Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Les jeunes joueurs au centre des cinq questions des Islanders

    vendredi 2014-08-01 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2014-15

    Par Brian Compton - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Les jeunes joueurs au centre des cinq questions des Islanders
    Les jeunes joueurs au centre des cinq questions des Islanders

    Les Islanders de New York n’ont pas été en mesure de bâtir sur leur présence en séries éliminatoires de 2013, et ont terminé parmi les cinq dernières équipes de la LNH la saison dernière. Le directeur général Garth Snow a travaillé fort au cours de la saison morte afin d’ajouter de la profondeur à l’équipe et de combler les faiblesses qui étaient visibles en 2013-14, particulièrement devant le filet.

    Avec les additions des gardiens Jaroslav Halak et Chad Johnson ainsi que des attaquants Mikhail Grabovski et Nikolai Kulemin, il y a bien des années que les Islanders n’ont pu compter, du moins sur papier, sur autant de profondeur. Il leur faut maintenant trouver un moyen de retourner en séries éliminatoires.

    La prochaine saison sera la dernière des Islanders au Nassau Veterans Memorial Coliseum avant leur déménagement au Barclays Center à Brooklyn pour le début de la campagne 2015-16. L’entraîneur Jack Capuano, qui amorcera une quatrième saison à New York, voudrait évidemment rendre mémorable cette dernière saison des Islanders dans le comté de Nassau.

    Voici cinq questions auxquelles devront répondre les Islanders :

    1. Est-ce que Griffin Reinhart est prêt à évoluer dans la LNH? – Le choix de première ronde des Islanders (4e au total) au repêchage 2012 de la LNH a remporté la Coupe Memorial avec les Oil Kings d’Edmonton la saison dernière et il entreprendra sa carrière professionnelle à l’automne. Capuano a indiqué que le défenseur de 6 pieds 4 pouces et 217 livres allait avoir la chance de percer l’alignement des Islanders dès le camp d’entraînement.

    « Chaque fois que l’on peut placer un joueur dans cette situation… il a passé beaucoup de temps sur la glace », a mentionné Capuano en parlant de Reinhart, qui a obtenu 21 points et a maintenu un différentiel de plus-20 en 45 matchs pour les Oil Kings la saison dernière. « Il a été un joueur clé pour cette équipe et il a acquis beaucoup d’expérience. Encore plus important, il a remporté un championnat et il a pu voir à quel point il est difficile d’y parvenir, a analysé Capuano. Nous sommes fiers de ses succès, et il aura maintenant la chance de se faire valoir en septembre.

    « S’il peut nous aider à remporter des matchs de hockey, il ne fait aucun doute qu’il va jouer, et qu’il pourra jouer d’importantes minutes. On ne veut toutefois jamais affirmer qu’un joueur va assurément être de l’équipe, car il s’agit d’un saut important pour un jeune joueur. J’ai [cependant] très hâte de le voir en action lors des matchs préparatoires. »

    2. Comment les jeunes joueurs les embauches de Mikhail Grabovski et Nikolai Kulemin influenceront-elles les jeunes joueurs comme Ryan Strome et Anders Lee? – Avant le 2 juillet, plusieurs observateurs avaient l’impression que Strome allait être le centre numéro deux des Islanders la saison prochaine. Le premier choix de New York (5e au total) en 2011 a obtenu 18 points en 37 parties avec les Islanders l’an dernier et donné un aperçu du genre de joueur qu’il pourrait devenir. Encore plus important, New York a conservé une fiche de 21-11-5 lorsque Strome était dans l’alignement

    Lee, un choix de sixième ronde (152e au total) en 2009, a récolté 41 points en 54 matchs avec les Sound Tigers de Bridgeport dans la Ligue américaine de hockey (LAH) la saison dernière en plus d’amasser 14 points en 22 parties avec New York.

    Strome et Lee ont tous deux le potentiel d’évoluer au sein des deux premiers trios dans la LNH, mais ils affrontent maintenant une compétition féroce à la suite des embauches de Grabovski et de Kulemin. Capuano a cependant affirmé qu’il s’agit d’un signal que tous les attaquants devront se présenter au camp d’entraînement prêt à se battre pour une place dans l’alignement.

    « Je crois que cela touche tout le monde, a souligné Capuano. Je ne crois pas que l’on puisse pointer uniquement ces deux joueurs. Lorsque le camp d’entraînement se mettra en branle, nous pourrons pour la première fois, si tout le monde demeure en santé, choisir dans notre alignement les joueurs qui se présenteront avec les habitudes que nous recherchons, l’éthique de travail que nous souhaitons voir et la discipline que nous privilégions. Notre moment est venu. Nous devons remporter des matchs de hockey. Nous avons bien progressé, nous allons continuer d’enseigner à nos joueurs et de communiquer avec eux, mais il faut commencer à faire preuve d’un peu plus de désespoir.

