville, et les Rangers ont ajouté de la profondeur avec l’embauche de Mike Kostka et Matt Hunwick.

    GARDIENS

    Henrik Lundqvist

    Cam Talbot

    Henrik Lundqvist a connu quelques difficultés au début de la dernière saison, mais a retrouvé la forme qui lui permet de faire partie de l’élite mondiale à temps pour aider les Rangers à atteindre les séries éliminatoires et pour leur permettre d’y aller d’un long parcours. Lundqvist est maintenant le troisième gardien le mieux pays de la ligue, car sa prolongation de contrat entre en vigueur cette année, mais il est difficile de dire qu’il ne mérite pas son salaire.

    Cam Talbot a été le meilleur auxiliaire à temps plein de la LNH à sa saison recrue. Il a conservé un pourcentage d’arrêts de ,941 en 21 présences. S’il connaît une saison semblable en 2014-15, il pourrait devenir un joueur autonome convoité l’été prochain.

    AUSSI DANS LA COURSE : AG Chris Bourque, AD Danny Kristo*, D Matt Hunwick, D Conor Allen, G Cedrick Desjardins

    *Joueur autonome avec compensation

     

    La LNH sur Facebook