Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    L’attaquant Nathan Horton parmi les questions entourant les Blue Jackets

    mardi 2014-08-05 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2014-15

    Par Craig Merz - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    L’attaquant Nathan Horton parmi les questions entourant les Blue Jackets
    L’attaquant Nathan Horton parmi les questions entourant les Blue Jackets

    L’optimisme a toujours été miné par le réalisme pour les partisans des Blue Jackets de Columbus.

    Lorsque les Blue Jackets ont atteint les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois en 2009, ce fut surtout en raison des performances spectaculaires du gardien recrue Steve Mason. Mason n’a cependant pas pu répéter ses exploits en 2009-10, et l’entraîneur Ken Hitchcock a été congédié 10 mois après avoir mené Columbus au tournoi printanier.

    Scott Arniel l’a remplacé et a promis de meilleurs résultats, mais il n’a pas été en mesure de tenir sa promesse et s’est fait montrer la porte en janvier 2012. Ce n’est que lorsque Todd Richards a pris les rênes de l’équipe que les Blue Jackets ont trouvé leur voie.

    Ils ont raté les séries éliminatoires de peu en 2013, mais se sont qualifiés la saison dernière en s’appropriant la première place de quatrième as à la suite d’une belle remontée au classement de l’Association de l’Est, avant de s’incliner en six matchs en première ronde contre les Penguins de Pittsburgh.

    Encore plus important, il existe maintenant une culture gagnante au sein de l’organisation. Depuis le 26 février 2013, les Blue Jackets ont compilé une fiche de 62-37-12, ce qui leur procure le huitième rang dans la LNH au cours de cette période.

    Voici cinq questions auxquelles devront répondre les Blue Jackets alors qu’ils tenteront d’atteindre les séries éliminatoires au cours de saisons consécutives pour la première fois de leur histoire :

    1. Comment l’équipe peut-elle passer à la prochaine étape? – Obtenir 93 points, un record d’équipe, la saison dernière fut un bel exploit, tout comme leur participation aux séries éliminatoires. Cependant, cela ne suffit plus à partir de maintenant.

    « Nous devons être plus rapides, a affirmé Richards. Nous n’allons pas changer entièrement notre façon de jouer. Les Penguins ont su élever leur jeu d’un cran. Après quatre matchs, et même au cours des parties no 5 et 6, nous étions au coude à coude. Cependant, lorsqu’ils ont passé à la vitesse supérieure, il y avait des moments au cours de ces rencontres où ils étaient plus rapides que nous. »

    Une chose est certaine, Columbus ne représente plus une partie facile au calendrier.

    « Nous n’allons plus surprendre les autres équipes », a souligné le défenseur James Wisniewski.

    2. Est-ce que Nathan Horton va rebondir après des opérations à l’épaule et aux abdominaux? – Limité à 19 points en 36 matchs en raison de blessures l’an dernier, sa première campagne avec les Blue Jackets a été écourtée et il n’a pu justifier son contrat de sept ans d’une valeur de 37,1 millions $.

    S’il est en santé, ce sera comme si les Blue Jackets ajoutaient un nouveau joueur qui a remporté la Coupe Stanley avec les Bruins de Boston en 2011.

    « Nous allons pouvoir observer un joueur différent de celui que nous avons pu voir [l’an dernier] », a assuré le directeur général Jarmo Kekalainen. « Nous allons voir le joueur qui a contribué à une conquête de la Coupe Stanley et qui a aidé cette même équipe à atteindre la Finale de la Coupe Stanley [en 2013]. »

    3. Qui se battra pour les postes disponibles sur le quatrième trio? – Les Blue Jackets ont laissé partir Matt Frattin, Derek MacKenzie, Blake Comeau et Jack Skille, eux qui évoluaient sur leur trio d’énergie, mais ils ont prolongé le contrat de Corey Tropp en plus d’ajouter Jeremy D'Amigo des Maple Leafs de Toronto ainsi que l’ancien attaquant des Penguins Brian Gibbons.

    Jared Boll est également de retour en santé après avoir pris part à seulement 28 rencontres la saison dernière, et Mark Letestu vient de connaître une campagne 2013-14 productive, alors qu’il a amassé 12 buts et 22 passes.

    4. Est-ce que les Blue Jackets peuvent éviter un autre lent début de saison? – Columbus s’est tiré dans le pied au début de la saison 2012-13 avec une fiche de 5-12-2 pour entreprendre l’année. Même un dossier de 19-5-5 pour clore la campagne ne leur a pas suffi pour atteindre les séries éliminatoires.

    La saison dernière, Columbus a amorcé le calendrier avec une fiche de 5-10-0 et a pourchassé les équipes au classement pendant des mois avant de finalement s’assurer d’une place en séries alors qu’il restait deux matchs à la saison régulière. Avec le grand nombre de formations qui se sont améliorées dans l’Est cet été, les Blue Jackets auront besoin d’un bon départ.

    « Nous ne voulons pas répéter l’expérience des derniers mois, alors que nous avons dû jouer du hockey des séries simplement pour nous qualifier de peine et de misère pour les séries », a souligné Wisniewski.

    5. Qui va représenter les Blue Jackets au Match des étoiles 2015 de la LNH, qui aura lieu sur leur propre patinoire? – Le gardien Sergei Bobrovsky et le centre Ryan Johansen sont les principaux favoris, et les défenseurs Wisniewski et Jack Johnson pourraient aussi être dans la course lorsque les plus grandes vedettes de la LNH vont débarquer à Columbus le 25 janvier. Les attaquants Brandon Dubinsky et Scott Hartnell pourraient aussi être pris en considération.

    Les joueurs de deuxième année Ryan Murray et Boone Jenner pourraient aussi élever leur jeu d’un cran et faire partie de la discussion.

     

    La LNH sur Facebook