Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Les jeunes attaquants sont un élément clé de l’alignement des Flyers

    mercredi 2014-08-06 / 10:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2014-15

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les jeunes attaquants sont un élément clé de l’alignement des Flyers
    Les jeunes attaquants sont un élément clé de l’alignement des Flyers

    L’ère Ron Hextall a commencé pour les Flyers de Philadelphie, mais l’alignement de l’équipe à sa première saison ressemblera beaucoup à celui assemblé par Paul Holmgren lors de la dernière année de son règne.

    Hextall est le nouveau directeur général, alors que Holmgren a été promu au poste de président de l’équipe. Les Flyers comptent sur les mêmes forces (excellent groupe d’attaquants) et sur les mêmes faiblesses (groupe de défenseurs vieux et lent), et leur situation par rapport au plafond salarial demeure délicate.

    Philadelphie s’est bien repris après un terrible départ en 2013-14 et est parvenu à se qualifier pour les séries éliminatoires. Les jeunes joueurs à l’attaque pourraient apporter une plus grande contribution, alors que la brigade défensive et les gardiens seront vraisemblablement inchangés.

    Trois saisons après les changements majeurs apportés après la saison 2010-11, les Flyers ont remporté une série éliminatoire de moins que les vedettes qui ont quitté l'équipe, Mike Richards et Jeff Carter, ont remporté de championnats. Entre 1994-95 et 2005-06, Philadelphie a terminé au premier ou au second rang de sa section chaque année. Depuis ce temps, la seule fois où ils ont répété cet exploit fut en 2010-11, et une élimination hâtive a entraîné des transactions importantes.

    La mission d’Hextall sera simple : trouver des façons de régler les problèmes liés au plafond salarial tout en rehaussant les normes d’excellence d’une fière organisation.

    ATTAQUANTS

    Michael Raffl - Claude Giroux - Jakub Voracek

    Jason Akeson - Brayden Schenn - Wayne Simmonds

    R.J. Umberger - Sean Couturier - Matt Read

    Pierre-Édouard Bellemare - Vincent Lecavalier - Zac Rinaldo

    Jay Rosehill

    Les Blue Jackets de Columbus ont reçu plusieurs éloges lorsqu’ils ont échangé Umberger pour obtenir Scott Hartnell, mais on ne peut en dire autant de l’autre côté de cette transaction. Umberger peut toujours s’avérer être un joueur solide, mais les Flyers n’avaient probablement pas besoin d’un autre contrat comme le sien.

    Giroux et Voracek ont formé l’un des meilleurs tandems de la LNH, mais l’identité de celui qui patinera à leurs côtés en remplacement de Hartnell sera connue au cours du camp d’entraînement. Pareillement, Schenn et Simmonds ainsi que Couturier et Read forment la base de trois trios productifs, bien que Simmonds ou Read pourraient se retrouver aux côtés de Giroux.

    POUR LES POOLERS



    Mésestimé : Wayne Simmonds – Lorsque l’on parle de joueurs qui contribuent dans plusieurs catégories, il est difficile de faire mieux que Simmonds. Il a terminé au troisième rang de la ligue avec 15 buts en avantage numérique derrière Alex Ovechkin (24) et Joe Pavelski (16), et il a été le seul joueur de la LNH à amasser plus de 60 points et 100 minutes de punition. Ses mises en échec (132) et ses tirs (209) font de lui une option encore plus intéressante pour les poolers, et ces derniers devraient ouvrir l’œil s’il est toujours libre en quatrième ou cinquième ronde.

    Surévalué : Mark Streit - Streit, âgé de 36 ans, doit toujours être considéré comme l’un des 40 premiers défenseurs par les poolers en raison de sa production offensive (neuf matchs de plus d’un point en 2013-14, à égalité au 12e rang chez les défenseurs), mais il ne s’est jamais imposé au chapitre du différentiel, des tirs et des minutes de punitions. Il a conclu la dernière campagne avec une séquence de six matchs avec au moins un point, mais il a aussi trois séquences distinctes de cinq parties et plus sans point.

