Trotz est persuadé qu’il peut corriger les lacunes des Capitals

    lundi 2014-08-04 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2014-15

    Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Trotz est persuadé qu’il peut corriger les lacunes des Capitals
    Trotz est persuadé qu’il peut corriger les lacunes des Capitals

    Le LNH.com poursuit son aperçu de la saison 2014-15, et analysera en profondeur les 30 équipes de la ligue tout au long du mois d’août.

    Dans le cadre de sa quête d’informations à propos de sa nouvelle équipe, l’entraîneur des Capitals de Washington Barry Trotz a demandé à ses amis et collègues aux quatre coins de la LNH de lui dévoiler ce qu’ils disaient à leurs joueurs avant d’affronter les Capitals au cours des dernières saisons.

    Les découvertes effectuées par Trotz lui ont donné une bonne indication des raisons qui ont mené les Capitals à rater les séries éliminatoires la saison dernière.

    « Les réponses ont été assez constantes, a confié Trotz au LNH.com. On me repondait : "Ne les laissez pas marquer en contre-attaque, Ne donnez pas de liberté à leurs attaquants. Enlevez-leur du temps et de l’espace. Ils ne s’impliquent pas autour du filet. Ils ne sont pas très robustes. Ils ne bloquent pas de lancers." Ce fut des informations utiles, et je me dois maintenant de changer cela. Je sais que je le peux. »

    Tout commence avec le capitaine. Trotz ne souhaite pas limiter les aptitudes offensives d’Alex Ovechkin, mais il veut qu’Ovechkin soit plus responsable sur toute la surface de la patinoire. Trotz a déclaré qu’il avait souvent vu Ovechkin « se laisser glisser » sur la glace, et il a noté que sa production à 5-contre-5 doit s’améliorer.

    Ovechkin a inscrit 24 de ses 51 buts sur le jeu de puissance l’an dernier. Il n’a marqué qu’un seul but à forces égales à ses 22 derniers matchs.

    « Il est bien plus dangereux lorsqu’il patine, qu’il est en mouvement, et qu’il a un peu d’espace pour manœuvrer, a expliqué Trotz. J’ai trouvé qu’il demeurait immobile trop souvent sur les vidéos que j’ai regardées, ce qui le rend plus facile à couvrir, mais il a tout de même marqué 51 buts. »

    Trotz souhaite diminuer la pression qui repose sur Ovechkin afin qu’il marque des buts en demandant à ses défenseurs de jouer un rôle plus important à l’attaque.

    « Les gens ont tendance à penser que puisque j’ai débarqué à Washington, l’équipe allait moins attaquer, et je déteste cela, a admis Trotz. À Nashville, j’étais reconnu comme un entraîneur défensif puisque mes vedettes étaient un gardien [Pekka Rinne] et un défenseur [Shea Weber]. Nous devions jouer selon nos forces. »

    Trotz demandait toutefois à ses défenseurs à Nashville de transporter le disque en zone adverse. Il veut voir la même chose avec des défenseurs des Capitals, surtout de la part de Matt Niskanen, John Carlson et Mike Green. Il s’agit d’un contraste par rapport au système prôné par Washington lorsque Adam Oates se trouvait derrière le banc.

    Trotz a mentionné qu’il avait été étonné d’apprendre que 14,2 pour cent des buts des Capitals avaient été marqués par des défenseurs la saison dernière. Washington a terminé la campagne à égalité au 15e rang de la LNH au chapitre des buts inscrits par les défenseurs avec 32. À titre comparatif, les Predators ont terminé au premier rang avec 52 buts, dont 23 de la part de Weber.

    RETOUR SUR LA SAISON MORTE



    Fiche en 2013-14 : 38-30-14, 90 points; 5e dans la section Métropolitaine, 9e dans l’Association de l’Est

    Séries éliminatoires 2014 : Pas qualifiés

    Ajouts : D Matt Niskanen, D Brooks Orpik, G Justin Peters, AD Chris Conner

    Soustractions : C Mikhail Grabovski, D Tyson Strachan, G Jaroslav Halak

    Candidats à une promotion : AG Andre Burakovsky

    Premiers choix au repêchage 2014 de la LNH : AG Jakub Vrana (13e au total), G Vitek Vanecek (39e au total)

    « Nous nous trouvions probablement parmi les cinq premières équipes de manière régulière [pour les buts] par les défenseurs, et plusieurs personnes ne peuvent nommer plus de deux ou trois des attaquants de l’équipe », a souligné Trotz en parlant de son passage avec les Predators. « Avec les attaquants que l’on retrouve à Washington, j’espère pouvoir maintenir leur haut rendement offensif, tout en ajoutant de l’attaque à partir de la ligne bleue. »

    Au camp d’entraînement, Trotz se concentrera sur la position de centre. La profondeur de l’équipe derrière Nicklas Backstrom est toujours incertaine.

    Marcus Johansson, Evgeny Kuznetsov et Andre Burakovsky batailleront pour les postes de centre des deuxième et troisième trios. Johansson et Kuznetsov ont évolué à l’aile à Washington la saison dernière. Burakovsky a impressionné Trotz au camp de perfectionnement le mois dernier.

    Brooks Laich ou Troy Brouwer va vraisemblablement rejoindre Ovechkinet Backstrom à l’aile du premier trio. Eric Fehr, qui a pivoté le troisième trio entre Jason Chimera et Joel Ward l’an dernier, va probablement être muté à l’aile.

    « Je crois que nous allons pouvoir compter sur beaucoup plus de profondeur au centre que ce à quoi je m’attendais », a avoué Trotz.

    L’entraîneur des gardiens Mitch Korn, qui s’est aussi amené à Washington depuis Nashville, doit aider Braden Holtby a jouer comme il le faisait il y a deux ans, alors qu’il avait affiché une moyenne de buts alloués de 2,58 et un pourcentage d’arrêts de ,920 en 36 présences devant le filet. Il a maintenu une moyenne de buts alloués de 2,85 et un pourcentage d’arrêts de ,915 en 48 apparitions la saison dernière.

    Les Capitals ont embauché Justin Peters afin de servir d’auxiliaire à Holtby. L’équipe a choisi de ne pas mettre sous contrat un gros nom, faisant ainsi preuve d’une belle confiance à l’endroit de Holtby, qui doit s’améliorer si les Capitals souhaitent aspirer à la Coupe Stanley sous les ordres de Trotz.

    « Ma principale pensée en vue de la prochaine campagne est qu’il ne peut s’agir d’une saison gaspillée, a révélé Laich au LNH.com. Nous ne pouvons disputer cette saison, se qualifier pour les séries et être éliminés en première ou en deuxième ronde et se dire : "OK, c’est satisfaisant." Nous ne pouvons gaspiller cette campagne. Nous devons gagner dès cette année. »

    Suivez Dan Rosen sur Twitter : @drosennhl