Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Les Islanders pourraient confier à Nelson un poste sur le premier trio

    vendredi 2014-08-01 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2014-15

    Par Brian Compton - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Les Islanders pourraient confier à Nelson un poste sur le premier trio
    Les Islanders pourraient confier à Nelson un poste sur le premier trio

    À l’aube du camp d’entraînement en septembre dernier, l’attaquant Brock Nelson souhaitait seulement se tailler un poste avec les Islanders de New York. Douze mois plus tard, il aura l’occasion de jouer un rôle important dans cette équipe.

    À l’âge de 22 ans, Nelson a disputé 72 matchs avec les Islanders la saison dernière, et il s’est amélioré à mesure que la saison progressait. Après s’être battu pour percer l’alignement tôt dans la saison, la recrue a conclu la campagne avec 14 buts et 12 passes, et il a démontré sa capacité à être responsable aux deux extrémités de la patinoire.

    « Cela a peut-être été difficile par moments, mais je crois que je pouvais compter sur beaucoup de soutien, a indiqué Nelson. Tout le monde me disait constamment de continuer à travailler fort et à faire ce qu’il fallait et que j’allais obtenir du temps de glace et la chance de me faire valoir. Il faut simplement être prêt lorsque l’occasion se présente, et je crois que j’ai été en mesure de le faire, et je crois que le personnel d’entraîneurs a fait du bon travail afin que je sois prêt à ce moment-là. »

    Les Islanders ont un poste à combler sur le premier trio aux côtés du centre John Tavares et de l’ailier droit Kyle Okposo depuis que Thomas a refusé un contrat à long terme avec les Islanders. L’entraîneur de New York Jack Capuano ne décidera pas qui évoluera sur cette unité d’ici la fin du camp d’entraînement, mais le gabarit de Nelson (6 pieds 3 pouces, 196 livres) ainsi que ses excellentes mains pourraient faire de lui un bon candidat.

    « Il reste beaucoup de chemin à parcourir, mais le temps passe vite et il faut juste travailler fort », a mentionné Nelson, qui a été sélectionné au 30e rang au total au repêchage 2010 de la LNH par les Islanders après que ces derniers eurent transigé en vue d’améliorer leur rang de sélection. « Si on me donne cette chance, [je devrai alors] être prêt et en profiter. [Il faut que] je sois aussi prêt qu’il me sera possible de l’être afin de pouvoir jouer à un haut niveau, car il s’agit de deux excellents joueurs qui créent beaucoup de choses à l’attaque. Si j’évolue avec eux, ce ne serait assurément pas une mauvaise chose. Mais je dois bien me préparer, car il y a plusieurs joueurs qui pourraient occuper ce poste. »

    Nelson a connu beaucoup de succès au centre à l’Université du Dakota du Nord ainsi qu’avec les Sound Tigers de Bridgeport dans la Ligue américaine de hockey, et il s’agit de l’une des principales raisons qui font que Capuano hésite à le muter à l’aile gauche. Il est cependant facile de voir pourquoi il croit que Nelson, Tavares et Okposo pourraient former un premier trio productif.

    « Il est toujours difficile pour moi de me priver d’un centre de 6 pieds 3 pouces comme Brock Nelson, a expliqué Capuano. Selon moi, il s’est établi comme l’un des meilleurs jeunes joueurs de centre de la ligue. Il est tellement intelligent, il comprend si bien le jeu. Cependant, je suis ouvert à l’idée de le muter à l’aile sur le trio de Johnny.

    « La bonne nouvelle est que nous possédons plusieurs options et que nous assisterons à une saine compétition, ce qui est excellent. »

    Nelson assure de son côté qu’il n’a pas de préférence entre évoluer au centre ou à l’aile. Il veut simplement être de l’alignement, continuer à s’améliorer dans son territoire et aider les Islanders à retourner en séries éliminatoires après avoir terminé au dernier rang de la section Métropolitaine la saison dernière.

    « Ce fut une question très populaire, mais je suis confiant et à l’aise aux deux positions, a souligné Nelson. Je crois que la seule différence est peut-être qu’il faut être un peu plus responsable défensivement au centre, mais je pense qu’il s’agit de quelque chose que j’ai tenté d’inclure dans mon jeu, peu importe la position à laquelle j’évolue. »

    Peu importe où il jouera la saison prochaine, il y a fort à parier que Nelson s’est assuré d’un poste à temps plein dans la LNH. Il a admis être un peu plus calme à ce moment-ci de l’année par rapport à la saison dernière, mais il sait qu’il doit continuer à travailler afin de devenir le joueur que lui et les Islanders souhaitent qu’il devienne. Il réalise qu’il ne peut rien tenir pour acquis.

    « Je suis peut-être un peu plus calme, mais mon objectif est le même, a ajouté Nelson. J'ai tenté de devenir meilleur, plus gros, plus vite et plus fort. Il faut profiter des chances qui s’offrent à nous. On ne sait jamais ce qui pourrait se produire au début de la saison. »

    Suivez Brian Compton sur Twitter : @BComptonNHL