    « Vous m’entendez souvent parler d’intensité dans les batailles, mais lorsque le match est en jeu, tout repose là-dessus. La structure et le cadre de travail que nous devons respecter jouent un rôle, mais au bout du compte, nous souhaitons être une équipe difficile à affronter et les 12 [attaquants] qui seront dans l’alignement lors du match d’ouverture seront les joueurs avec lesquels le personnel d’entraîneurs sera à l’aise à ce moment. »

    3. Est-ce que Greg Cronin peut améliorer le travail en infériorité numérique? – L’une des principales raisons qui ont expliqué les déboires des Islanders la saison dernière a été leur incapacité à écouler les punitions. New York a terminé la saison au 29e rang parmi les 30 équipes de la LNH (78,1 pour cent), et les Islanders espèrent que l’arrivée de Halak et Johnson améliorera cette statistique. L’équipe a toutefois renvoyé Brent Thompson à Bridgeport et a embauché Greg Cronin à titre d’adjoint à Capuano. Cronin, qui a passé les trois dernières saisons avec les Maple Leafs, effectue un retour à New York, lui qui a été entraîneur adjoint avec les Islanders entre 1999 et 2003.

    « Nous avons conduit un processus d’embauche, et j’étais d’avis qu’il était celui qui serait le mieux placé pour aider notre défensive, a noté Capuano en parlant de Cronin. Nous partageons des points de vue communs au sujet de notre infériorité numérique, et il va nous aider à ce chapitre. Je pense qu’il sera un membre important de notre équipe d’entraîneurs. Je sais qu’il se trouvait à Toronto au cours des dernières années, mais je le connais depuis un bon moment. Je suis d’avis qu’il est toujours bon de s’entourer de bonnes personnes, de gens qui croient en ce que l’on tente de faire, des gens en qui on a confiance.

    « Nous n’avons pas été très bons en infériorité numérique l’an dernier. Nous avons presque terminé au dernier rang de la ligue, et il s’agit d’une facette de notre jeu que nous devons améliorer. »

    4. Qui jouera à l’aile gauche du premier trio aux côtés de John Tavares et de Kyle Okposo? – Les Islanders ont été incapables de convaincre Thomas Vanek d’accepter un contrat à long terme, et ce dernier a ultimement été échangé au Canadien de Montréal à la date limite des transactions de la LNH. Snow a de nouveau tenté de s’entendre avec Vanek à l’ouverture du marché des joueurs autonomes, mais le talentueux ailier gauche a préféré le Wild du Minnesota.

    Cela fait en sorte qu’il y a un poste vacant sur le premier trio avec Tavares et Okposo. La croyance est que ce poste sera occupé par le jeune de 22 ans Brock Nelson, qui a obtenu 14 buts et 12 passes en 72 matchs l’an dernier en tant que recrue. Capuano a indiqué au LNH.com qu’il hésitait à employer Nelson à l’aile gauche à temps plein, mais qu’il croyait que ces trois joueurs pouvaient produire ensemble. Néanmoins, il attendra la fin du camp d’entraînement avant de prendre une décision.

    « Je suis d’avis qu’il s’agit d’une compétition ouverte à l’heure actuelle, a affirmé Capuano. Si l’on regarde notre équipe, et que l’on analyse ce qui pourrait arriver en réunissant [Nelson] à Johnny et Kyle, il existe une chance réelle de voir cette option se concrétiser. Je sais que ces trois joueurs possèdent une excellente chimie sur la glace et à l’extérieur de celle-ci, et que cela peut mener à un succès sur la patinoire. Je ne veux cependant pas arrêter mon idée avant d’avoir tenté quelques expériences au cours du camp. »

    5. Est-ce que Calvin de Haan peut bâtir sur son excellente saison recrue? – Les Islanders ont éprouvé des difficultés après que le défenseur Lubomir Visnovsky eût été tenu à l’écart en raison d’une commotion cérébrale tôt dans la saison, mais cette blessure a permis à Calvin de Haan d’obtenir la chance de montrer ce qu’il pouvait faire dans la LNH. Choix de première ronde (12e au total) en 2009, de Haan a disputé son premier match le 30 novembre, et il n’est jamais reparti de New York. Ses responsabilités se sont accrues en cours de route, et de Haan a terminé la campagne avec un temps de jeu moyen de 21:01 par rencontre. Il s’agit d’un exploit impressionnant étant donné que des blessures à l’épaule avaient limité l’athlète de 23 ans à 60 parties (59 dans la LAH) entre 2011 et 2013.

    « Si vous m’aviez interrogé sur ce joueur, je vous aurais répondu qu’il n’avait pas joué beaucoup au cours des dernières années, a confié Capuano. Cela démontre sa ténacité et à quel point il est en bonne forme, et il veut prouver à tout le monde qu’il peut jouer dans la Ligue nationale de hockey. Il s’est amené et s’est établi comme l’un de nos quatre premiers défenseurs. Il a disputé des minutes importantes. Il a été très complet. Il est un joueur très intelligent. Il est très difficile à contenir sur nos sorties de zone et il échappe à l’échec avant. Il a aussi été un élément clé de notre deuxième vague sur le jeu de puissance. J’étais très heureux pour lui en raison de toute l’adversité qu’il avait affrontée avant de pouvoir nous aider à remporter des matchs. Son futur est prometteur. »

    Suivez Brian Compton sur Twitter : @BComptonNHL

     

    La LNH sur Facebook