Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Forsberg, des Predators, espère décrocher un poste régulier dans la LNH

lundi 2014-07-14 / 6:00 / LNH.com - Nouvelles

Par John Manasso - correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Forsberg, des Predators, espère décrocher un poste régulier dans la LNH
Forsberg, des Predators, espère décrocher un poste régulier dans la LNH

NASHVILLE – Les partisans des Predators de Nashville devraient garder à l’esprit que Filip Forsberg n’a que 19 ans.

Parce que les Predators ont connu des difficultés à marquer des buts au cours des dernières saisons et parce que Forsberg a été repêché tôt en première ronde et qu’il a été acquis des Capitals de Washington en retour de Martin Erat, un joueur qui a amassé en moyenne 53 points pour les Predators pendant sept saisons consécutives, le poids des attentes est lourd sur les épaules de Forsberg.

Il sera un joueur des Predators pour plusieurs années, mais comme tous les autres jeunes, il a besoin de temps pour se développer.

« C’est évidemment un long parcours », a dit Forsberg durant le camp de perfectionnement des Predators. « Je suis encore un peu jeune et j’espère que… mon temps arrivera cette année. »

Une comparaison qui pourrait aider à illustrer la situation de Forsberg est l’attaquant Jiri Tlusty, des Hurricanes de la Caroline, qui a été repêché par les Maple Leafs de Toronto au 13e rang en 2006 (Forsberg a été sélectionné par Washington en 11e place en 2012). Tlusty a marqué 10 buts en 58 matchs en 2007-08 avec les Maple Leafs à son année recrue, mais aucun en 14 matchs à sa deuxième saison et un en 20 matchs à sa troisième campagne avec les Maple Leafs et les Hurricanes.

En démontrant de la patience envers Tlusty, les Hurricanes ont récolté les dividendes. Il a inscrit 17 buts en 79 matchs en 2011-2012 et 23 en 48 rencontres en 2012-13, ce qui le plaçait en cinquième place des marqueurs de la LNH, cette saison-là.

La bonne nouvelle pour l’attaquant de 6 pieds 1 pouce, pesant 186 livres, c’est que Forsberg semble avoir la maturité nécessaire pour réussir. La question est peut-être physique puisqu’il a raté cinq semaines en novembre et décembre en raison d’une commotion cérébrale. À son retour, il avait retrouvé tous ses moyens, aidant la Suède à remporter la médaille d’argent au championnat mondial junior 2014. Il a terminé au deuxième rang des pointeurs avec 12 points en sept matchs et a été nommé le meilleur attaquant et le joueur par excellence du tournoi.

Forsberg a commencé la dernière saison avec les Predators, mais après avoir inscrit un but et récolté quatre assistances en 12 matchs, il a été cédé aux Admirals de Milwaukee de la Ligue américaine de hockey en novembre, avant d’être rappelé pour une rencontre en mars.

Le directeur général des Predators, David Poile, a déclaré qu’avec le recul, il n’est pas sûr si Forsberg était prêt à jouer dans la LNH au début de la dernière campagne.

« Vous me demandez s’il était prêt, a-t-il dit. Un an plus tard avec l’expérience qu’il a acquise, ici à Nashville et à Milwaukee, sans oublier la fabuleuse expérience du championnat junior où il a été nommé le joueur par excellence, on espère qu’il a monté d’un échelon tant au point de vue physique que mental. Sa préparation et ses connaissances lui ont démontré ce que ça prend pour jouer avec les Predators.

« Comme je le dis toujours à propos des jeunes joueurs, il y a souvent une marge entre ce que nous aimons et ce que nous obtenons. Mais nous l’aimons. Il sera vraiment bon que ce soit ici ou là-bas (LAH) en cognant à la porte pour graduer. »

En discutant de ce que pourraient être les trios des Predators en 2014-15, Poile a indiqué qu’il y avait encore beaucoup d’incertitude et que c’était un « un travail en cours ». Le premier joueur de centre Mike Fisher sera absent au moins jusqu’en novembre après avoir été opéré au tendon d’Achille. Le centre et joueur autonome Olli Jokinen a signé un contrat le 2 juillet et James Neal a été acquis des Penguins de Pittsburgh en retour de Patric Hornqvist et de Nick Spaling.

