Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Le développement de Gélinas est crucial pour les succès des Devils

    dimanche 2014-08-03 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2014-15

    Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Le développement de Gélinas est crucial pour les succès des Devils
    Le développement de Gélinas est crucial pour les succès des Devils

    L’entraîneur-chef des Devils du New Jersey, Peter DeBoer, croit qu’Éric Gélinas a le potentiel de devenir un joueur très spécial.

    Gélinas a procuré aux partisans des Devils des raisons d’être optimistes pour l’avenir de la brigade défensive après avoir marqué sept buts et amassé 29 points en 60 matchs à titre de recrue en 2013-2014.

    Une blessure au capitaine Bryce Salvador au début de la saison a permis à Gélinas de décrocher un poste et lui a donné l’occasion d’utiliser son puissant tir de la pointe en avantage numérique. Gélinas s’est avéré être un catalyseur pour les Devils en terminant au deuxième rang chez les défenseurs de l’équipe avec cinq buts et 17 points en supériorité numérique. Les Devils ont terminé au neuvième rang de la LNH avec un taux de réussite de 19,5 pour cent en avantage numérique, et le joueur de 23 ans a joué un rôle clé.

    Si Gélinas peut démontrer que sa première saison n’a pas été le fruit du hasard et s’il peut améliorer quelques aspects de son jeu, les Devils seront certainement en bien meilleure position au classement de l’Association de l’Est en avril.

    « Il a le potentiel pour être vraiment bon, a affirmé DeBoer. Je regardais récemment le repêchage du baseball majeur et ils parlaient de joueurs ayant les "cinq outils". Gélinas est un jouer qui a tous les outils. Cependant, il occupe la position où il est indiscutablement le plus difficile d’exceller à un jeune âge, peut-être de tous les sports professionnels. On doit tous être patients dans le processus afin qu’il puisse réaliser ce qu’il est capable de faire. »

    Gélinas a vécu des moments difficiles la saison dernière, surtout quand il a été laissé sur le banc pour des périodes prolongées après avoir appuyé l’attaque à des moments inopportuns dans la rencontre. Puis, il y a eu des moments où il aurait dû appuyer l’attaque et il ne l’a pas fait, signe que sa confiance n’était pas où elle devait être à ce niveau.

    C’est pour cette raison que Gélinas a été retourné quatre fois à Albany, le club-école des Devils, dans la Ligue américaine de hockey durant la saison. DeBoer a besoin de voir une amélioration et une meilleure prise de décisions à des moments cruciaux pendant le match. C’est seulement à ce moment qu’il aura pleinement confiance en celui qui a été un choix de deuxième ronde en 2009 (54e au total).

    « Vous ne pouvez avoir qu’un puissant tir de la pointe, a avancé DeBoer. Je pense qu’il est capable de faire beaucoup mieux que cela. Si un joueur veut connaître une longue carrière, il doit avoir plusieurs cordes à son arc, et je crois qu’il doit travailler les autres aspects de son jeu. Ce n’est pas un secret, c’est difficile pour un jeune défenseur de jouer 20 ou 25 minutes dans cette ligue.

    « On pense plus à long terme qu’à court terme avec lui. »

    Gélinas a joué en moyenne 16:55 par match la saison dernière, ce qui le classait au huitième rang des défenseurs des Devils. L’autre défenseur recrue, Jon Merrill, qui a devancé Gélinas dans la formation en fin de saison, a joué en moyenne 19:13.

    « Plusieurs de nos jeunes défenseurs qui se verront offrir l’occasion de jouer devront saisir la chance de devenir des réguliers dans la LNH, a dit DeBoer. Et Gélinas fait partie de ce groupe. »

    Gélinas a marqué en prolongation dans la victoire de 4-3 contre les Rangers de New York en décembre en décochant son puissant tir de la pointe, ce qui avait fait dire à Jaromir Jagr : « Il pourrait devenir une super étoile dans la ligue s’il continue de travailler. »

    Suivez Mike Morreale sur Twitter à: @mikemorrealeNHL