    Sous le radar : R.J. Umberger – Si Michael Raffl n’est pas encore prêt à évoluer aux côtés de Claude Giroux et de Jakub Voracek, Umberger pourrait relancer sa carrière sur l’un des meilleurs trios de la LNH. Umberger revient à Philadelphie après s’être égaré dans la profondeur de l’attaque des Blue Jackets de Columbus, en plus de devoir composer avec des blessures vers la fin de la dernière saison. Il a cependant atteint le plateau des 20 buts à cinq reprises, et il est plus que capable de combler le vide laissé sur les deux premiers trios par le départ de Scott Hartnell. Umberger a passé en moyenne 2:03 par rencontre sur le jeu de puissance à Columbus l’an dernier, et il pourrait occuper le quatrième rang des pointeurs parmi les attaquants des Flyers en avantage numérique.

    -- Suivez Pete Jensen sur Twitter : @NHLJensen

    Bellemare est un peu une carte cachée. Lecavalier ne veut probablement pas être l’un des centres de quatrième trio les mieux payés de la ligue, mais il devra montrer qu’il peut être productif à l’aile s’il veut obtenir une promotion au sein de l’alignement.

    Un autre joueur à surveiller est Scott Laughton, qui a eu un aperçu de la LNH en 2012-13 avant de terminer sa carrière dans la Ligue de hockey de l’Ontario au cours des deux dernières campagnes.

    DÉFENSEURS

    Kimmo Timonen - Braydon Coburn

    Andrew MacDonald - Luke Schenn

    Nicklas Grossmann - Mark Streit

    Nick Schultz

    Timonen a connu une saison 2013-14 fantastique, mais des caillots sanguins dans la partie inférieure de sa jambe droite et dans ses poumons ont fait en sorte qu'il est maintenant hospitalisé en Finalnde, ce qui met en doute sa disponibilité cette saison. Timonen et Coburn devaient se voir confier les missions les plus difficiles cette année.

    Quelques heures après l'annonce concernant Timonen, les Flyers ont embauché Michael Del Zotto. Les Flyers comptent aussi plusieurs jeunes défenseurs qui pourraient les aider à un moment ou à un autre comme Shayne GostisbehereSamuel Morin et Robert Hagg, mais les sept joueurs ci-dessous (plus Chris Pronger, qui sera placé sur la liste des blessés à long terme) forment l’une des brigades défensives les plus coûteuses de la LNH.

    MacDonald a affiché d’horribles statistiques de possession de rondelle avec les Islanders de New York, et une diminution de sa charge de travail avec les Flyers ne l’a pas beaucoup aidé à ce chapitre. Grossmann est le défenseur de Philadelphie qui a entrepris le plus de présences en territoire défensif en 2013-14.

    GARDIENS

    Steve Mason

    Ray Emery

    La saison 2013-14 a été la meilleure de Mason depuis sa saison recrue en 2008-09. Il a aussi été plutôt inconstant après un solide départ (pourcentage d’arrêts de ,934 jusqu’à la fin novembre, et de ,909 du 1er décembre à la fin de la saison).

    Mason a aussi terminé à égalité au 20e rang de la ligue au chapitre du pourcentage d’arrêts à forces égales parmi les gardiens qui ont pris part à au moins 35 parties, mais il a aussi conclu la saison à égalité au neuvième rang pour le pourcentage d’arrêts en infériorité numérique. Les membres de la communauté des statistiques avancées avancent toutefois que ce dernier est plus aléatoire et plus difficile à maintenir.

    Les Flyers ont besoin que Mason leur offre un rendement légèrement supérieur à la moyenne de la ligue, à moins que la jeunesse à l’attaque ne parvienne à générer davantage de buts. Son auxiliaire, Emery, a connu une très bonne saison il y a deux ans, mais la saison précédant et suivant celle-ci ont été sous la moyenne, notamment l’an dernier où il a conservé un pourcentage d’arrêts de ,903 en 28 matchs (21 départs).

    AUSSI DANS LA COURSE : C Scott Laughton, AD Andrew Gordon, D Shayne Gostisbehere, D Olivier Lauridsen, G Rob Zepp

    Suivez Corey Masisak sur Twitter : @cmasisak22