Une variable majeure est l’arrivée de l’entraîneur en chef Peter Laviolette. Matt Cullen, qui a terminé la saison en étant un ailier gauche productif, aura un essai au centre avec Laviolette. Cullen a connu les meilleures saisons de sa carrière en Caroline. Colin Wilson rivalisera aussi pour un poste au centre.

Poile s’attend à ce que Neal, un ailier droit de la première équipe d’étoiles de la LNH en 2011-2012, sera transféré à l’aile gauche. Craig Smith, qui a connu sa meilleure saison avec 24 buts et 28 assistances, reprendra sa place à l’aile droite.

Un autre point d’interrogation majeur est l’ailier droit Viktor Stalberg, qui a inscrit huit buts en 70 matchs la saison dernière après avoir signé un contrat de quatre ans d’une valeur de 12 millions $ avec les Predators. Stalberg avait marqué 22 buts en 2011-2012 avec les Blackhawks de Chicago.

Quand on a demandé à Poile avec qui il pensait que Stalberg allait jouer, il a répondu : « C’est une question à 64 000 $. »

« Il devra se ressaisir et connaître une bonne saison, a dit Poile. Il sait qu’il a connu une mauvaise saison. On lui a dit. Il le sait. Toutes les raisons, toutes les excuses sont là: il a gagné la coupe Stanley avec Chicago en 2013, courte saison, n’a pas eu la confiance de Barry Trotz, blessures. Maintenant que nous avons un nouvel entraîneur en chef… Nous avons été extrêmement déçus, il a été extrêmement déçu. Est-ce que je pense qu’il va connaître une meilleure saison? Absolument. Qu’est-ce que cela signifie? J’espère qu’il dépassera mes attentes. »

Forsberg, qui a surtout joué à l’aile droite, mais qui a évolué de temps en temps à gauche, semble prédestiné à faire partie des six premiers attaquants. Ce qui pourrait mettre Forsberg et Stalberg en compétition pour le même poste.

« Je pense que Peter va tenter plusieurs expériences au camp d’entraînement, a déclaré Poile. Je ne vois pas pourquoi Stalberg ne pourrait pas jouer à l’aile gauche. Ça pourrait être un avantage pour lui. C’est le genre de choses que nous avons discutées. Nous allons faire plusieurs essais, surtout avec les attaquants, pour voir qui s’entend bien avec qui. »

Forsberg a indiqué qu’il n’avait aucun problème à jouer à l’aile gauche, et en ce qui concerne la chimie, il a fait savoir qu’il avait développé une belle complicité avec Calle Jarnkrok à Milwaukee en fin de saison. Jarnkrok a été acquis des Red Wings de Detroit à la date limite des échanges en retour de l’attaquant David Legwand et il devrait être l’un des deux premiers joueurs de centre des Predators.

Forsberg a déclaré qu’à Milwaukee, il jouait à gauche au sein d’un trio tout suédois avec Jarnkrok au centre et Patrick Cehlin à l’aile droite.

« J’ai été muté partout, a mentionné Forsberg. C’est bien, surtout que l’année dernière, nous avions des problèmes aux deux ailes. C’est bien d’être capable de jouer aux deux positions. Ça facilite la tâche quand vient le temps de décrocher un poste avec l’équipe. »

Forsberg veut démontrer sa valeur à Laviolette au camp d’entraînement et il veut présenter une plus grande constance. Il l’a fait à d’autres niveaux, maintenant, il doit le faire dans la LNH. Il a marqué 15 buts et a récolté 19 assistances en 47 matchs la saison dernière à Milwaukee, en plus d’ajouter un but et une aide en trois matchs des séries éliminatoires dans la LAH.

Il a déclaré qu’il veut contribuer offensivement « dans presque tous les matchs ».

« C’est le genre de joueur que je suis, a-t-il affirmé. Et c’est le genre de joueur que je pense que je peux être dans la LNH aussi. »

 

La LNH sur Facebook