Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Scott Hartnell a hâte de commencer à Columbus

mardi 2014-07-29 / 16:20 / LNH.com - Nouvelles

LNH.com

Partagez avec vos amis


Scott Hartnell a hâte de commencer à Columbus
Peu après avoir été échangé pour une deuxième fois au cours de sa carrière, l’attaquant Scott Hartnell a questionné quelques amis afin de savoir à quoi il devait s’attendre en tant que nouveau membre des Blue Jackets de Columbus. Il a aimé ce qu’il a entendu jusqu’à maintenant.

Peu après avoir été échangé pour une deuxième fois au cours de sa carrière, l’attaquant Scott Hartnell a questionné quelques amis afin de savoir à quoi il devait s’attendre en tant que nouveau membre des Blue Jackets de Columbus.

Il a aimé ce qu’il a entendu jusqu’à maintenant.

Après sept saisons passées avec les Flyers de Philadelphie, Hartnell a été échangé à Columbus en retour de l’attaquant R.J. Umberger ainsi qu’un choix de quatrième ronde au repêchage de la LNH, le 23 juin dernier. Un favori de la foule à Philadelphie, Hartnell a admis avoir retenu ses larmes au moment où il est retourné au complexe d’entraînement des Flyers deux jours plus tard, dans le but de vider son casier.

Après le choc initial passé, Hartnell a approché ses anciens coéquipiers Steve Mason et Jakub Voracek, deux joueurs qui ont amorcé leurs carrières à Columbus. Leurs réponses se sont avérées une des raisons qui ont poussé Hartnell à entretenir un sentiment positif à l’égard de sa nouvelle équipe. Il a également demandé l'avis de Jody Shelley, un ancien coéquipier avec qui il a évolué à Philadelphie et qui a aussi déjà porté les couleurs des Blue Jackets, lui qui œuvre maintenant comme analyste à la télévision de Columbus et en tant qu’ambassadeur de l'équipe.

« Ils ont dit, ‘Tu vas aimer la ville. C'est plus petit que Philadelphie, mais tu vas l'aimer. Tu vas adorer les fans’ », a dit Hartnell aux médias de Columbus, mardi. « Il suffit de regarder les séries éliminatoires de l'an dernier, les fans semblaient plus bruyants que partout ailleurs. Je suis vraiment excité à ce sujet. »

La saison dernière, les Blue Jackets ont remporté les deux premiers matchs de l'histoire de la franchise lors des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, quand ils se sont qualifiés pour le rendez-vous du printemps pour la deuxième fois de son histoire. Ils en ont tout donné et en ont mis plein les bras aux Penguins de Pittsburgh dans leur série de premier tour de l’Association de l’Est, avant de s'incliner en six matchs.

Les Blue Jackets ont fait plus que simplement s’établir comme étant une équipe qui s’améliore en 2013-14. Ils ont également acquis la réputation d’être une équipe qui force les opposants à gagner chaque pouce de glace disponible. Étant reconnu comme un des meilleurs agitateurs à travers la Ligue, Hartnell semble être un complément parfait.

« Les Blue Jackets étaient une équipe difficile à affronter. Ils étaient rapides, toujours sur vous. Vous ne disposiez pas de beaucoup de temps pour manœuvrer avec la rondelle. Vous regardez l'âge de ces gars-là, il est assez juste de dire qu'ils vont avoir une bonne équipe pour les cinq ou six prochaines années, a déclaré Hartnell. C'est une chose dont je me suis assuré avant de dire oui à la transaction. Je veux gagner. Ils étaient sur la même longueur d’onde. J'étais vraiment content de l'entendre. »

La tâche de rencontrer ses nouveaux coéquipiers s’est déjà enclenchée pour Hartnell, qui a raconté avoir récemment dîné avec le joueur de centre Brandon Dubinsky, à Columbus.

C’est justement l'arrivée de Dubinsky, il y a deux ans, en compagnie du centre Artem Anisimov et du défenseur Tim Erixon dans une transaction qui a envoyé le capitaine Rick Nash chez les Rangers de New York, qui a clairement été le point de départ du redressement de situation à Columbus. Cette tendance s’est poursuivie l'été dernier avec le pacte de sept ans et 37,1 millions $ signé par l'attaquant Nathan Horton, lui qui a été limité à 36 matchs de saison régulière seulement à cause des blessures.

Avec Horton qui devrait être en bonne santé au camp d'entraînement cette saison, Hartnell a hâte d’effectuer ses débuts avec les Blue Jackets, qui n’ont toujours pas nommé de nouveau capitaine, deux ans après le départ de Nash.

« Vous ajoutez un Horton en santé à l’équation, en plus de moi qui s’amène, c'est comme si deux nouveaux joueurs fiables se joignaient à l’équipe, a déclaré Hartnell. C'est une excellente équipe. Sur papier, nous nous comparons à n'importe qui dans l'Est. Je ne pense pas que quiconque voyait les Rangers [de New York] accéder à la finale de la Coupe Stanley l'année dernière, alors la voie dans l'Est est assez ouverte. Après quelques jours passés à ruminer, j'ai maintenant un sourire en me disant que je serai un membre des Blue Jackets »

Il n’a pas fallu longtemps à la plus grosse prise de Columbus durant la saison morte pour apprécier la région. Il a déjà passé du temps avec le défenseur Ryan Murray, qui comme Hartnell a également grandi à Regina, en Saskatchewan. Après avoir été actif pendant des années avec les organismes de bienfaisance à Philadelphie et au Canada, Hartnell a transporté son travail de bénévolat à Columbus, où il a recruté 10 à 12 jeunes de la région qu’il invitera à prendre part à un camp de hockey au Minnesota.

Hartnell n'aura pas à attendre trop longtemps pour faire son retour à Philadelphie. Les Flyers accueilleront les Blue Jackets au Wells Fargo Center le 14 novembre, et il a une assez bonne idée de ce qui l’attend quand il reviendra.

« Quand Mike Richards est revenu pour la première fois dans l’uniforme de Los Angeles, je pense qu'ils l'ont acclamé dès le départ. Ensuite, alors qu’il avait la rondelle en effectuant une montée sur la glace, on a entendu quelques huées. Je suis sûr que cela va se produire. Cela fait partie du jeu et j'aime ça, a dit Hartnell. Cela signifie que vous faites les bonnes choses si on vous déteste. J'espère que je peux être autant détesté à Philadelphie que je le suis à Pittsburgh. »

 

La LNH sur Facebook