Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Canucks s’entendent avec Vrbata dans le but de le faire jouer avec les Sedin

jeudi 2014-07-03 / 21:25 / LNH.com - Joueurs autonomes 2014

Par Kevin Woodley - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Canucks s’entendent avec Vrbata dans le but de le faire jouer avec les Sedin
Les Canucks de Vancouver ont fait signer un contrat à Vrbata dans le but de le faire jouer avec les Sedin

VANCOUVERRadim Vrbata n’était pas le premier choix des Canucks de Vancouver parmi les joueurs autonomes pour régler leurs problèmes à l’attaque. C’est bien correct, car le sentiment était réciproque.

Après avoir échoué dans leur tentative d’attirer Jarome Iginla, qui s’est entendu avec l’Avalanche du Colorado à la première journée du marché des joueurs autonomes, mardi, les Canucks ont fait signer un contrat de deux ans d’une valeur de 10 millions $ à Vrbata, mercredi soir.

Avant d’apposer sa signature en bas du contrat, Vrbata a communiqué avec les Coyotes d’Arizona, qui étaient prêts à lui offrir une entente plus longue, mais sans la clause de non-échange qu’il désirait. Il a aussi refusé une entente de quatre ans d’une autre équipe.

« Je ne vais pas mentir, ce ne fut pas facile de quitter l’Arizona, a admis Vrbata, jeudi. Nous avons vraiment apprécié vivre en Arizona pendant six ans. J’ai aimé mon séjour au point de vue de hockey et nous aimions la vie à l’extérieur de la patinoire. C’est ce qui a rendu la décision difficile à prendre. »

Les Canucks ont facilité sa décision en indiquant à Vrbata qu’il obtiendra une chance de jouer avec Daniel et Henrik Sedin et sur l’avantage numérique, une unité qui a connu des difficultés la saison dernière.

« J’ai parlé brièvement avec le directeur général Jim Benning, hier soir, et il m’a fait savoir qu’il recherchait quelqu’un pour jouer avec les Sedin et que je serais ce joueur », a dit Vrbata, tout en ajoutant que ce poste ne lui était pas acquis de façon définitive. « Je cherchais le bon endroit, et de la manière qu’ils jouent, je vais fort probablement bien m’adapter à leur jeu. C’est donc très intéressant d’avoir cette chance. »

Vrbata, un attaquant de 33 ans de la République tchèque, totalise 215 buts et 464 points en 792 matchs. Il a connu des saisons d’au moins 20 buts à cinq reprises avec l’Avalanche du Colorado, les Hurricanes de la Caroline, les Blackhawks de Chicago et le Lightning de Tampa Bay. Il a connu sa meilleure saison avec les Coyotes en 2011-2012 quand il a inscrit 35 buts et a totalisé 62 points en jouant avec Ray Whitney.

Vrbata considère qu’il a un style qui ira bien avec celui des Sedin, car les jumeaux identiques font circuler bien la rondelle.

« Ils aiment beaucoup s’échanger la rondelle et se démarquer, et c’est ce que j’aime aussi, a mentionné Vrbata. Je crois fermement à la chimie et à la synergie, et quand tu partages ces qualités avec d’autres joueurs, ça aide beaucoup dans une ligue où la compétition est si serrée. »

Vrbata, qui a inscrit 20 buts et a totalisé 51 points la saison dernière, devrait améliorer l’attaque des Canucks qui ont terminé au 28e rang de la ligue au chapitre des buts marqués et au 26e rang en avantage numérique (15,2 pour cent).

Comme il tire de la droite, il est un remplaçant naturel pour prendre la place du centre Ryan Kesler dans la première unité en avantage numérique. Kesler a été échangé aux Ducks d’Anaheim au repêchage de la LNH, la semaine dernière. Benning a ajouté qu’il voit très bien Vrbata jouer avec les Sedin à forces égales.

« Je crois qu’ils vont bien se compléter, a avancé Benning. Il est le genre de joueur qui aime échanger la rondelle. Il est intelligent, il peut profiter des ouvertures, je crois qu’il s’adaptera bien aux Sedin. Je ne suis pas l’entraîneur en chef et c’est lui qui prendra la dernière décision, mais étant donné ses habiletés, je crois qu’il s’adaptera bien aux Sedin. »

C’est une promesse que d’autres joueurs ont entendu, avant de voir Alexandre Burrows, le vieux compagnon des Sedin, regagner sa place aux côtés des Suédois. Si Vrbata ne peut gagner son poste sur le premier trio, Benning a indiqué qu’il améliorera la profondeur des Canucks et qu’il aidera l’équipe dans les tirs de barrage, un autre aspect dans lequel l’équipe a connu des difficultés la saison dernière.

Vrbata a présenté une fiche de 5-en-12 dans les tirs de barrage la saison dernière. Il a marqué presque autant de buts que tous les joueurs des Canucks, qui ont totalisé huit buts en 50 tentatives, et qui ont perdu sept des 12 matchs qui ont nécessité de la fusillade. Les 35 buts de Vrbata en tirs de barrage le placent au quatrième rang des joueurs actifs, lui qui a marqué à 42,7 pour cent de ses tentatives en pareilles circonstances.

« Nous voulions ajouter un marqueur à notre formation, donc, après que la poussière soit retombée à la fin de la première journée (des joueurs autonomes) et que certaines tentatives n’aient pas été concluantes, Radim était toujours disponible, a admis Benning. Premièrement, il joue bien dans les trois zones, il a vraiment un bon sens de hockey et il a de bonnes mains. De plus, il excelle dans les tirs de barrage, un aspect dans lequel on n’a pas très bien fait la saison dernière. »

Benning a fait savoir que les signatures de Vrbata et du gardien Ryan Miller avaient comblé les besoins des Canucks, et il a déclaré qu’il se concentrera maintenant à s’entendre avec Zack Kassian, Christopher Tanev et Linden Vey, des joueurs autonomes avec compensation. Vey a été acquis dans un échange avec les Kings de Los Angeles au repêchage de la LNH.

« Nous avons comblé nos attentes en grande partie », a déclaré Benning.

 

La LNH sur Facebook